La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Une histoire d'âmes...

    Partagez
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Jeu 6 Aoû - 2:19

    *La chimère acquiesce et s'exécute rapidement, préférant se dépêcher pour revenir surveiller son roi le plus rapidement possible. L'elfe noir lui ne bouge pas. En boule, un mal de crâne et un mal être profond le tiraillant il hésite fortement à reprendre sa drogue.*

    #Il ne comprends pas... je ne comprends pas ce que je dois faire...#

    *Il observe Arfel, mais préfère pour le moment s'enfermer, ayant besoin de s'isler un peu. Il sait ne pas pouvoir s'éloigner, cette chose l'a appelée, l'a contrôlé si facilement l'espace d'un instant! Habituellement il irait voir pour aider la jeune femme, mais se sont ses propres pensées qui l'enferment.*

    #Mes démons... je ne sais même pas ce qu'ils sont... cmment vaincre quelque chose que je ne connais pas?#

    *La pensée des boureaux refait surface. Puis les morts consécutives de ses proches. Sa tête disparaît dans ses genoux, il serre les dents, mais les larmes coulent sans qu'il puisse faire quoi que ce soit même avec toute la bonne volonté du monde. Tournant la tête au petit duo à côté de lui il fait mine de se coucher, comme s'il était fatigué. Mais ce n'est pas le sommeil qui l'emporte cette fois ci. C'est la peur mélangée au dégoût de son passé qui le font pleurer.*
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 31
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Arfel Alcali le Ven 7 Aoû - 0:53

    *Maïtaga revient avec l'eau, qu'Elevân s'empresse de donner a Arfel, en plus de quelques morceau de pain biscuité qu'il gardait dans un petit sac de cuir en cas de problème. L'elfe blond comprend le besoin qu'a Rödschrek de "s'éloigner" de cette façon, ce qui est quelque chose de naturelle et plutôt courant chez les hommes. Mais Arfel de son coté ne s'y fait toujours pas. Elle le fixe, démoralisé que sont corps ne puisse pas encore suivre sa volonté de le rejoindre.

    Le temps passe dans le silence et l'inquiétude d'être attaqué. Elevân fait de nombreuses rondes autour du camps et ne dormira pas de la nuit. Pendant un long moment, la jeune femme récupère, et dès qu'elle se sent mieux, elle s'approche du dépressif en rampent presque comme un serpent, encore bien fatigué. Elle l'entour pour le moment simplement, car il lui est de dos, voulant faire comme quand ils dorment ensemble. D'une voix basse et enroué, tout en dégagent un peu ses cheveux a lui, elle entame ses encouragements.*


    Je sais que réussira... j'en suis certaine... et... et même si ce n'est pas le cas... j'aurais été heureuse comme jamais dans ma vie avec toi...

    *Une pause puis elle reprend, les "adieux" étant vite chassé de son esprit.*

    Tu sais ce que je vois la devant ?... je ne vois pas d'obscurité... pas de souffrance... mais... Une belle maison avec une nefs bleu et or garé devant. Il y a ce grand jardin que l'on a construit ensemble avec Maïtaga... remplit de magnifiques fleur et arbres fruitier. On n'attend que le vent et le sifflement des oiseaux... et aussi des rires dans cette maison. Les gens qui passent devant envierait presque d'avoir tout ce qui nous attend ! Tu n'emmène aussi par delà les nuages sur ta nef, et de la haut on peu admirer les myriades d'étoiles qui brillent juste pour nos yeux. Hehe... patache lui course pas les oiseaux qui viennent picorer les graines de mon jardin en bon fainéant... Il fait chaud... je dérape et tombe par terre en bonne maladroite, et t'ayant vue te moquer, je te saute dessus pour t'infliger de chatouille interminables...

    *Elle continue sa vision des choses tout bas pendant pas mal de temps, sa voix devenant de plus en plus base jusqu'à de que le sommeil la gagne complètement, accroché en boule derrière son dos.*
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Ven 7 Aoû - 1:17

    *L'elfe noir ferme les yeux. Tout doucement ses images obscures sont chassées par celles d'Arfel, pleines de rêve, ce rêve qu'il a faisait encore il y a peu de temps avec elle. Il sourit, s'étonne de voir ses larmes encore couler alors que le calme le reprend pourtant. Lentement il se retourne et l'embrasse sur le front. La seule chose l'empêchant de simplement l'embrasser normalement étant le fait qu'elle s'endorme. Il la prend dans les bras, et la serre fort, profitant un long moment de sa présence, alors qu'elle se rendort près de lui. La chimère, sous sa forme d'enfant est assise un peu plus loin le regard un peu vague, il a peur lui aussi. Autant voir peut être plus encore que son roi.

    Celui-ci fini par se relever lorsqu'il est sur qu'Arfel dort vraiment. Cette nuit il le sait, il va mal dormir, la présence qu'il ressent de cette chose est très forte. Il s'approche de Maïtaga et lui relève le menton, tout en lui disant doucement : *


    Hey, les hommes gardent la tête haute.

    *La chimère sourit plutôt tendrement, amusée.*

    Et c'est vous qui dîtes ça?

    *A l'elfe noir de rétorquer.*


    C'est bien connu, c'est ceux qui ne font rien qui le disent.

    *Après un échange de sourire plutôt complices, l'elfe noir serre l'enfant à son tour, lui parlant un moment dans sa langue d'origine. Les paroles sont entendues. Ce petit échange passé, c'est d'Elevân que Rödschrek s'approche. Il s'incline puis commence :*

    Je sais que mes paroles ne vont pas vous plaire, mais j'aimerais vous demander l'autorisation d'utiliser mes arts noirs. Bien qu'ils soient contre vos principes, je crois qu'ils sont le seul moyen de nous protéger aujourd'hui, tout simplement car j'ai l'intime conviction que ce qui est en face est de même nature.

    *Tout en regardant Elevân parfaitement dans les yeux cette fois ci, il enchaîne rapidement.*

    Je sais également que selon vous c'est ce qui me détruit. Je sais à présent que c'est la méconaissance qui m'a en grande partie affaibli. Et j'ai commencé à apprendre avec vous que c'est la manière dont on utilise les choses qui font qu'une magie ou une autre est noire. Vous voyez la nécromancie comme male et les sciences pures comme juste. J'ai vu des nécromants sauver des vies et des mages pures détruire ce qui se trouvait sur leur passage.

    Et... j'ajouterais que je ferais attention à moi. J'ai compris il y a peu de temps que ma santé comptait autant pur Arfel que sa vie pour moi. Alors qu'avant je ne voyais ça que comme...

    *Il haussa les épaules*

    Un simple vêtement temporaire...

    Enfin... même si cela se révélait moins efficace que prévu, cela aura l'avantage d'empêcer ma lance de se retourner contre vous et de provoquer plus de ravage encore sur vous comme sur mon être. Je vais la vider d'énergie.
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Ven 7 Aoû - 2:41

    C'est que tu me connais de mieux en mieux...

    *Il a un petit sourire amusé, il semblerait que jamais ils ne se comprendraient et que l'elfe noir n'est pas tout saisit de son point de vue.*

    Tu sais Rödschrek... des choses, aussi bien "sombres" que de "lumière" j'en ai vue défilé sur ce monde. La frontière entre les deux est parfois bien trouble, mais je sais une chose, qui se révèle aussi bien dans ce qui est petit que grand : l'œil est toujours attiré vers la lumière. C'est l'essence même de la vie, je dirais sont but. Que tu me parles de manipulateur des sciences dites "pure" qui l'utilise mal, ou bien encore des manipulateurs de sciences "obscures" qui font le bien... et bien la je dirais presque que la réponse est aussi simple que mon exemple de l'œil.

    Si tu penses que manipuler la mort est bien, croit donc ce que tu veux, seulement, l'œil peut être aussi attiré pas des lumières trompeuses, de simple reflets, et trouver la juste façon de vivre est une quête de tout les jours que seule de rares personne trouvent. Mais au delà de la lumière que peu dégager un objet, il y a sa forme que l'on peut toucher avec l'un de nos autres sens : un objet pointu et tranchant n'aura pas la fonction d'un objet rond... Même si tu te miroite a croire certaines choses, ce sont leur forme qui te disent ce qu'elle sont réellement.

    Qu'inspire les sciences noires dans ce cas ? et surtout pourquoi ? il y a toujours et cela des deux coté, des beaux parleur qui utilise les chose d'une mauvaise façon... mais quand tu as vue et sentie un objet dans le détail pour savoir en quoi il va t'être utile... ne le vois tu pas dans sa généralité ? en général, que produise les sciences "noires" ? et les "pures" ? Quelle utilité première donne tu a un couteau bien affuté ?

    Ne penses tu pas que tu y tiens fermement parce que l'on t'a montré dés tout petit cette forme des choses ? une tradition fermement encré dans ton peuple ? Par ton vouloir a me faire accepte tes dons noires... je ne penses pas que ce soit pour mieux te fondre dans le moule, mais plutôt pour tenter de redorer ton peuple, tes proches, ta vision de toi même. Il faut que tu te pose les bonnes question mon jeune homme... les véritables raisons...

    *Son ton n'est pas du tout méprisant au contraire. Pour résumer, l'elfe noir peut bien faire ce qu'il veut de sa vie, mais chaque choses faites a ses conséquences, et c'est de ça dont Elevân a le plus peur. Un elfe de plus de 1000 ans est plutôt bien rodé au niveau effet/conséquences. Des bêtises de sa jeunesse lui reviennent alors, mais il ne peut pas lui raconter sa vie, il faut qu'il apprenne par lui même.*

    Regarde réellement ce que tu tranche avec ce couteau... Métal contre métal... feu contre feu... science noir contre créature noire...
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Ven 7 Aoû - 3:04

    *L'elfe noir fait apparaître la lance et la plante dans le sol puis tout en s'accrochant à elle, observe Elevân, d'un oeil bien différent. Non en temps que supérieur ou ennemi, mais peut être pour la première fois d'égal à égal.*

    Il y a une différence entre moi et cette chose, une différence qui change la conséquence de mes actes, une différence qui m'a été apprise par Jetamio.

    Je ne veux pas redorer le blason de mon peuple, ou plutôt le peuple qui habite ici. Celui là a perdu la conscience même de ce qu'est la Mort, et il me répugne autant que ce qu'a pu longtemps me répugner le monde vivant.

    Cette chose, joue avec le corps et la chair. Comme je l'ai fait jadis en croyant qu'il ne s'agissait que de simple enveloppe sans importance.

    Mais il y a une chose que je n'ai jamais fait. Une seule, et j'aimerais que vous le compreniez Elevân. Je ne me suis jamais dressé contre l'équilibre de ce que je me souviens. Je sais que mes souvenirs n'ont plus rien de correct, alors je ne peux promettre ne jamais l'avoir fait tout simplement car j'ai l'impression que tout mon passé n'est qu'une immense mascarade. Mais en émettant l'hypothèse que j'ai pu le faire par le passé, alors ce ne fut pas de mon plein gré.

    La Nécromancie ce n'est pas l'art d'aller contre les chose lorsqu'elle est bien utilisée. La Vie et la Mort font partie d'un tout, d'un cycle qu'il ne faut pas briser. Ce en quoi je pense que vous êtes d'accord avec moi. Mais l'ignorance, l'avidité, et la haine détruisent bien souvent ce cycle. Vous défendez la vie en aidant le monde vivant. Mon peuple, et je parle bien du mien, pas de celui vivant à Imvar, se servait du don que nous avait donné la Terre Mère pour aider la vie, en aidant les morts. Nous voyons et entendons l'astral. Les plaintes des morts nous permettaient parfois d'empêcher des catastrophes de se déclarer ou de se reproduire, d'apprendre de nouvelles choses. Nous les aidions aussi à ne pas oublier ce qu'il étaient avant de mourrir, à ne pas se transformer en esprits frappeurs, à les empêcher de se transformer en ce qu'ils détestaient le plus. Conduire les âmes au repos pour ne pas qu'elle deviennent folles, et excecuter des taches vitales ou des souhaits chers qu'elles n'avaient pu effectuer de leur vivant, c'était notre travail.

    La resurrection est venue plus tard. La sacromancie est ce qui a rendu le peuple d'Imvar décadent. J'ai l'impression qu'ils ne se rendent pas compte que ce qui part ne revient jamais de la même manière. C'est différent, corrompu. Je me rappelle avoir déjà fait des résurrections, mais je n'ai jamais perdu de vue ce qu'était la Mort. Je ne l'ai fait que par obligation, et pur une durée déterminée. Souvent des demandes, des supplications que j'entendais pour effectuer une cause bien précise qui permettait une fois la tâche accomplie de renvoyer l'âme.

    Et en échange, une seule chose. Parfois des services et de nouvelles conaissances.

    Aujourd'hui je ne veux pas appeler les esprits. J'utiliserais l'énergie de cette chose pour fabriquer un simple bouclier. Un bouclier dans le monde astral.

    Vous êtes très fort dans le monde physique Elevân, je le sens rien qu'en étant près de vous. Mais aujourd'hui c'est le monde dans lequel j'ai vécu qui vous guette et je ne veux pas que les blessures que j'ai reçues nous atteignent. Maintenant je peux me défendre, c'est la différence.
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Ven 7 Aoû - 15:56

    *Elevân hausse un sourcil... il n'a pas vraiment envie de tomber dans un débat plus philosophique qui ne mènerait nul par, alors il lui répond simplement, toujours avec un ton neutre.*

    Tu dois alors me considéré contre nature a être l'un des immortels... mais qu'importe.

    Si tu penses que la fin justifie les moyens, alors fait à ta guise. Mais ne demande pas mon autorisation, car tu connais déjà ma réponse. Je sais que tu l'as fait par politesse, mais soit un homme et affronte tes décision sans mon consentement. Si je dois mourir demain, je ne regretterais rien, sauf de faire souffrir mes proches de ma disparition. N'utilise pas tes pouvoirs pour ma protection, je saurais aviser en temps utile, car malgré ce que tu peux me dire, ma décision ne change pas, mais je respecte la tienne.

    Et ne t'inquiète pas pour moi... il sera ce qu'il doit être.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Ven 7 Aoû - 16:11

    A vrai dire j'aurais espéré que vous puissiez comprendre au moins en partie que ma façon d'agir est la même que la vôtre. Cela dit sachez bien aussi que je ne peux contrôler mes protections pour qu'elles ne s'attardent que sur un groupe et en ignorent d'autres. Protégez le monde physique, je protègerais le monde astral, c'est tout ce qu'il y a à retenir. Plutôt que de partir du principe que vous en savez plus que moi, ayez l'audace, une fois dans votre vie de me faire confiance. Quand il s'agit de survie il faut s'entraider, il n'y a pas de plus expérimenté ou moins.

    Nous savons tous deux que les esprits pullulent, et j'en connais une qui ne peux y survivre. J'ai le pouvoir de les empêcher de s'approcher, je ne vois pas pourquoi je m'empêcherais de l'utiliser. En revanche je sais que si des bourreaux débarquent, vous serez plus en mesure que moi de vous battre contre eux.

    *Le ton de l'elfe noir se fait tout aussi neutre. Il laisse sa lance plantée à cet endroit, l'obligeant à reprendre la forme d'une arme normale, puis s'éloigne.*


    'Taga, on a du boulot, si on veut pouvoir repartir demain.

    *La chimère s'empresse de suivre son roi.*
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Ven 7 Aoû - 16:40

    *Elevân souffle désespéré. Dire quelque chose de plus relancerais ce débat stérile. S'il ne s'y connaissait pas du tout, l'elfe noir n'aurait jamais connu Arfel. Il le force a coopérer et cela le fait enrager, pensant que la c'est un manque de respect de sa par même s'il pense bien faire. Son devoir l'aveugle, pense t'il. Mais qui sait si a utiliser les armes de l'ennemie, ses armes ne se retournerais telle pas contre sont utilisateur si cet ennemi est plus puisant ?
    Tout ça le refait souffler, la tête baissé, une main sur le front.

    Il décide alors de continuer sa garde autour du camp. De toute façon, il ne va pas sauter sur Rödschrek après lui avoir dit d'assumer ses actes.*
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Ven 7 Aoû - 17:43

    *Pendant l'absence de Rödschrek la lance reprend son apparence hideuse, des flux d'énergie s'échappant d'elle à vitesse grand V. Au bout d'un certain temps, alors qu'elle commence à vouloir étaler ses chairs immondes sur le sol, l'œil se referme comme si l'objet s'évanouissait. Les flux d'énergie disparaissent, les chairs également et l'œil restent fermés.

    L'elfe noir revient avec sa chimère, les deux semblent fatigués, mais continuent à se parler dans leur langage la mine assez souriante malgré la situation. L'elfe noir s'asseoit près d'Arfel et soupire. Plusieurs attaques mentales ont eu lieu alors qu'ils posaient leurs barrières et leurs pièges.

    Maïtaga va dormir, Röd reste désespéremment réveillé. S'il pique parfois du nez c'est pour rouvrir les yeux quelques secondes après, comme si le sommeil le repoussait à chaque fois. Il est soucieux mais garde ses craintes pour lui.*


    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Ven 7 Aoû - 23:53

    *Elevân semble avoir disparu derrière les arbres. Tout est calme voir un peu trop. La jeune femme frigorifié s'est mi en boule, un froid étrangement bas et statique... comme si quelque chose de pas normal se préparait. La nuit se couvre alors d'une étrange buée au raz du sol, enveloppent d'une façon unique les vivant et les végétaux. Arfel refait cet étrange rêve ou ses tatouages sont rouge et que sa chevelure semble avoir poussé... seulement cette foi, une foi avoir touché sont avatar, elle ne se réveille pas et celui ci continu pour lui en dévoiler un peu plus.

    Des ronces de glace commence a l'entourer alors que son autre elle fixe le vide. Arfel sent alors les épines cristallines commencer a percer ses pieds, enrouler ses chevilles pour ne plus bouger. Elle cri et se débat inutilement, il n'y a personne pour l'aider, même pas ce clone morbide !

    Ses vision cauchemardesque sont sans doute accentué par une nouvelle crise de son elfe noir a coté. Elevân vient la réveiller, coupant ainsi ses sensation insoutenables. La jeune femme est en pleur et a pour premier réflexe de se saisir de ses pieds pour vérifier qu'il n'y ai d'épines. Gentiment le maitre flamme lui demande de ne pas faire trop de bruit. Elle se calme sans rien dire, comme quand elle était enfant et qu'il venait toujours la tirer de ses rêves troubles.

    Remarquant que Röd ne semble pas bien non plus, elle l'entour et le sert du mieux que ses bras frêle le peuvent, fessant sur eux une couverture de feuilles. La fille du groupe ne se rendort pas vraiment. Quant a Elevân, il surveille toujours les environs. Le matin semble alors pointer sont nez discrètement. Il n'y a pas eut d'attaque a proprement dite, mais quelque chose de plus insinueux pour miner le moral des troupes : Elevân déteste rester sur place, surtout dans ce genre de situation.*
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Sam 8 Aoû - 1:10

    *Le matin se lève, le soleil frappe le petit groupe, et fait paraître Rödschrek particulièrement gris. Maïtaga roulé en boule dans un coin arbore une teinte tristement similaire. Le drow adulte est crispé, presque au point de s'en faire craquer les muscles. Les dents serrés, quelques gémissements viennent parfois attester de son état. Plusieurs fois il a tourné la tête vivement, c'est même un cri qui vient troubler son sommeil peu reposant. Il transpire énormément, Arfel peut reconnaître les traits d'une crise particulièrement virulente. Une crise qui commence à rouvrir d'anciennes plaies. Les blessures les plus impressionantes que les bourreaux lui aient fait réapparaissent et l'entaillent de nouveau du haut du tronc aux pieds, rien n'est épargné, et comme dans un film d'horreur son sang poisseux recouvre les avant bras de la jeune femme.*
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Sam 8 Aoû - 1:54

    *La jeune femme s'est réveillé en sursaut quand elle a sentie qu'il commençait a se crisper. Prise d'une certaine panique sans doute accentué par sa propre fatigue, elle s'était mise a pleuré en le voyant autant souffrir, incapable de pouvoir le soulager complètement. En effet, ses avant bras et même ses vêtements sont taché par son sang. Tentent d'atténuer son mal, elle lui fessait des sortes de massages ou il se crispait, mais une foi sa main passé, il semblait que le mal reprenait de plus belle. Elle l'entourait, le serrait, lui disait que tout irais bien en donnant de son énergie, l'embrassait en le mouillant de ses larmes... rien ne paraissait marcher. Il semblait mourir sous ses yeux, ce qui était insoutenable, jamais ses crises n'avaient été aussi forte.

    Elevân lui n'était pas la pour voir dans quelle état se mettait sa fille, un bruit étrange l'ayant un peu éloigné, mais il avait pris soin de mettre une barrière de feu autour du camp. Quand le feu rouge devin bleu pour signifier sa revenue. La il sortie des flamme et vue la vision sanglante mêlé des gémissement de sa fille. D'un ton neutre il se rapproche et examine son cas rapidement. D'un geste il l'embrase d'un feu bleu et s'éloigne vers la chimère pour la prendre dans ses bras, en attendant que ça passe.*
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Sam 8 Aoû - 2:15

    *Dans les bras d'Elevân, la chimère est tout aussi froide q'un cadavre. A vrai dire seule une légère respiration vient l'en différencier. Le temps passe, sa crise continue, et c'est lentement, très lentement qu'il se calme. Sa respiration se fait moins rapide, il se réveille mais n'essaie pour une fois même pas de s'asseoir. Il tourne la tête en direction de Maïtaga, inquiet, mais trop fatigué pour faire quoi que ce soit. Ses blessures lui font mal, autant psychologiquement que physiquement. Des attaques spectrales ont eu lieu également, mais les protections de l'elfe noir ont eu raison d'elles. En revanche la plus grosse attaque ne s'est pas faite dans le monde physique.

    L'elfe noir referme les yeux, il vient de perdre conscience. Une présence désagréable se rapproche, une présence si proche de lui qu'Arfel même a pu la ressentir comme s'il s'agissait d'une partie de lui. Le temps semble calme... Arrêté?*
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Sam 8 Aoû - 2:37

    *Elevân sent qu'une chose maléfique s'approche, mais pour le moment fait comme s'il n'avait rien remarqué. Il pose tout de même a Maïtaga a coté de lui. Arfel s'arrète de pleurer, les yeux maintenant terrifié. Elle se met a regarder en direction des arbres... au loin... quelque chose s'approche comme une avalanche, comme un tsunami, elle sait qu'ils ne pourront y échapper. Des tremblement la prennent, n'arrivant plus a bouger, pétrifié, le souffle coupé.*
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Maïtaga Nakaam le Sam 8 Aoû - 2:57

    *La chose apparaît alors, portant une apparence physique très proche de celle de son frère, ce qui le rend plus humain, et c'est peut être ce côté qui le rend aussi plus répugnant.*

    Vous m'avez fait mal Elevân, les traces, je les ai encore. Mais c'est fini à présent il est là, mon frère.

    *Allant droit au but, il s'approche du drow inconscient, un sourire dément fixé sur le visage, évacuant tout ce qui se trouve sur son passage, de rapides gestes du bras.*


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Sam 8 Aoû - 3:15

    *Arfel empoigne Rödschrek par sous les épaules, et a bout de force, tente de le trainer... rampent presque, utilisant ses dernières forces en un cri terrifié, un "non" radical. Elle l'agrippe en se mettant en boule sur lui, non il ne lui enlèvera pas ! Des ronces commence a attaquer le frère, le lacérant d'une violence qu'Arfel ne se serait jamais cru... mais non... jamais elle ne s'y ferait s'il la quittait, alors elle se bat a sa façon pour lui.

    C'est a ce moment la qu'Elevân se lève, discrètement mais surement, a son heure. Il s'interpose et lui dit sur un ton étrangement clame.*


    C'est que j'ai du toucher un point sensible alors... quelque chose de différent... C'est que ça a sont importance, ne penses tu pas ? Toi qui souffre tout ce que le monde peux avoir de malêtre, moi... un simple elfe... j'ai réussi a te blesser... Non ce n'est pas fini.

    *Des braises bleuté tombent de ses poings baissé, laissant courir des flammes folles de toutes les couleurs, commençant a envahir partout.*
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Maïtaga Nakaam le Sam 8 Aoû - 3:27

    *Le lazar manque de tomber, crie lorsque les ronces l'entaillent, mais reprend bien vite de sa prestance pour avancer encore. Puis Elevân s'interpose une fois de plus. Un rugissement, inhumain faisant apparaître sa forme réelle, en partie décomposée est la seule réponse que l'elfe obtient. Le Mort empoigne le drow par le pied, le tirant vers lui, mais cette fois c'est une chose imprévue qui le fait tomber et se retourner. Une flèche noire vient de lui sauter sur le dos, lui arrachant une partie entière de ses muscles sur le coup.

    La dragonne d'âme est de retour sous une forme de taille humaine plus animale encore qu'avant. Sa gueule massive ouverte a réussi à accomplir rapidement son objective, mais le reptile s'est retrouvé bien vite balancé plus loin. Le lasar s'est déjà retourné, prêt à encaisser. Heureusement les barrières de l'elfe noir l'empêchent d'invoquer ses bourreaux, mais sa cible est à présent la dragonne. Celle ci se relève mais hurle, un rugissement tout aussi bestial que son apparence, le lasar énormément d'éffets sur elle, tout comme avec Röd, il peut jouer avec un lien en partie mort qu'elle possède pour la manipuler. Il s'approche d'elle la mine souriante, le pas bancal, son objectif, la tuer.*


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Sam 8 Aoû - 15:06

    *Une diversion et une autre personne pour soutenir leur défense : Fura arrive a pique. Mais pas question qu'un membre meurt, alors même si la dragonne est sans doute la plus forte du groupe, il ne va pas la laisser seule. Alors qu'Arfel traine Röd jusqu'à la chimère, non loin contre un arbre pour s'occuper des deux, Elevân fonce vers le lazard. Les flammes multicolores l'entour comme un champ protecteur, suivant ses fait et geste en amplifiant. Il saisit le mort par les pieds avec des flammes qui fonctionnent par couches de couleur différentes, chacun aillant son utilité. Le non vivant peu sentir alors une douleur des plus intense mêlé a une sensation de renaissance, de légèreté, des sensation tellement contradictoire qu'elle perdrait n'importe qui. Il sent que quelque chose tire, sépare des parties opposées de façon soutenu, c'est d'ailleurs ça qui doit lui fait atrocement mal et du bien a la foi.

    Elevân en profite pour se protéger par un feu bleu et des oiseaux jaune qui vont empêcher les attaque mentale, tout en lui envoyant des images mentales des conditions dans lesquelles il est véritablement mort, tiré directement de l'esprit ancien de son petit frère. Il ne lui montre que la pure et simple vérité.*
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Maïtaga Nakaam le Sam 8 Aoû - 18:24

    *Le Mort se retrouve un moment immobilisé, incapable de savoir quoi faire. Celà laisse le temps à la dragonne de se relever pour lui sauter de nouveau dessus, mais le lasar arrive à l'arrêter avec ses bras, reculant sous son poids, hurlant sous les effets des flammes, puis de ces visions qui le hantent tout autant que son frère.*

    Il m'a tué, il m'a tué, on devait se protéger!!!

    *Il tourne la tête en direction du blessé, mais la dragonne lui tient tête, tout aussi voir plus monstrueuse que lui, elle ouvre la gueule et crache des flammes noires qui viennent s'ajouter à celles d'Elevân.

    Le lasar commence à se consumer, la puissance de cette attaque est incommensurable, mais le lasar ne dit pas son dernier moment. Dans un dernier effort, il appelle son frère, via la lance. L'elfe noir ne s'est pas réveillé, mais son corps bouge tout seul, son oeil valide ouvert, d'un blanc laiteux observe son "nouveau maître". Armé de la lance, il se relève et pousse violemment Arfel, puis plante sa lame dans le cuir de la dragonne. Celle ci n'a rien eu le temps de voir. L'elfe noir fait déjà un vade retro et s'attaque à présent à l'elfe blond.*


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Dim 9 Aoû - 1:35

    Il ne t'a pas tué ! il a maladroitement tenté de te sauver !!!

    *Elevân est près a relancer son offensive quand il entend quelqu'un violemment poussé, se cogner contre un arbre : Arfel vient de l'être par Rödschrek lui même... qui semble avoir perdu la tête. La jeune femme ne semble pas avoir vue le coup venir et n'a pas eut le temps de riposter. Alors elle se prend le tronc de plein fouet étouffant un cri. Jamais on ne l'avait bousculé avec une telle force... et cela crée une "distraction" pour Elevân qui perd le file de ses actions.*

    Arfel ?!!!

    *Cette inattention vaut un méchant coup de lance a Fura, quand juste après il voit son tour venir. Le visage déformé par la douleur, Arfel la manipulatrice de la terre n'a pas dit sont dernier mot. Tout bas elle dit un "Pardon Röd, je n'ai pas le choix", et plante ses doigts dans le sol en se tenant les cotes. D'un coup, avant que sont père ne se fasse empalé par son beau fils, la jeune femme enseveli rapidement l'elfe noir avec des plantes qui s'entremêlent finement pour être dure comme du cuir. Ses plantes le force a s'assoir, tout en se renouvelant rapidement si l'idée de couper ses liens lui prend.

    Elevân en profite pour s'écarter et créer un mur de feu bleu autour du petit frère, pour couper au possible le lien entre les deux frères. La main d'Arfel tremble, apeuré mais donnant toute sont âme dans ce combat.*
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Maïtaga Nakaam le Dim 9 Aoû - 1:49

    *Le lasar prend peur, la situation tourne mal, ses chairs se sont fait broyer par la dragonne, et à présent seule sa force magique impressionnante et la blessure fête dans son flanc ont empêché l'animal hideux de lui dévorer son âme.

    Dans la coque de la jeune femme, l'elfe noir se réveille doucement, la peur de ce qui est en train de lui arriver le prenant d'assaut, les plantes d'Arfel sont en train de se transformer en chair, l'elfe noir tente de sortir et oppose sa magie à la sienne.

    Le lasar s'élance vers lui à toutes jambes. Il ne peut, à cause des pièges de Rödschrek et des flammes d'Elevân, ni invoquer ses corbeaux, ni invoquer de bourreaux, sa vengeance doit donc rapidement se faire. Lui aussi s'aggripe au x plantes les lacérant, pendant que la dragonne reste inerte, au sol.*


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Dim 9 Aoû - 2:09

    *Arfel se stoppe, certain morceau de chair ayant rejoins ses mains, qu'elle enlève rapidement. De son coté, Elevân voit Fura au sol en s'écriant "non !!!", il en oubli encore la un bref moment sa fille, dépassé par les évènement. En voyant le lasard se rapprocher a grande vitesse malgré sa décomposition, elle fonce tête baissé sur lui, juste avant qu'il ne réussisse a le toucher. C'est son instinct qui lui dit de sauter sur le monstre, ce qui jusqu'à maintenant la fessait marcher, vivre et aimer. Mais pour le coup, ce dernier n'est vraiment pas de bonne augures vue sont "allergie" au esprit.

    C'est par la taille qu'elle le pousse, l'entrainent dans sa chute. Elevân se redresse donc en voyant un bout de la scène cauchemardesque, et la on peut dire qu'il s'enflamme, une effluve d'énergie chaude s'échappent de lui en en amas de lumière, prés a mettre hors d'état de nuire ce sombre personnage.*
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Maïtaga Nakaam le Dim 9 Aoû - 2:26

    Tandis que l'elfe noir change tout ce qui se trouve autour de lui en chair pour se sortir de là, le lasar, affaibli et ne s'attendant pas à une telle vivacité de la part d'une créature qu'il a poussé à se vider d'énergie tombe au sol. Il tente de la mordre mais les flammes viennent le toucher à l'épaule. Il hurle, son corps calciné devenu inhumain et tente de se relever pour aller à sa rencontre. En pleine confusion, complètement décallé de la réalité il n'arrive plus à assembler assez ses idées pour être efficace.

    La dragonne se relève difficilement, en position quadrupède se rapproche, reprend une forme semi humaine. Sa démarche toujours quadrupède, son corps hybride en partie reptilien fait tout à coup trembler même le lasard qui pour la première fois depuis son après vie prend peur. Le vrai monstre du groupe se rapproche, et il est le mieux placé pur savoir ce qui attend la créature dans peu de temps. Sa marche est lente, fatiguée, son flanc lui fait mal, mais sa rage la fait avancer.

    N'arrivant plus à se relever, ses membres ne supportant plus les attaques répétées reste immobile. La situation se fige, c'est au moment ou l'elfe noir se libère de ses liens que la dragonne souffle une dernière colonne de flammes noires qui vient submerger la lasard. Elle y met ses dernières forces, le hurlement du lasard se fait strident alors que son âme ne parvient plus à régénérer son corps.

    Sans ce pouvoir, il n'est qu'un elfe noir au corps très peu résistant à la chaleur. Les chairs brûlent dégageant une odeur immonde. Etrangement, ces flammes ne touchent pas Arfel, elles sont réservées uniquement aux créatures mortes. Tout en continuer à mêler ses flammes à celles d'Elevân, l'hybrideavance encore, fini par empoigner la créature par ce qu'il lui reste de visage. Peu avant que l'os ne soit lui aussi noirci par les flammes, le feu noir disparaît remplacé parun baiser peu ragoûtant. La plaie béante de la dragonne se referme en partie, tandis que le corps calciné se désarticule.

    L'elfe noir hurle à côté, il n'a pas eu le temps de voir le visage ni de comprendre ce qu'il se passe, mais la blessure est particulièrement forte. Il se replie sur lui même, saignant comme cette nuit, son oeil machinique laisse tomber des larmes de sang. Il ne comprend pas ce qui lui arrive mais la déchirure est impressionante. Une masse de chair vient s'étendre au sol, l'oeil de la lance est ouvert, des bourreaux viennent de faire leur apparition.

    La dragonne hurle, sa bouche humaine s'ouvrant aussi largement que la gueule d'un reptile. Les créatures hésitent, puis changent de cible, ne chargeant pas Rödschrek mais la meurtrière du grand frère.*


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Elevan Aldian le Dim 9 Aoû - 3:01

    *A peine la jeune femme eut elle touché cette chose immonde, que sont corps devient froid comme de la glace, et que sous la pression de la marque noire, elle commence a se vider de sont sang, perdent connaissance une foi de plus. Chose étrange, prés du souffle noir de la dragonne, sa marque prend un peu plus d'ampleur, brulant sa nuque courbé sous la douleur. Une foi l'être complètement gobé par Fura, sont sang ne coule plus.

    Viennent ensuite les bourreaux... Elevân n'a toujours pas dit son dernier mots. Alors qu'il se tien immobile, il crée une arme a porté massive qui ne toucheront pas les "amis". La lumière baisse tout autour d'eux alors que ce forment un peu partout des petites étoiles de lumière vivent, comme si tout était aspiré par celle-ci. Quand elle ont pris assez d'énergie, ses petites boules viennent s'incruster dans les bourreaux et les faire exploser de l'intérieur, un a un. C'est Elevân qui dirige leur mouvement par la pensée, alors qu'il se rapproche de Röd en mettant une main sur son épaule.*
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 30
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Rodschrek Nakaam le Dim 9 Aoû - 3:19

    *La dragonne tombe par terre, pousse le cadavre avec dégoût et s'éloigne un peu puis se laisse tomber et ferme les yeux.

    Les bourreaux disparaissent avec l'assaut d'Elevân. En sentant une main sur son épaule, l'elfe noir arrête ses cris, et relève les yeux vers l'elfe blond. Son attaque de masse n'était que réflexe, on peut voir dans ses yeux une simple incompréhension et une forte douleur. Tout a été arrêté par ce simple geste. La situation se calme, Rödschrek a les yeux voilés, reprenant un peu conscience de la réalité il grimace, puis tombe à son tour, incapable de tenir debout.*

    Contenu sponsorisé

    Re: Une histoire d'âmes...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 12:18