La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Eternel recommencement.

    Partagez
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Mer 5 Mai - 20:56

    Au fond d'une cuve de déchets toxiques, baignant à moitié dans de l'huile rance, une brise d'air étrange soulevait des volutes de poussière... De l'eau tombait goutte à goutte d'une barre de métal sur le sol cuivrée de la salle... Plic, Ploc... Le silence ambiant était quasiment surnaturel, et pourtant, on se trouvait en plein milieu d'une zone industrielle.
    Accrochés sommairement aux murs, des écrans informatiques projetaient leur lueur verdâtre sur les parois de cette antichambre... Et au coin nord de celle-ci, un amas de pièces de métal gisait... immobile.

    ++ [ Enclenchement processus de réinitialisation.
    Rétablissement de l'ansible à la
    G.B.D.
    Allumage des neurones biotechnologiques.
    Effacement mémoire.
    Mise en place des fonctions primaires. ] ++


    Cet amas se mit à luire d'une lumière bleue électrique, et le sol se mis à vibrer, la cuve d'huile quant à elle commença à bouillir, comme si un émetteur de micro-onde venait d'être enclenché.

    ++ [ Écrasement mémoire.
    Mise en marche système de défense.
    Protocole de mission mis en fonctionnement.
    Ordre numéro 1, "Lève toi et Marche". ] ++



    Des arcs électriques se formèrent, enveloppant la salle. Les pièces métalliques se mirent à léviter et tournoyer dans l'antichambre. La chaleur commençait à monter dangereusement.
    Une à une, les fragments de métal fondirent et coulèrent sur le sol, ayant le même effet qu'un acide virulent.
    Là ou se tenait auparavant le tas de gravats, on pouvait à présent voir un corps mécanique, mélange savamment dosé de pièces dont les formes empruntaient au dragon, à la panthère et aux humanoïdes, la machine se mis en branle... grinçant de tout ses membres comme si cela faisait des siècles qu'elle n'avait été mis en marche.

    ++ [ Enclenchement processus de synthétisation vocale ] ++

    Des bruits, oscillant entre la quinte de toux et les borborygmes de l'agonisant résonnèrent dans la salle, tendant vers une sombre et mécanique voix humaine.

    ++ [ Voix équalisée ] ++

    La machine tituba vers la cuve, puis d'un pas de trop, y vacilla.

    La machine était vivante, son oeil unique s'alluma d'une sournoise lumière rouge, fixant le néant. Un bruit strident résonna dans la cuve, provenant de la bête mécanique. Pour l'homme ce son ne voulait rien dire, mais pour la machine, c'était un langage binaire. Ce qu'elle entendait, c'était une voix, provenant du fond de son crâne.

    ** 001101010001001101110111... Ceci est un message enregistré, veuillez prendre note... Tu te nommes Archivist', qui je suis... tu le saura probablement un jour, en tout cas, tu as reçu des ordres de mission, tu les connais intimement, pas besoin de te les rappeler. Sache juste, que ton périple touchera bientôt à sa fin. Les temps sont durs, et ta tache sera encore plus ardus... 0110110100111010101110110... Archivist', ta voix sera la mienne, et ton avenir te donnera raison, ou tort... C'est à toi d'en décidé... Saches juste... Que tu rencontreras quelqu'un, quelque chose, qui changera le cours de ce monde...
    Tu comprendras en temps voulu... 0110101101010101011110101...**


    La machine refit surface, imprimant la marque de ses griffes dans le cuivre verdi des rebords de la cuve. Elle s'extirpa de l'huile.

    ++[ Enclenchement ansible, phase test n° 412342 ]++

    Un bruit strident rugit dans la sable, provenant de l'arrière du crâne de la machine, on pouvait voir sur son cou, une mince paroi de verre renfermant une bille rouge, tourant à une vitesse fulgurante.

    ++ [ Début du test ]++

    Le bruit redoubla d'intensité, et la machine enserra sa tête dans ses simulacres de main, apparemment en proie à une indicible douleur mentale. Elle se roula au sol, comme implorant la fin de son supplice.

    ++[ Fin du test, connexion pirate à la G.B.D. établie
    Attention scan des connexion toutes les heures. ]++

    Les écrans d'ordinateurs proches grésillaient, comme victimes d'impulsions électromagnétiques. La machine se rapprocha des écrans, de sa "queue" préhensible se terminant par de nombreux câbles, elle se connecta à une source d'énergie. Nouveau bruit strident... Les accumulateurs rechargées, elle se traîna vers un escalier. Son ascension longue et douloureuse la fit déboucher sur un toit. Le ciel était voilé par d'épais nuages noirs, et la ville qui s'étendait à ses yeux se perdait dans les méandres de l'horizon.

    " Je suis... Archivist'... Ou suis-je? "

    ++ [ Requête établie, situation géographique trouvée, Domaine urbain de Kern, Kaëgavora ]++

    Archivist' regarda un ciel invisible, puis dans une flaque d'huile proche regarda son reflet... Un machine en tout point. Elle ou il ne se souvenait plus de rien, des données se percutait dans son cerveau mécanique.

    La bête de métal, hurla... et son désarroi, et sa peur... Une unique question apparaissait dans sa tête... "Qui suis-je." Et la seul réponse qui lui venait à l'esprit, c'était un ordre:
    Cherches, et trouves la Vérité...
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Mer 5 Mai - 21:37

    *Arsil n'arborait pas une de ses tenus habituelles, elle avait troqué son tailleur contre un uniforme du domaine industrielle de Kern. De même sa silhouette conquérante se faisait des plus discrète à cet instant. Elle cherchait un sujet d'article et comptait le trouver dans le coin. La démarche souple, elle se dirigeait d'un pas assuré vers le bâtiment nord du domaine.

    Arsil était sur le qui vive, elle n'était pas revenu à Kaegavora depuis des années, voir même des siècles. Elle savait qu'elle n'était pas rechercher par la GBD, mais elle n'était pas sûre non plus d'être en sécurité ici, comme l'aurait voulu son statut d'ekoï.

    Soudain elle s'avisait de la présence d'un Sky-lag sur le toit d'un bâtiment se situant sur sa droite. Si elle avait été un organique, les couleurs de son visage l'aurait sans doute déserté. Elle remerciait sa mécanique d'être aussi parfaite, et de ne rien laisser transparaitre.

    Malheureusement sa mécanique ne pouvait compenser la terreur que lui inspirait le hurlement du Sky-lag. Elle émettait un hoquet de terreur et s'enfonçait un peu plus dans l'ombre d'un mur, tout en regardant terrorisé la bête mécanique.*
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Mer 5 Mai - 23:17

    Le sky-lag ne faisait que tourner et se retourner sur sa position en haut du toit, le vide qui habitait ses souvenirs le martyrisait et l'emplissait de questions métaphysiques. De même, ses protocoles d'ordre lui forçaient à chercher des réponses à tout, ce qui renforçait son malaise. Partout ou son regard se posait, des informations tirées de la G.B.D. se superposaient à sa vue, l'informant des moindres faits historiques et descriptions de toutes les choses qu'il regardait. Il s'immobilisa et observa longuement le lointain...

    ++ [ Protocole de mise en veille initialisée ] ++
    ++ [ Protocole de mise en veille annulé ] ++
    ++ [ Danger détecté, sud-est 45°-65% ¤*µ ] ++

    Le regard de la machine se porta sur une zone d'ombre en contrebas, à priori il ne vit rien, mais il distingua une forme de vie... qui semblait vouloir se cacher. Instinctivement, Archivist' se mis à descendre par la façade vers ce qui l'avait dérangé.
    Arrivé au niveau du sol, il ne vit rien dans l'ombre. Des informations s'affichèrent dans son cerveau, l'indiquant qu'il disposait d'une vue infrarouge. D'une griffe, Archivist' se tappa la tempe, enclenchant la vision nocturne. Une femme se tenait dans l'ombre, tremblant de peur, semblait-il.

    ++ [ Protocole d'appréhension et d'approche enclenché ] ++

    Archivist', d'un pas lent et minutieux s'approcha jusqu'à avoir sa tête quasiment collée à celle de son interlocutrice. La jeune femme avait l'air d'une souris face à un chat, le Sky-lag devait bien faire un mètre quatre-vingt de haut pour quatre et demi de long.
    Archivist' imprima son visage dans sa mémoire. L'ansible dissimulée dans sa nuque se mit à siffler, Archivist' accédait à la G.B.D. avec comme recherche le visage de la femme. Au niveau de la tête de celle-ci, une seul chose s'afficha. La bouche parsemé de canines de la machine s'ouvrit, et une voix métallique et grave s'en échappa.

    " Vous... Vous, être nommée Arsil Mindeyl, tel est votre nom dans la G.B.D. "


    Aucune autre chose ne s'affichait, preuve que cette personne n'était pas très importante et n'avait rien à se reprocher. Archivist' ne se rendait pas vraiment compte de la peur qu'il inspirait à cette femme. D'un mouvement brusque, il se recula et regarda dans la direction d'où il s'était réveillé.


    " Moi m'appeler Archivist'... "

    ++ [ Danger détecté, Nord 12°-35% "'*^+ ] ++

    Archivist' leva lentement la tête, et fixa une caméra de surveillance qu'il n'avait pas remarqué. Il n'avait aucune animosité envers cet objet, mais son instinct lui disait qu'il fallait mieux en finir avec cet œil mauvais.

    " 010101110110011101101... "

    La caméra implosa bruyamment dans un éclair bleuté. Comme si de rien était, le Sky-lag se retourna vers son interlocutrice tout en s'essayant à même le sol... Là, la machine avait l'air d'être un géant.

    " Je cherche des archives perdus... Savez-vous ce que c'est? "

    Archivist' se combattait intérieurement, ses algorithmes mathématiques le forçaient à prononcer ces questions. Le Sky-lag n'avait toujours pas remarqué qu'une affiche à demi détachée flottait sur un mur proche, affichant son nom, une photo de son visage, et une récompense... plus d'un millions de pièces d'or...
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Jeu 6 Mai - 18:16

    *Arsil regardait le sky-lag descendre vers elle, autant dire que ses genoux auraient pu jouer un spectacle de castagnettes Woolds. Même sa pompe à fluide avait mis les bouchées double préparant son corps à une possible attaque. Pourtant elle ne bougea pas d’un souffle quand la bête approcha son énorme tête.*

    " Vous... Vous, être nommée Arsil Mindeyl, tel est votre nom dans la G.B.D. "

    *Arsil reprit vite contenance devant le manque d’élocution de l’animal, surtout que du coin de l’œil, elle vit une affichette sur laquelle elle avait pu distinguer le code Archivist. Un sourire carnassier apparut sur ses lèvres, de statut de proie, elle venait de passer chasseur.*

    " Moi m'appeler Archivist'... "

    *Elle grimaça face à tant de lacune grammaticale. Arsil n’était plus du tout impressionné le Sky-Lag devait être un rebelle. Hypothèse confirmée lorsque la caméra explosa.*


    " Je cherche des archives perdues... Savez-vous ce que c'est? "

    #Bizarre là, il a fait une phrase correcte !#

    *Elle balaya de la main sa requête comme si ce n’était pas important.*

    « Mon cher, vous serez que le meilleur moyen de passer inaperçu c’est de se fondre dans la masse. Autrement dit ne pas faire exploser les caméras. Et j’ajouterais qu’étant donné votre trop plein d’enthousiasme, il nous faudrait partir de l’endroit. »

    *Elle jeta un regard au bâtiment sur lequel elle avait vu le sky-lag
    .*

    « Auriez-vous l’amabilité de me dire qu’elle est ce bâtiment, vous qui avez accès à la GBD ? »
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Jeu 6 Mai - 20:44

    Archivist' remarquait les mimiques de son interlocutrice, crispant son visage en le regardant. Dans un premier temps, le sky-lag ne comprit pas, mais à la fin, il comprit qu'il instillait la peur dans l'esprit de la jeune Ekoï.

    " Moi vous faire peur... n'est-ce pas? Mais vous, pas être dangereuse... "

    Archivist' regardait toujours dans la direction du bâtiment ou il s'était réveillé, exempt de tous souvenirs. La machine leva la tête et regarda dans une ruelle un objet invisible. Il écoutait.

    ++ [ Danger plausible repéré, force de sécurité en approche ] ++

    Archivist' aurait pu grimacer si son faciès le lui aurait permis, mais sa condition de machine ne lui offrait pas cette opportunité.
    Le sky-lag fut désappointé en voyant le geste de dédain de la jeune femme, repoussant sa question à propos d'archives. La femme enfin ouvrit la bouche... Au oreille mécanique d'Archivist', ce son lui parut mélodieux.

    " Les caméras sont... dangereuses, ça être des yeux du la G.B.D. ... Partir? "

    Ce qu'il prononçait difficilement, c'étaient des réponses préétablies que ses algorithmes lui obligeaient de répondre, ces réponses même, dont il ne comprenait pas le sens. Il se retourna vers son lieu de réveil. La jeune femme posa une autre question. Le bruit des véhicules des forces de sécurité se fit plus sonore.

    " Ce bâtiment... Je ne sais pas... Je ne sais plus... "

    D'un geste dont il ne serait pas cru capable, le Sky-lag frappa violemment un mur proche, enfonçant la paroi de métal le constituant.

    " Ne me souviens plus de rien... "

    Cela était arrivé, les forces de sécurité débouchaient dans une ruelle, armes au poing, hurlant des menaces à l'encontre du Sky-lag. Archivist' prononça instinctivement une ligne de code. L'arme du premier policier grésilla et projeta un arc électrique, forçant son porteur à le lâcher.
    Archivist' attrapa la jeune femme et se mit à sauter de fenêtres en fenêtres, échappant à ses opposants. Des tirs de laser fusèrent dans son dos, un tir l'atteignit l'avant bras, à quelques centimètres de la jeune Ekoï.

    Plus tard, Archivist' s'arrêta sur le toit d'une usine crachant une fumée noirâtre. En déposant la jeune femme au sol, il gromelait d'une voix caverneuse et métallique.

    " J'ai du mal à me rappeler... pourquoi ont-ils tirés? N'ai rien fait... "

    Comme instinctivement, Archivist' se mit à graver de ses griffes des symboles étranges sur une paroi de la cheminée la plus proche... Des symboles qu'il ne comprenait même pas... Il lacha d'une voix parfaitement automatique.

    " Il faut voir au delà... "

    Il resta perplexe et contempla longtemps cette écriture.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Lun 10 Mai - 14:40

    #Voilà qu'il me kidnappe.#

    *Arsil se révolta de toute son âme contre ce manque de courtoisie. Néanmoins ayant aucune chance face à la bête, elle se laissa entraîner sans grande résistance.*

    "Kuff, kuff, kuff! Je ne sais pas ce que vous avez fait avant notre rencontre mais il est certain que d'avoir détruit les "yeux de la GBD" n'a pas dû plaire aux grandes instances."

    *Elle le regardait faire, oscillant entre curiosité et dédain. Arsil sortit un mini-appareil photo. La journaliste prit plusieurs clichés qui pourraient sans doute lui servir. Par contre elle resta de marbre face à la phrase philosophique qu'il venait de sortir.*

    "Il y a une chose qui m'échappe Monsieur Archimage. Vous me semblez être un bon hacker pourquoi ne recherchez vous pas les données vous concernant à la source. La chose ne devrait pas vous coûtez tant que ça."


    *Arsil chassa de la main une mouche imaginaire afin de souligner son propos.*



    [HJ : Tu pourrais m’envoyé par mp ou mettre à la suite de ton message l’image de ce que tu dessines ]
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Lun 10 Mai - 18:15

    Archivist' contemplait son oeuvre, gravée à blanc dans la pierre plus noire que l'obsidienne qui formait la cheminée, fumant un vapeur suffocante. Les maigres souvenirs du sky-lag ne lui étaient d'aucune utilité. Rien de ce qui existait ne se rapprochait de cette écriture.




    Archivist' n'écouta pas la première réponse de son interlocutrice. Il préférait chercher au fond de son crane la signification de ces symboles. Il activa même son ansible, accéda à la G.B.D. et y fit une recherche sur cette écriture... Rien, absolument rien... Il avait sous les yeux la première archive non documentée de la G.B.D. et elle sortait directement de son crane. Le sky-lag était anxieux et si son visage avait pu l'afficher, il aurait montrer son malheur. Malheur qui aurait redoublé à l'énoncé de la jeune ekoï.

    " Je ne sais pas... Rien dans la G.B.D., c'est comme si... je... n'existais pas... "

    Archivist' fut troublé par l'appareil photo que la jeune femme sortit de son sac...

    " Vous être... comment dire... journaliste? "

    Le sky-lag se demandait quelles répercutions pourraient avoir la révélation de ces photos dans un journal, il se rendait enfin compte qu'il était recherché pour une raison qu'il ignorait. Archivist' regarda une dernière fois l'image gravé, l'imprima dans son crane, puis d'un coup de griffes arracha les pierres ou étaient gravés les symboles.
    Pendant quelques minutes, il prit le temps de réduire en poussière les blocs de ciments noircis.

    ++ [ Attention scan G.B.D., impossibilité connexion, 5 minutes. ] ++

    C'était à ce moment que le sky-lag se sentit démuni, ses algorithmes lui faisaient comprendre que durant ce scan toutes connexion seraient dangereuses voir mortelles. Durant ce laps de temps, il ne pouvait plus pirater quoique ce soit. Cette intuition aurait pu lui faire couler quelques gouttes de sueur.
    Archivist' se retourna vers l'Ekoï.

    " Toi vouloir faire quoi maintenant? "

    Archivist' regarda l'horizon, se perdant derrière d'immense gratte-ciels, plongés dans la fumée des usines.






    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Mar 11 Mai - 15:50

    *Arsil fronçait les sourcils, c'était tout bonnement impossible.*

    "S'il n'y a rien dans la GBD, c'est que vous avez été créé par un indépendant, voir même un rebelle."

    *Elle passa en revue toutes ses données propres.*

    "Vous devriez vous renseigner auprès des votre, on dit qu’ils ont une sorte de GBD indépendante. Peut-être, pourriez-vous y trouver d’autres réponses !"

    #Je m’étonne d’être amical avec cette… chose #

    *Arsil eut un haussement d’épaule se demandant comment elle allait pouvoir exploiter sa rencontre.*

    "En tout cas moi, je dois repartir d’ici, je n’aime pas rester trop longtemps chez les miens. Et vous, est ce que vous arriverez à sortir en étant rechercher ainsi?"
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Mar 11 Mai - 19:37

    Archivist' ne se tourna même pas vers son interlocutrice. Les mots qu'il prononça vinrent instinctivement, comme si ils étaient gravés dans sa mémoire.

    " Je suis au dessus de ces conflits, je ne représente aucun mouvement de contestation... j'opère dans l'ombre. "

    Les griffes antérieurs du sky-lag se crispèrent pénétrant profondément dans la toiture de l'usine, formée de tôles de cuivre.

    " Et je ne dépend pas d'un corps physique... "

    Archivist' tendit son bras vers un soleil inexistant.

    " Toi, regarde ce bras constitué de métal, il n'est qu'un relais de ce que je suis... "

    La machine se tut enfin, plongeant l'endroit dans un silence morne ou seul résonnaient les bruits lointains des usines tournant à plein régime, depuis trop longtemps.
    Il sembla que le sky-lag se ratatina sur lui même.

    " Les autres ont aussi un réseau, mais n'y suis pas là aussi... "

    La machine écouta sans ciller l'inéluctable phrase de la jeune Ekoï, transpirant son malaise face au dragon de métal.

    " Si tu veux parler de moi... Fais-le... peut-être que quelqu'un viendra à moi... avec des réponses... "

    Archivist' se pencha, regardant la rue en contrebas. Des centaines de personnes affluaient de toutes parts... comme des fourmis.

    " Je peux passer ou je veux... Ici il n'y a que machines... Et machines moi savoir pirater... C'est la seule chose que je sais faire. "

    Le sky-lag aurait pu poser un regard plein d'ironie sur Arsil, s'il le pouvait et s'il le voulait... Car dans la capitale machine, même ses habitants partage la même chose qu'une simple caméra, leur lien avec la G.B.D., et le fait que même s'ils paraissent vivant, ce ne sont que des machines.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Ven 14 Mai - 12:16

    "Il y a méprise, je ne parlerai pas de toi dans un article, je ne mange pas de ce pain là. Mais j'ai un réseau d'information et je peux toujours demander. On sait jamais, mon petit doigt me dit qu'il y a du gros poisson derrière ton existence, et ça, c'est mon pain à moi."

    *Arsil regarda la machine, elle avait du mal à considérer la bête comme un être intelligent. Plongé dans ses réflexion métaphysique, elle faillit ne pas entendre la phrase d'Archiviste.*


    "Je peux passer ou je veux... Ici il n'y a que machines... Et machines moi savoir pirater... C'est la seule chose que je sais faire."


    "Ah, mais ça c'est parfait! J'étais venue vérifier, mes sources.
    Je suis sur un article, on m'a rapporté qu'on construisait ici des puces bloquant la psyché ce qui rendrait n'importe qu'elle machine à l'état de zombie. J'ai même entendu dire qu'ils étaient sur le point de trouver un moyen de les adapter pour le monde bio. Ce serait un gros poisson qui serait à l'origine de la transaction. Alors si tu pouvais m'aider sur ce coup, je suis prête à user de mon influence pour t'aider en retour. "
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Ven 14 Mai - 12:41

    Archivist' appréhendait mal l'idée d'être une marchandise fournissant des informations pour cette jeune femme, car comme elle venait de dire, il pourrait être d'une certaine façon son gagne-pain. Et cette histoire de "gros poisson", il ne la comprenait pas encore.

    " Si ça peut nous aider tout les deux, peut-être je t'aiderai... "

    Arsil vint à parler d'une histoire de puce qui pouvait influencer les gens, d'une certaine façon, Archivist" comprenait...

    " Moi pas avoir besoin de ces puces, tout comme moi, les Ekoï sont machines, je peux, comment dire... les manipuler... mais ce ne serait pas très bien je crois... "

    Archivist' interrogea ses lignes de codes pour savoir s'il avait le "droit" de l'aider. Ne trouvant rien pouvant contredire sa décision il déclara.

    " Je veux bien t'aider, mais toi... comment tu m'aideras? Et par gros poisson t'entend quoi... ou qui? "

    Archivist' émit une plainte métallique, semblable à une sorte de long soupir strident.

    " De toute façon, j'ai rien d'autre à faire pour l'instant... "

    Le sky-lag se demandait s'il avait bien fait d'accepter la proposition de son interlocutrice, son instinct lui intimant qu'une chose allait lui tomber dessus... tôt ou tard.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Ven 14 Mai - 13:21

    *Malgré la réponse mitigé, Arsil était ravie qu'il puisse l'aider. Ça diviserait les difficultés par deux.
    Le Sky avait une façon désarmante de formuler ses craintes. Arsil n'était pas du genre à répondre aux questions, mais elle fit un effort, il fallait qu'il l'aide.*


    "Disons, que ta conception va à l'encontre de bon nombre de préceptes et idéaux au sein même des Ekoi.

    Tout d'abord, tu a un accès illimité à la GBD, ce qui en soit, est inconcevable. Personne dans tout Ekoi n'a un accès illimité à la GBD.
    Tu n'as pas l'air de te rendre compte des possibles répercutions. D'ailleurs à l'avenir, évites d'en parler si tu ne veux pas d'ennui.

    Ensuite, ta mémoire défaillante et ton incapacité à trouver des éléments sur toi, prouvent que tu dois avoir un système de verrous. Même si tu n'en as pas conscience, ton concepteur a pris de grande précaution pour que tu n'échappe pas à son contrôle.

    Pour finir, ta mission, le fait que la seule chose, dont tu te remémores, est l'intitulé exacte de ton objectif, prouve que tu as été construit que pour une chose.
    Ta mission. Si on t'a donné un esprit ce n'est que pour parvenir à ton objectif, pas pour te donner la vie, ou pour que tu puisse construire ta propre identité.

    Le gros poisson serait de savoir pourquoi? et combien vous êtes?Le qui et comment ne m'intéresse pas. Il y a une histoire derrière tout ça et je veux savoir."


    * Elle était passée du vouvoiement au tutoient ce qui pour elle était la preuve qu'elle s'intéressait fortement à son cas.*
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Ven 14 Mai - 21:34

    Le ton que prenait la jeune femme était assez étrange pour que le sky-lag ait du mal à formuler une réponse appropriée.

    " Disons que... j'ai pas un accés illimité, toutes... les heures jai pas accés pendant cinq minutes... c'est le scan... "

    Écoutant inlassablement son interlocutrice, Archivist' commençait à mettre bout à bout ce qui lui arrivait.

    " Mais si j'ai été créé... et que nous cherchons pourquoi... qu'est-ce que ça te rapportera? "

    Le sky-lag ne supportait pas l'idée que l'Ekoï lui avait mise en tête, qu'il n'était libre de rien, et que tout était déjà déterminé.

    " D'après moi, je suis seul à être comme ça, sinon, il y aurait une trace dans le réseau... mais rien. "

    Mais que malgré sa réticence à toute action avec cette femme louche, il devait continuer.

    " Ou toi vouloir aller en premier? "

    Le réseau de la G.B.D. était à nouveau accessible, Archivist' projeta alors une carte en relief de Kaëgavora... ou comme une légende étaient reliés par des traits tout les centres névralgiques de la ville.
    Archivist' remarqua le château du roi machine.

    " Là bas, il doit y avoir des choses intéressantes, mais dangereux... "

    Le Sky-lag était perplexe... attendant une réponse de son interlocutrice à nouveau plongée dans le silence.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Lun 17 Mai - 12:57

    "Me rapporter ! À moi ! Absolument rien ! "

    Arsil eut un haussement d’épaules.

    "Disons que ton histoire est peu banale et que ça m’intéresse."

    L’ekoi regarda la carte holographique, que projetait Archivist. Elle ne put s'empêcher d'avoir un sourire en coin qui voulait dire encore une raison de plus pour que je m'intéresse à cette histoire.

    "D’après mes informations, l’endroit se situerait ici. "

    Elle indiquait un point entre le lieu où ils étaient et le lieu qu’ils avaient quitté.

    "On a dû passer devant tout à l’heure. Il me semble qu’il n’était pas gardé. Les bureaux doivent se situer au nord-est du bâtiment ici."

    Elle pointa sur le coin du bâtiment en question.

    "Mon indic devait me fournir une carte d’accès. J’avais rendez-vous ici."


    Elle montra une allée jouxtant le lieu de leur rencontre.

    "Je me demande s’il a pu me laisser les infos quelque part."

    Elle fit la grimace, elle avait besoin de ces informations, mais ne voyait pas comment les récupérer.
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Lun 17 Mai - 21:39

    Archivist' haussa ce qui lui servait d'épaule en entendait la courte réponse de son interlocutrice. La curiosité que cette femme entretenait pour lui le faisait en quelque sorte frémir, comme s'il présageait qu'un évènement allait se produire.
    La jeune Ekoï commença à exposer une sorte de "plan d'attaque" contre un bâtiment. Le sky-lag le reconnut rapidement. Ils étaient en effet passés devant quelques instants plutôt.

    Arsil énonça alors l'existence d'un indicateur. D'une voix métallique, Archivist' s'exclama:

    " Je me disais bien que tu cherchais quelque chose... Tu essaye donc de m'utiliser pour... disons, arriver à une fin... "

    Archivist' aurait pu soupirer, depuis qu'il s'était réveillé, il avait l'impression que tout ce qu'il entreprenait était déterminé à l'avance.

    " Avant que je t'aide, tu pourrais me dire ce que tu cherches... Je pourrais mieux t'aider, et ça m'aiderait à avoir confiance. Et puis si je t'aide, tu n'auras pas besoin de pass... normalement. "

    Le sky-lag réfléchissait longuement, entreprendre d'aider Arsil pourrait avoir de graves conséquences dans un futur proche.

    " Seul problème, s'il faut que je t'aide, il faudra que nous me trouverions un corps de rechange, je doute sinon que l'on m'accepte... "

    Archivist' se demandait s'il était possible de "pirater" un Ekoï... Ce sont bien des machines, non?


    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Mar 18 Mai - 11:51

    *Arsil haussa un sourcil.*

    "Tu y vas un peu fort là, et je t’ai déjà répondu, il me semble. Je t’ai dit que j’étais sur un article d’une fabrication d’une puce qui contrôlerait la psyché des êtres pensants mécaniques."


    *Elle avait horreur de se répéter. La colère bouillait à l’intérieur de ses capteurs.*

    "Il est évident que j’avais un contact, tu crois sincèrement qu’une chose comme ça est connu du grand public. Tu crois peut-être que celui qui à créer ça, la fait pour le bien des ekois. Et qu’une fois que le monde le saura, on applaudira. Ou alors tu pensais que je passais là par hasard et que je m’étais dit, tiens, si j’allais me faire tuer aujourd’hui. J’ai pris des précautions car les gens ont le droit de savoir ce que font les salauds dans leur genre. "


    *Elle détestait que l’on mette en doute sa profession de foie. Même si son ton était posé, il était cassant, et direct.*

    "Je n’ai confiance en personne, j’ai vu trop de chose pour croire encor que les gens sont des gentils.
    Alors le marché est le marché, tu m’aide et je t’aide en retour. Je ne publierai rien sur toi de façon directe, mais il est possible que je le fasse de façon indirect. Je trouverai des renseignements sur toi et je te les transmettrai.
    Tu as de la chance, je suis quelqu’un d’honnête, et je n’ai jamais trahi un marché.

    Alors maintenant tu acceptes ou pas, c’est ton libre-arbitre pas le mien."


    *Elle fit un geste de la main pour clôturer sa tirade. Arsil était placé en face du Sky-Lag et attendait sa réponse.*
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Mar 18 Mai - 20:48

    Archivist exhala des vapeurs acides, comme un long soupir.

    " Alors tu veux vraiment faire ton enquête sur ça... ça va être extrêmement dangereux... surtout pour toi en fin de compte... "

    La jeune Ekoï aurait pu fumer de la vapeur tellement elle montrait sa colère. Le sky-lag en était un peu embarrassé.
    Depuis plusieurs minutes, le sky-lag téléchargeait des systèmes de locutions, afin d'améliorer ses logiciels de langage... Peu à peu, sa voix se rapprochait de la voix normale d'une machine, les fautes disparaissant peu à peu.

    " C'est bon... ça va, je vais t'aider... Mais voudrais savoir? Tu est sur qu'il est très fiable ton contact, car ça pourrait être un piège, et si je rentre d'une quelconque façon dans ton bâtiment, je doute que je pourrais t'aider. "

    A un moment ou à un autre, la situation sera bien obligée de dérailler, cela avait déjà commencer avec l'intervention de la police il y a une dizaine de minutes.
    Un idée fugace vint dans l'esprit mécanique du Sky-lag.

    " Tu as des armes... simple question? "

    On apercevait au loin le bâtiment en question. Et sans attendre une réponse de son interlocutrice, il s'exclama.

    " Bien! On y va? "

    L'une des pattes d'Archivist' émit le sifflement caractéristique d'un compresseur hydraulique. Il était pret à partir, quelque sera les problèmes qu'ils allaient bientôt rencontrer.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Mer 19 Mai - 17:23

    "Autant te le dire de suite, je n’ai pas d’arme."

    *Arsil marcha à côtés d’Archivist, accordant son pas à la démarche chaloupé du Sky-lag. Sa colère était redescendu d’un bon cran. Elle était heureuse de passer à l’action. Pour s’occuper, elle commença à raconter sa vie à la machine. *

    "Aussi étrange que cela puisse paraître, j’ai rarement eu besoin d’une arme. Il me semble quand même, qu’il est plus simple de sans sortir, si les gens vous pensent inoffensive. La communication est beaucoup plus saine, les personnes sont plus aptes à se dévoiler aussi.
    Mais je dois avouer qu’il m’est arrivé de m’en servir pour défendre ma vie. Surtout dans des milieux comme les guildes d’assassins et autres bandits. "


    *Elle fit un geste de la main, comme pour chasser un insecte. *


    "Tout ça, ça fait partie des risques du métier.
    Attends !"


    *Arsil se stoppa net, devant elle, se trouvait un bâtiment rouillé et en piètre état. L’ekoi revint un peu sur ses pas, puis elle passa la main pour frotter la rouille et lire les indications. *


    "C’est notre jour de chance Archi’, c’est un ancien dépôt de commerce Sky-lag. On va peut-être trouver une pierre polymorphique. "
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Ven 21 Mai - 18:58

    Archivist' se sentit embarrassé par l'idée que son interlocutrice ne portait pas d'arme. Le sky-lag se disait que si les forces de police de Kaëgavora déboulaient alors qu'il s'infiltrait dans le batiment visé, il ne pourrait pas neutraliser toutes les armes des ennemis... Alors, Arsil risquerait probablement sa vie.
    Arsil déclara qu'elle n'avait jamais vraiment eu besoin d'une arme, qu'elle ne paraissait pas assez impressionnante pour susciter des soupçons. Mais Archivist' lui, se doutait bien qu'il ne passait pas inaperçu. En marchant, Arsil et lui n'avaient croisé que deux personnes, mais à chaque fois, celles-ci l'avaient dévisagé.

    Enfin, la jeune Ekoï l'arrêta devant un vieil entrepôt désaffecté. Arsil expliqua que c'était un ancien dépôt Sky-Lag. En effet, Archivist' sentait des ondes provenant du réseau des dragons-machines englober le bâtiment.

    " Bien, allons-y alors... "

    Alors qu'il entrèrent dans le batiment, Archivist' ne put s'empêcher de chercher dans la G.B.D. ce qu'était une pierre polymorphique... Après renseignement, il se disait bien que cet objet lui serait utile pour passer inaperçu.
    Tout en fouillant l'entrepôt contenant un empilement de caisses dont la plupart étaient éventrées et vides, il eut soudain un doute.

    " Mais... A quoi c'est sensé ressembler cette pierre? "

    Archivist' tomba sur de vieilles armes rouillés qui semblaient avoir à de nombreuses fois servies. De vieilles cartes à puce usagés jonchaient régulièrement le sol.
    Entre les caisses, Archivist' tomba sur une console, il l'activa, le peu de batterie qui restait à l'intérieur lui permit de constater que cela faisait une vingtaine d'années que cet entrepôt avait été fermé, car il avait été soupçonner de cacher des terroristes Sky-Lag.

    " Tu trouves quelque chose? "

    Sa voix résonna comme un écho dans le dépôt. Archivist' plaça sa patte dans un assemblage de câbles et de circuits imprimés. Un "clac" retentit.Ar
    Archivist' regarda son bras, un étrange brassard métallique de couleur violette et doré s'y était incorporé. Archivist' secoua son bras comme pour décrocher cet objet.

    " Et Merde! Arsil je... J'ai un probleme viens voir. "

    A présent, l'objet émettait une lumière bleuté.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Mar 1 Juin - 11:29

    *Elle se demandait si c'était une bonne idée de venir ici. L'endroit avait l'air abandonné depuis fort longtemps.*

    " Mais... A quoi c'est sensé ressembler cette pierre? "

    "Je sais pas trop, c'est une magico technologie, sous forme de cristal que l’on brise pour déverser la nano technologie qui se trouve à l’intérieur."

    *Tout en parlant, Arsil haussa les épaules.*

    " Tu trouves quelque chose? "

    "Bof!"

    *Elle shoota dans un carton vide.*

    " Et Merde! Arsil je... J'ai un problème viens voir. "

    "Quoi ?!"

    *Elle courut jusqu'à Archivist', quand elle vit le brassard. Elle sauta sur son bras et glissa ses doigts dessous pour tirer.*

    "Merde un piège rebelle. Il faut te l'enlever sinon tu vas perdre ton bras."

    *Elle tirait aussi fort qu'elle pouvait malgré les picotements qu'elles ressentaient dans les doigts.*


    [HJ :Sur un dé de 20 il faut être au dessus de 8 pour qu'on s'en sorte sans dommages]
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Mar 1 Juin - 20:53

    Pas de bol, j'ai fait 1 ( véridique ) => Échec Critique... ^^', pour ce qui est d'être chanceux je suis chanceux...

    Juste avant de se faire agripper par cet étrange objet, Archivist' avait entendu la phrase de son interlocutrice, un cristal hein? Archivist' crut alors que cet objet accroché à son bras était l'une de ces pierres polymorphiques. En effet ce brassard possédait un étrange cristal.
    Mais la déclaration suivante de Arsil refroidit bien vite ses espérances.

    " Un piège, merde... Merde! "

    Des mécanismes commencèrent à se déclencher dans son crane, il fallait réfléchir et vite. Pendant ce temps, la jeune Ekoï tentait en vain de tirer sur le brassard qui se resserrait à chaque fois un peu plus sur son étreinte.
    Des arcs électriques verts crépitèrent autour du joyau constituant le piège. Archivist' fit lâcher son étreinte à Arsil, et d'un violent coup de patte l'envoya dans un tas de cordes métalliques non loin de là.

    ++ [ Danger détecté ] ++

    ++ [ Danger identifié: piège explosif ] ++

    " Oh putain! "

    Archivist' faisait crisser ses articulations d'une pseudo-peur.

    ++ [ /!\ Antimatière détecté /!\ ] ++

    ++ [ Déclenchement système caché ] ++
    ++ [ Déclenchement auto-défense ] ++

    La vue d'Archivist' de voila de symboles mathématiques, et il se sentit bouger. De l'extérieur, Arsil put voir le bras non piégé d'Archivist' se baigner de couleurs jaunes et orangées, comme si sa main était entourée par les flammes. A bruit à faire exploser les tympans retentit et de la paume de sa main libre, Archivist', ou ses mécanismes de survie firent sortirent une sorte de jet d'énergie. La chaleur baigna instantanément le hangar et les quelques flaques d'eau, proches du Sky-lag s'évaporèrent quasi instantanément.
    D'un geste, la machine sectionna le bracelet comme un couteau chauffé à blanc dans du beurre, entamant par la même occasion une partie de son bras. Des étincelles en jaillirent pendant quelques secondes.

    " Reste cachée Arsil! "

    Archivist' eut juste le temps de dire ces mots, puis il lança le bracelet le plus loin possible... à l'opposé de là ou se trouvé la jeune Ekoï, et se jeta sur le tas de cordes ou était posée Arsil, essayant de la protéger tant bien que mal.

    ++ [ Explosion dans: 0 secondes /!\ ] ++


    ...

    Un flash blanc, aveuglant, embrasa le hangar, qui fut soufflé instantanément. les murs de tôles se sublimèrent et le toit fut projeté à quelques dizaines de mètres au dessus des immeubles alentours. Les caisses de bois se consumèrent en quelques secondes. Le souffle arracha Archivist' de l'endroit ou se trouvait Arsil... Puis il disparut de la vue de l'Ekoï, dans, et au travers des flammes et de la lumière...

    ...

    Des bruits de sirènes retentirent au loin.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Sam 5 Juin - 15:08

    *Arsil ne comprit pas tout de suite ce qui se passait. Elle se retrouva dans les airs et se dit que c'était, ma foie pas trop désagréable, puis soudain le choc brutale. Pour finir elle eut conscience d'une explosion d'une terrible ampleur.*

    {Liste des dommages en cours:
    Capteur thermique endommagé
    Perte de 40% du système de refroidissement risque de surchauffe.}


    *La liste était longue, Arsil devait prendre des décisions si elle ne voulait pas y rester.*


    {Coupure des organes moteurs, coupure du systèmes olfactif, mise en protections du centre névralgique, transfert d'énergie au centre de régulation thermique.}

    *Elle n'avait pas de miroir mais elle savait que sa peau artificielle avait brulé. Elle espérait ne pas avoir trop de problème avec les autorités. Elle avait enregistré qu'Archivist avait disparu dans les flammes. Elle se demanda s 'il allait sans sortir. En tout cas elle venait de dire adieu à son article. De tout façon vu son état elle ne pouvait qu'attendre.*
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Sam 5 Juin - 22:53

    Des sirènes hurlantes se rapprochèrent, leur bruit mélé au crépitement des flammes bleutées englobant l'endroit ou s'était trouvé l'entrepôt quelques instants plus tôt. Des crissements de pneus se firent entendre et quelques instant après, un jet d'azote liquéfié commença à éteindre les flammes, répendant sur son sillage un fine pellicule de glace, fumante sous l'action du brasier encore puissant.

    Plusieurs Ekoïs en combinaison parcouraient les restes de l'entrepôt, de temps à autre ils ponctuaient le morne crépitement des flammes par quelques questions.

    " Putain, j'ai vu cette explosion depuis trois districts, c'est quoi la raison d'après les analyses?

    - Fuite de gaz?

    - Nan ce serait pas assez puissant, et mes scans détecte aucun résidu de composants dans l'air... antimatière?

    - T'es fêlé! l'antimatière est interdite à Kaëgavora, et en plus, depuis le démantèlement des grandes usines, on en produit plus qu'à l'usage exclusif de la propulsion du trans-machine... "

    Un crissement de métal résonna, puis ce fut au tour d'un lourd claquement.

    " Vous avez entendu? Il doit y avoir des survivants! Bougez vous, aucune personne ne peut survivre longtemps ici! "

    ++ [ Température extérieur 1200° ] ++
    ++ [ Rectification, t° externe: -196 ° ] ++

    Les quatre pompiers s'étaient séparés, un se dirigeait vers un point indiqué par ses scanners, un Ekoï peut-être, ou ce qu'il devait en rester...
    Les trois autres parcoururent une dizaine de mètre, puis tombèrent sur une carcasse fumante, à moitié fondue, et l'aspergèrent d'azote.

    ++ [ Batterie d'énergie critique, recherche source externe ] ++

    L'un des pompiers se pencha sur la carcasse.

    " Merde, c'était un Sky lag, il est mort?

    - Il est pas marqué, c'est un clandestin, j'en réfère aux services d'épuration.

    - C'est bizarre, vous avez vu, il y a toujours ce machin clignotant sur ce qui devait être son cou... "

    ++ [ Trois sources externes, appropriation énergie: ON ] ++

    Trois filins d'acier se projetèrent sur les pompiers, et comme si toute leur énergie vitale venaient d'être aspirée, ils s'effondrèrent au sol dans des éclairs d'énergie.

    ++ [ trois machines pensantes détectées: Etat... Critique ] ++
    ++ [ Processus de régénération activé ] ++
    ++ [ Enclenchement nanoréparation ] ++

    La carcasse se mit à grincer, puis d'un frémissement et dans un bruit assourdissant de métal, elle se redressa. La chose était une sorte de parodie du Sky lag qui devait être Archivist', l'un de ses bras avait à moitié disparu, et de nombreux circuits externes à sa protection avaient totalement fondus.
    Sur sa carcasse on put voir comme un infime fourmillement, comme si des milliards d'insectes microscopiques travaillaient de concert. Et ces choses semblaient sortir de récipients éclatés, accolés et fixés à son dos.
    Lentement, très lentement, mais surement, Archivist' reprenait forme.
    D'une râle, métallique et rauque, il ne put dire qu'un unique mot:

    " Arsil?! "

    Les flammes couvrirent son cri d'appel.
    avatar
    Arsil Mindeyl
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 191
    Date d'inscription : 13/04/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Arsil Mindeyl le Lun 7 Juin - 12:32

    *Ses capteurs audio étant toujours opérationnelle, elle entendit la conversations des autorités par bride.*

    " Putain, … trois districts, c'est quoi … analyses? - … gaz?

    -… assez puissant, et … aucun résidu... antimatière?

    - …fêlé! … interdite à Kaëgavora… le démantèlement des grandes usines… produit … l'usage exclusif … du trans-machine...

    " … entendu? … survivants! …personne …survivre longtemps! "

    " Merde… Sky lag, … mort.


    #M****, Archi est mort.#

    *Arsil se sentait coupable, même si ce sentiment ne lui était pas familier c’était une perte qui aurait pu être évité. Elle n’aimait pas, les Sky-lags, elle les trouvait trop archaïque, celui là avait un passé des plus intéressant.*

    - … pas marqué, … un clandestin, … services d'épuration.

    - …bizarre, … machin clignotant … son cou...
    "

    *L’ekoi ne pouvait plus bouger car elle voulait préserver sa mémoire à tout prix. Ses capteurs visuels ne lui transmettaient que du rouge, elle décida de les éteindre pour donner un peu plus d’énergie à sa survie.

    Arsil consigna le dialogue dans un dossier avec la photo qu’elle avait prise juste avant sur Archivist, elle nota toute les informations qu’elle verrouilla. Elle ne voulait pas que ses informations tombent dans n’importe quelles mains.

    Elle créa un système de destructions dans une clef, ainsi personne ne pourrait avoir accès si il lui arrivait malheur.*


    " Arsil?! "

    *Elle faillit ne pas entendre, d’ailleurs elle n’était pas sure de ce qu’elle avait entendu.*

    « Ej sius àl ! »

    {Système vocale défaillant.}

    #Merci de me prévenir. #
    avatar
    Archivist'
    Citoyen

    Nombre de messages : 27
    Date d'inscription : 03/05/2010

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Archivist' le Mar 8 Juin - 21:59

    Archivist' trainait ses membres brulés et fondus sur le sol vitrifié de l'entrepôt. Ses pas résonnaient... Il se retourna pour voir les trois Ekoïs pris de convulsions. Puis il sursauta, il avait cru entendre une voix.
    Aussi vite qu'il put, il se rapprocha de l'origine du bruit. C'est alors qu'il observa qu'un quatrième Ekoï se penchait sur ce qui était le reste de la jeune femme.

    " Toi! La touche pas! "

    L'Ekoï sursauta, et sa peau de plastique blanchit à la vue de celui qui l'avait interpelé.

    " Un Sky-lag! Tu... tu... "

    Le pompier prit à pleine main son extincteur à azote liquide, et pour ralentir le sky-lag, l'en aspergea.

    ++ [ Danger. Azote Liquide. Risque destruction circuits vitaux ] ++

    ++ [ Système de défense enclenché ] ++

    A travers la fumée que provoquait le liquide glacial, Archivist' tendit l'un de ses bras, crissant sous l'effet de gel. Comme quelques minutes plutôt, un jet de plasma sorti de sa paume, et scia en deux l'Ekoï. Répandant du polymère liquide lui servant de fluide vital.
    Archivist' se pencha sur Arsil, la prit dans son bras valide, et commença à s'éloigner de l'entrepôt en flammes. La police était quasiment sur place.

    Voilà, Archivist' avait pu s'éloigner assez des lieux pour être quasiment en sécurité. Alors, il brancha l'un des cables qui pendait à son cou sur l'une des connexions externes de l'Ekoï.

    ** Arsil? Arsil! **

    Archivist' sans aucune réponse décida d'envoyer une partie de sa batterie sur Arsil, comme un électrochoc.

    ** ARSIL! **

    Archivist' espérait une réponse, que ce ne soit pas une carcasse mécanique qu'il portait.

    Contenu sponsorisé

    Re: Eternel recommencement.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 0:29