La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Arcturius Silvénias [En cour]

    Partagez
    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Mar 25 Mai - 21:51

    Feuille personnage


    Nom : Silvénias. Il y a renoncé depuis bien longtemps, et ne se fait plus appeler que par son prénom.

    Prénom : Arcturius.

    Race : Hybride Elfe-Woold organique. Il a hérité de la longévité des elfes et d'attributs animaux.

    Âge : Il a cessé de compter, mais cela tourne autour d'une soixantaine d'années.

    Description physique et psychologique : Il semble âgé de vingt ans. Mesurant un très petit 1m 66 pour ceux de ses races, il est néanmoins parfaitement proportionné. Il a des sens et des idées féline, comme le chat dont il a les oreilles et la queue. Avec un physique avantageux et un visage fin et avenant, il est beau, voir très beau suivant les avis. Ses griffes rétractiles sont extrêmement affutées, ses dents sont des crocs bien aiguisés. Des muscles fins courent sous ses vêtements disparates. Pourvu d'une force et d'une agilité inhumaine, ainsi que d'un esprit vif et bouillonnant, il a les armes habiles et le verbe tranchant. Doté d'une grande intuition dans les domaines magiques et technologiques, Arcturius est naturellement doué pour ce genre de chose, bien qu'il soit incapable de faire plus de magie qu'une petite flamme au bout d'un doigt, il est très pointu concernant la théorie. Cependant, malgré ses capacité physique et mentales très développées, il souffre de crises de folie très problématique - bien que passagère - d'une personnalité animale difficilement contrôlable, et des défauts de ses prothèses biomécaniques, qu'il à lui même implanté dans son organisme.

    Parlons en, de ces implants. Construits dans un cagibi sordide à partir de débris de métaux et de pièces trouvées ça et là alors qu'il était gravement blessé, et qu'il lui manquait la main gauche et une partie de son bras et de son épaule, il s'est constitué des prothèses et un corps mécanique pour pallier ses handicaps. Il en possède également quelques autres, un peu partout dans son corps. Mais grâce à la magie d'un de ses "collègue", certaines sont cachées par sa peau qui a repoussé.

    De plus, après quelques mois pourvu de ses prothèses, il a eu l'idée de nouveaux implants, et a découvert les propriété d'un métal, qui, magiquement modifié, acquiert des propriétés plus qu'intéressantes. Sa force, sa résistance physique et ses capacités de régénération sont supérieur à la normale ; son bras gauche peut se transformer en diverses armes à feu magiques et lui permet également de se connecter aux systèmes informatique. Une partie de son visage, reconstituée suite à une altercation avec les Chasseur, l'a forcé à s'équiper d'un oeil cybernétique ; la peau à cependant repoussé par dessus les parties mécaniques de son visage, mais son bras gauche est extrêmement visible et repérable. Il s'est ajouté une paire d'ailes antigravitationnelles, qui lui permettent de voler pendant un certain temps, bien qu'elles consomment son énergie à une vitesse folle. Il possède quatre cristaux magique, qui se rechargent lentement en permanence, et légérement plus vite durant son sommeil. S'il lui sont volés, il tombe en "panne". Cinq jours sans énergie, c'est pour lui une mort lente, avec une souffrance extrême. Une partie de sa jambe droite est également mécanique, mais elle ne lui fournit aucunes capacités particulières.

    Son véhicule, reconstruit deux fois, amélioré à de nombreuses reprises, est un étrange vaisseau, pouvant aller jusqu'à une altitude de cinq milles mètres. Créé à partir de pièces détachées trouvées à la casse ou achetées au marché noir - ce qui revient presque au même - il n'est pas toujours stable et à de temps en temps des fuites. La première impression que l'on à lorsqu'on voit le Moonlight, c'est "Et ça vole vraiment, ce truc ?". Équipé de deux réacteur auxiliaire Aeryl C 35 de classe I et II, ainsi que d'un réacteur principal Virgon S 12 de classe V (la classe d'un réacteur est un indicateur de taille.), le Moonlight Mk III est alimenté en énergie grâce à 4 cristaux magiques, situés dans les réacteurs, et par une bobine à électrolyse de mouvement - qui emmagasine de l'énergie lors des déplacement pour alimenter les armements laser du vaisseau. Le Moonlight d'Arcturius a été renommé Stardust lors de sa dernière amélioration.

    L'assiette du Moonlight est assurée par une aile de chasseur mobile type 3 et deux ailes de cargo classes IV et VI. Egalement pourvu d'une soute à contenance moyenne, d'un réservoir pouvant contenir jusqu'à trois bombes et d'un lance missile à proton à l'avant, le facteur de puissance du véhicule varie de 4 à 8, suivant ses réserves en énergie et munitions.

    Métier : Guerrier et Ingénieur en magietechnologie. Que ce soit en science ou dans le maniement des armes, il possède un don ; errant, totalement excentrique et chaotique dans son alignement, il est à considérer avec précaution. Il travail souvent comme mercenaire ou contrebandier, et si des commandes lui sont faites, comme ingénieur. Il est très pointu en théorie magique, et fera souvent appel à des amis ou collègue magicien pour remplir les parties de son travail qu'il n'est pas capable de remplir lui même, tant il s'est avancé dans la Voie de la Machine.

    Son Histoire :

    "Anvaard ! Ils sont derrière nous ! Ils nous suivent !"

    L'elfe se retourna, saisit sa femme dans les bras, et reprit sa course sans ralentir une seconde. Il se déplaçait à une vitesse folle. Les machines qui les poursuivaient l'étaient plus encore. Soudain... Un bruit, un éclair. Un cri. Un mort.

    "Anvaard ! Non !"

    Les sanglot de Felicea se répercutaient sur les parois suintante, froides et visqueuses, métalliques de la ruelle. L'elfe n'était plus, la Woold était seule. Désespérément.

    Arcturius naquit, quelques mois plus tard, dans un hôpital miteux, perdu dans les bas quartiers de Kaëgavora. Sa mère mourut en couche ; il fut élevé par des amis de son père, des contrebandiers cachés dans les souterrains de l'empire cité des machines. Cependant, des contrebandiers recherchés par la Grande Base de Donnée et piégés dans des caves sordides ne sont plus grand chose. Mais ceux là avaient trouvé quelque chose pour se maintenir en forme ; et surtout ne pas devenir fou. Ça tenait en un mot : résistance. Il grandit, entouré de pièces détachées et de murs en acier, dans une pénombre presque permanente.

    Les trois contrebandier et celle qui serait bientôt leur chef, une fillette âgée de seulement six ans à la naissance d'Arcturius, le recueillirent. Aryanne - surnommée Aryn' - s'occupa de lui, comme à la fois une mère et une soeur l'auraient fait ; le tout sous la houlette attendrie des trois ex-trafiquants. Ils avaient également besoin de ça pour tenir ; ces deux enfants étaient un rayon de soleil dans leur captivité.

    "On sort. On va faire sauter quelques saloperie de boîtes de conserve avant l'aube.

    - Faites attention à vous..."

    Il était grand, avec de longues cicatrices et des vêtements sombre. Un amalgame de pièces d'armure et de gadgets magitechnologiques y étaient incorporés ; ses deux compagnons portaient presque la même tenue. C'était un peu l'uniforme de leur groupe... Aryanne les regarda partir, avec un sombre pressentiment. Elle avait à peine dix-sept ans, Arcturius en avait onze.

    "Allez, on reprend ça. tu va me brancher cette matrice de repérage et ce système Seinth-D 35 sur la bobine de connexion. Et te plantes pas de fil, sinon tu grilles les fonction du sonar, alors pas de bêtise."

    _.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.

    "Ils devraient déjà être rentrés, Aryn' ! Ils se sont fait prendre. Il faut partir, maintenant."

    Arcturius venait d'atteindre les quinze ans. Aryanne lui avait enseigné, de manière intensive, l'avionique, la mécanique, l'électronique, la génétique, les nanotechnologie, l'informatique et la physique ; Myrth, le chef de leur petit mouvement de rébellion anti-machina, l'entraina au pilotage et au maniement des armes. Au cour du temps, ils avaient reçut de nouveaux membre, et leur rébellion avait pris de l'ampleur, s'était étendue dans tout les sous sols et les bas-fonds de Kaëgavora.

    Le jeune homme, avec son tempérament explosif, son intelligence vive et ses nombreuses compétences, prenait les jeunes membres sous son aile et les nouveaux sous ses ordres, pour les maintenir en vie le plus longtemps possible. Son existence n'avait jusque là été que fuite, tristesse et déceptions. Malgré quelques réussites militaires, telles que la destruction d'une annexe dans le domaine royale et l'élimination de nombre de gardiens de la grande muraille, son groupe anti-makhina lui semblait désormais dérisoire. L'espoir d'éliminer toutes les machines était inaccessible. Mais à l'intérieur de la cité comme à l'extérieur, la résistance "luttait", commettant des attentats contre les woold et les skylag, allant parfois même jusqu'aux bombes humaines.

    Peut-être...

    Sa vision des choses avait radicalement changé, et ses opinions s'étaient doucement éloignées de celles de la résistance. Cette dernière avait pris le nom d'Ante-mécha, et juré la destruction complète de Kaëgavora. Ils prêchaient l'absence d'âme des machines, et le devoir de domination des organique. Mais Arcturius...

    ... ses croyances n'étaient-elles donc pas forcément justifiée ?

    Arcturius, malgré sa loyauté envers ceux qui l'ont élevé, commençait à se poser des questions.

    "Viens..."

    Il saisit Aryn' par le poignet, très doucement, et l'emmena hors de la cachette. A peine avaient-ils mis leurs masques pressurisés et franchis la sortie qu'elle s'effondra en pleures. Neuf personnes étaient étaient certainement mortes dans la dernière expédition. Des dizaines de membres à cette organisation mourraient, jour après jours, au nom d'un idéal qui tombait en morceau dans l'esprit des deux jeunes gens, qui avaient vu des machines souffrir, pleurer et avoir peur de la mort. De loin, ils les avaient aperçus, mais ils étaient plongé dans un ouragan de doutes et de douleur, à voir leurs convictions et leur univers s'effondrer peu à peu, dès qu'ils rencontraient des machines douées d'une conscience, capable de bonté, et même pire : d'humanité.

    Mais les chasseurs de Kaëgavora n'avaient pas d'âme.

    "Organiques, vous êtes en infraction suivant le code de la GBD. Vous avez été condamné à mort. Nous vous voyons. Nous savons qui vous êtes, où vous allez et ce que vous faites. Et, maintenant, vous allez périr. Vous êtes cernés."

    Les machines étaient partout. Leurs armes pointées vers le torse des deux jeunes personnes.

    Des coups de feu retentirent.

    _.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.

    Bas fonds de Kaëgavora,
    date et heure inconnues, 2952 après l'apocalypse.


    Douleur... Les ténèbres sont blanches, c'est atroce, je suis. Je suis. Dans une boite rouillée aux milles épines qui m'étripent et me déchirent, ça tourne, ça vibre, ça brule. Un liquide chaud coule le long de mon bras, j'ai envie de hurler. Les sons s'étranglent dans ma gorge. Noir, blanc, rouge, noir, rouge, rouge, or, pourpre. Une lumière électrique, pâle, maladive, pend au plafond. Le monde tourne autour de moi, dans un ballet hypnotique, terrifiant.

    Je vomis. le liquide acide s'échappe de mes entrailles et met à vif mon conduit digestif. Je suis une mauvaise machine, je suis mal réglé ? Ma tuyauterie est en panne. La douleur... Je crois que je deviens fou. Le ciel d'une ère se brise en mille morceau terrifiant, je vois. Je ne suis plus qu'un corps sanguinolent, tristement organique. Les murs sont suintants, métalliques et d'une argent mat. L'odeur est insupportable, la putréfaction mêlée à un lac d'hémoglobine, les égouts qui s'échappent dans la ruelle. Un cadavre git dans un coin, il est là depuis longtemps. Trop longtemps. Je me lève, la douleur est atroce... Je musèle ma souffrance, je tord mon esprit, je me force à l'oublier. Mon bras gauche est en sang, de la charpie, une horreur rougeoyante, ça pend, je n'ai plus de force, plus de nerfs, plus de contrôle.

    Je m'allonge à nouveau.

    "Attend. Tu n'es pas prèt à bouger."

    On se penche vers moi. On me sourit. Un visage féminin, mais ça n'est pas Aryn'. Qui ?

    Plusieurs heures se sont écoulées, dans la souffrance. Elle a stoppé l'hémorragie, a parlé de courses à faire. Je crois que ça va se gangréner. Certains chasseurs ont été obligés de s'autodétruire, elle a obtenu des pièces superbes. Les couleurs sont de pires en pires, je crois que j'ai un oeil qui se barre en... J'ai récupéré de vieux papiers, j'ai pu ébaucher des plans.

    Elle a fait un chassis avec mes plans, mais c'était difficile. Ma main tremblait. Je crois que je pourrais le placer sur mon bras. Le matériel n'est pas sain ; il faudra cautériser dès le montage. Sinon, ça va s'infecter. Il faudra aussi réparer ma jambe.

    Mon oeil droit ne marche définitivement plus. Je n'y vois plus rien. J'ai peur que ça soit au niveau du cerveau. J'ai récupéré un bandeau, ça fera pour l'instant l'affaire. Elle a préparé le matériel.

    La jeune femme m'a injecté quelque chose d'étrange. Je crois que c'est pour anesthésier.

    Noir.

    _.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.

    Bas fond d'Emagos Raîm.
    5 mois après la greffe.


    "Il vole, votre vaisseau ?

    - C'est le meilleur. Rapide, totalement indétectable, et lourdement armé. Vous voulez aller visiter la GBD ? Je vous y emmène !

    - Et vous donnez dans la livraison de marchandises ?

    - Sans problème.

    - J'aurais un chargement un peu spécial.

    - Ca revient au même. Je donne dans tout les domaines, même les plus risqués."

    L'homme acquiesce, se penche et chuchote.

    "Alors pour 160 grammes d'Altracean ?"

    J'éclate de rire et plante mon regard dans le sien.

    "1150 PO, payable d'avance, avec l'achat de la marchandise, auxquels j'ajoute 68 pour l'équipement, 12 pour les frais de port et 70 pour la prime de risque. Ce qui nous donne 1300 PO tout rond. Et je peux vous assurer que vous ne trouverez aucun contrebandier capable d'effectuer votre livraison à un prix aussi modique dans toute la bordure extérieur."

    Sa grimace ferait peine à voir, s'il ne portait pas la main à sa BP. Il a déjà essayé avec d'autre, et le transport de ce genre de marchandise coute en moyenne plus de 1500 PO. De l'Altracean ! J'ai un bon fournisseur pour ça ; avec un peu de chance, le pauvre type se rendra même pas compte qu'elle est coupée, tellement il est accro.

    "De toutes façon, vous allez recevoir votre colis chez vous, dans moins de deux heures. Mais d'abord, vous me filez l'acompte."

    Ca tombe bien, mon ami devait, par la même occasion, me refiler un certain nombre de pièces de ce nouveau métal, l'Aÿdrillium. Et une cuve de ce même métal en fusion. J'avais quelques projets pour lui... Je ne sais pas si c'est bien prudent, mais...

    _.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.

    Manoir Illmardian,
    Forêt Interdite d'Illeth Lern.


    Beaucoup de simulation, beaucoup de calculs, mais aucun test en situation réelle ; Arcturius détestait faire du mal aux animaux ; et une buche était bien trop dense pour lui permettre des analyses utilisable. Il sourit. On allait bientôt voir si c'était possible.

    Se levant, il s'avança vers une plaque de fer, de dimensions convenables, avec des cercles de métal et des lanières de cuir. Il tira une manette et un plateau descendit du plafond. Il fit l'inventaire des seringues et autres instruments dessus. Second levier. Un ordinateur vint, d'en haut, se placer derrière lui, connecté à trois étranges appareils. Arcturius se saisit d'électrodes pendant des machines, et les plaça sur son épaule droite. Il alluma ensuite le moniteur et posa son bras droit sur la table d'opération miniature. Il prit dans sa main un ensemble de bagues de fer, soudées à une armature métallique, qui maintiendraient sa main ouverte. Il serra, sans se couper la circulation, les sangles de cuir et referma par dessus les disques de métal pour maintenir correctement son bras en place. Il prit une grande inspiration.

    Arcturius se saisit d'un bâillon, et le noua dans son coup en le serrant entre ses dents ; il ne voulait pas crier. Attrapant un scalpel, il fit une incision tout le long de son avant bras, puis trois entailles transversales à la longue coupure qu'il venait d'inciser. L'os était mis à nu. Des couleurs folles dansèrent devant ses yeux.

    Continuer.

    Il ne pouvait pas prendre le risque de s'anesthésier. Il saisit un tube d'analgésiques et en avala la moitié. Il fallait faire vite. En serrant les dents, il approcha un cylindre remplit de deux litres d'Aÿdrillium en fusion, et de nano-conducteur qui allait adapter le comportement du béryllium à son organisme. Il prit sur le plateau une première aiguille en argent, le meilleur métal conducteur pour la magie, et la planta dans son radius en serrant les dents. Il devait procéder lentement pour ne pas briser la fine pointe de métal. Il en fit de même pour la seconde aiguille au niveau de la deuxième coupure, puis avec la troisième. Bien qu'il ait, quelques heures plus tôt, subit un chose qui lui avait laissé un joli hématome.

    Il poussa un long gémissement. Sa main gauche tremblait. Il lâcha l'aiguille pour ne pas la casser ; jeta un coup d'oeil à l'écran. Son rythme cardiaque était monté à quatre vingt dix, et le taux de magie dans son sang était dangereusement élevé. Il attendit que les indicateurs redescendent. Quelques longues inspirations plus tard, il se reprit et recommença à enfoncer son aiguille, jusqu'à atteindre la moelle. Il vissa ensuite sur l'extrémité découverte des aiguilles des tubes ignifugés reliés au cylindre plein d'Aÿdrillium.

    Une goutte de sueur coula le long de son coup. Il tourna la molette. Le métal en fusion pénétra dans son système nerveux ; il avait rendu l'Aÿdrillium productible par son organisme, sous forme de cellules souche, générant une matière Aÿdrillio-organique qui remplacerait progressivement sa structure osseuse et les tissus musculaires de son bras droit. Une crispation de douleur irradia dans son bras. Un larme de douleur lui échappa.

    Il avait commencé, trop tard pour reculer. Il jetait des coup d'oeils fréquant à son ordinateur. Dreux-cent... Trois-cent... Cinq-cent inferrio. Stop. Il repris quelque secondes plus tard. Enfin, il parvint à injecter la totalité du métal dans son corps. Haletant, en sueur, il dévissa rapidement les tubes, attrapa les aiguilles et les retira d'un coup sec, sans un bruit. Il se retenait. Sa main tremblait. La paume était moite. Il prit une aiguille et du fil auto-dégradable, qui disparaitrait au bout d'une semaine, lorsque la plaie serait cicatrisée - bien que, si ses calculs étaient exact, il aurait cicatrisé dès le lendemain. Il fit quelques points, le long de la plaie, puis tira légèrement trois fois, pour rapprocher les bords. Il utilisa son ongle pour sectionner l'extrémité du fil, et referma les coupures transversales. On allait pouvoir passer à la suite. Il s'autorisa un instant de flottement. Température interne : 38 °C

    La main. Six seringues étaient alignés sur les plateau à matériel. Il injecta le contenu de l'une d'elle dans son pouce, puis de chacune des suivantes dans les autres doigts. La dernière il la planta sur le dessus de sa main et pressa. Heureusement qu'il était anesthésié... Lorsqu'il eu terminé, il les replaça sur le plateau et attrapa un petit scalpel. Il fit deux incisions en croix, autour de l'articulation du coude. C'était le plus difficile, le plus dangereux, le plus douloureux, aussi. Il prit dans sa main deux piston. Il les cala de chaque côté de l'os. Avec une visseuse miniature, il les fixa et intégra à son os les piston et deux visses ; le tout en Aÿdrillium. Ses os allaient devenir à moitié Aÿdrillium et l'Aÿdrillium à moitié organique. Il referma rapidement les entailles en croix. Les écrans indiquait que tout se passait bien. Pas de rejet... Pour l'instant. Il avait désormais mal dans l'avant bras et au coude. Il prit une dernière seringue, pleine de cellules béryllio-organiques souches, prêtes à se différencier sous forme de tissus musculaires, de nano-constructeurs et d'énergie magique qui allait aider à renforcer son squelette et ses muscles et accélérer sa vitesse de cicatrisation tout en augmentant sa résistance, s'il ne faisait pas de rejet... Sinon, il se désintégrerait mourrait dans d'atroces souffrance... Mieux valait donc ne pas y penser trop. Si quelqu'un était entré durant l'opération, il ne l'avait pas entendu, et lui était reconnaissant de ne pas avoir fait de bruit. Visiblement, l'ordinateur n'indiquait pas de fluctuation de sa pression sanguine ; rythme cardiaque normal, taux d'inferrio à quatre cent. Il devrait normalement survire, mais il était encore trop tôt pour se prononcer définitivement.

    L'opération était finit, et l'analgésique ne s'était pas encore totalement dissipé. Il en profita pour défaire les sangles, débrancher les électrodes, et s'assoir dans un fauteuil noir déjà taché de sang. De toute façon, de l'hémoglobine continuait à suinter lentement par ses plaies. Il ferma les yeux et sourit. Il ne pourrait pas avoir les pensées aussi claires avant un bon moment, car l'anesthésie partielle allait bientôt prendre fin. Tout cela était nécessaire pour faire la seconde greffe et manier toutes les armes qu'il souhaitait. Car, même avec une épée longue et deux sabres dans la plus pures tradition médiévale, et trois armes à feu bourrées de gadget, il en voulait encore plus. Dans cette position de faiblesse, cloués dans un fauteuil, et bientôt gémissant de douleur à travers son bâillon, il se sentait ridicule. Il arracha le bout de tissus qui s'empêchait de crier, et se leva. Il voulait affronter ça debout... Mais il ne s'éloigna pas. Il voulait voir combien de temps il pourrait tenir sans s'effondrer en position assise...

    Un quart d'heure. Il avait passé un quart d'heure à se concentrer sur ses pensées, et finalement, il ressentait la douleur même en tentant de la chasser. Il commencer à grincer des dents. quelques minutes plus tard, c'était au moins deux fois pire. Non seulement ses os le faisaient souffrir, mais en plus, les nano constructeurs s'activaient dans sa main. Il les sentait poser des piston bio-mécanique, renforcer sa charpente osseuse, transformer ses tissus musculaire. De la sueur coulait sur le front d'Arcturius. Il poussa un léger geimissement, et se l'essuya de sa main gauche, tant qu'il en avait encore la force.

    Sa deumeure. Une sorte de manoir délabré, où il entreposait ses machines, ses armes, ses équipement, le Stardust, tout ses plans... Et qui lui servait de planque.

    La porte s'ouvrit à la volée.

    Aelia, l'air atterré, planta son regard dans celui d'Arcturius, qui sourit pitoyablement.

    "Ca a marché.

    - Merde, Arc', qu'est-ce que t'as encore fait !?

    - Je vais pouvoir me les mettres, ces..."

    Il s'évanouit brusquement.

    "Maintenant, tu vas me laisser t'aider..."

    _.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.

    Deux mois plus tard


    "Ca marche ! Aelia, ça marche ! On l'a fait ! Haha, mes ailes gravitationnelles fonctionnent !... Nghhhhhh....."

    Arcturius retomba au sol, en sueur. La dépense énergétique était trop grande.

    "Un cristal de magie ne suffira pas... Je crois que quatre serait le bon nombre, mais il faudra éviter la moindre surchauffe, sinon, c'est la mort. Et je sais que sans énergie, je ne survivrai pas, avec tout ces implants.

    - Fait attention à ne pas t'abîmer. Tu vas aller te reposer, et je vais te chercher des cristaux... Les connectiques pourront facilement subir quelques modifications, je vais m'en occuper."

    Arcturius hocha doucement la tête.

    _.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.

    Betelgeuse, Aldébaran, Sirus et Arctarus, chargés. Les cristaux, en place. L'équipement, paré. Le Stardust, opérationnel.

    Circuit cérébraux, ok.

    Oeil cybernétique, ok.

    Illmertris, ok. Ixion, ok. Gearsuit, ok. Gravyailes, ok.

    "On va bien s'marrer."

    _.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.~._.~.-¤|°|¤-.

    Ses hobbies et petits défauts personnels : Il a une sorte de folie des armes et des vaisseaux, qui va le pousser à en construire et en construire toujours plus. Il s'est énormément modifié à l'aide greffes et d'implant, la seule chose qui l'a arrêté fut son corps, qui risquait de ne plus supporter d'autres opérations.

    Compagnon animal : Il n'en a pas, mais il ressent les émotions et les pensées (sous forme d'impressions fugace) des félins - et, dans une moindre mesure des autres animaux. Cependant, cela lui demande d'être assez proche d'eux, et pour les créatures les plus différentes de lui, un contact physique. Néanmoins, il répugnera la proximité de tout les canidés.

    Armes : Sans compter ses implants biomécaniques et l'armement de son Moonlight Mk III, il possède une lance, nommée Ixion, et une épée longue d'un mètre quatre-vingt - Illmertris - toutes deux bourrées de magitechnologie. Son épée peut en outre se séparer en deux sabre possèdant chacun des fonctionnalités propres. Comme il a conçu tout ce qu'il possède, ses modèles sont uniques ; mais d'autre auront bien entendu put avoir les mêmes idées. Il est également pourvu de grand nombre de dague, pistolet, fusil, sniper dont il a conçu et forgé la grande majorité.


    Feuille évolutive :

    Niveau de vie du personnage : C

    Liens menant aux sujets joués : Rien encore...



    Fiche personnelle :

    Votre ou vos pseudos habituel(s) : Arcturius, Eyfiniel, Ashoeryn, Farenheit, Arc', Ey', Ash'.

    Vos hobbies : Ecrire, dessiner, écouter de la musique, rp, regarder des animes, faire du théâtre et du karaté, jouer du piano et de la guitare [mais plus piano que guitare...]. Mais vous pouvez aussi lire les cinq premiers trucs en boucle, c'est mes activités principales. (Généralement toutes presque en même temps ^O^ Mais j'adoooooore le théâtre et faire de la mizik.)

    Comment avez vous connu ce forum ? top-site. Je suis tombé successivement amoureux du design, de l'univers, de la Grande Base de Données et du fonctionnement *w*

    Le règlement du jeu a-t-il été consulté ? Vwiiiiii ^.^

    Si oui, quelle est la particularité de votre race ? "Je n'en sais trop rien pour le moment, et je n'ai malheureusement pas cherché."


    Dernière édition par Arcturius le Lun 9 Aoû - 17:24, édité 20 fois
    avatar
    Lord Asriel
    Conteur tout puissant

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 14/10/2007

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Lord Asriel le Mer 26 Mai - 16:07

    Eh bah, j'espère qu'on sera à la hauteur de tes attentes alors^^
    Bon courage pour ta fiche Smile


    _________________
    Qui je suis? Un simple couturier... : Je coupe et je fabrique des fils et j'les balances sur une toile de fond pour faire des motifs...
    c'est jouli :3


    Click Me!

    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Mer 26 Mai - 16:16

    Mici coubow ^^
    Ah, au fait, juste pour savoir, est-il possible d'être doté d'implants biomécaniques ? Peut-on également posséder un véhicule dont on serait l'inventeur ? Enfin, y a-t-il une magie liée à l'astral, et la sixième école de magie est-elle précisément déterminée dans la trame du jeu ou êtes-vous ouverts aux suggestions de ce côté là ?

    PS : Je précise que les idées liées à ces questions, si les réponses vont me servir et les accréditer ou non, il n'est pas du tout sûr que je les mettes en oeuvres... Si vous ne désirez pas répondre, c'est pas grave °D
    avatar
    Lord Asriel
    Conteur tout puissant

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 14/10/2007

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Lord Asriel le Mer 26 Mai - 18:53

    Pour les implants, pas de problème, mais à tout avantage, un défaut est à prendre en compte :p donc tout bonus que tu te rajoute a son désavantage, faut juste le prendre en compte.

    Pour le véhicule, je n'y vois pas d'objection.

    Pour la 6ème maison, il y en a une, définie aussi, mais si tu as une idée, on peut toujours t'écouter (par mp), je ne te promets rien, mais on ne sait jamais, on est toujours ouvert aux suggestions.

    Pour l'astral, il y a une magie liée à l'astral, les elfes noirs et certains dragons y sont fortement liés. Mais cette magie implique que le personnage soit lié à l'astral, donc qu'il ne puisse complètement s'en défaire (c'est plus un problème à vrai dire).
    Ces personnages se retrouvent à voir ou à entendre l'astral en permanence. En échange, ils peuvent communiquer avec le monde astral (attention c'est une sorte de dimension parallèle plus qu'un monde des morts), et interférer directement avec les créatures qui y vivent, voir les invoquer, ou puiser dans leur source de magie, qu'ils appellent la Vie, pour modifier leurs caractéristiques physiques, se rendre impalpables, etc etc...


    _________________
    Qui je suis? Un simple couturier... : Je coupe et je fabrique des fils et j'les balances sur une toile de fond pour faire des motifs...
    c'est jouli :3


    Click Me!

    avatar
    Inikaam
    tnassiup tuot ruetnoC

    Nombre de messages : 992
    Date d'inscription : 11/08/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Inikaam le Mer 26 Mai - 19:07

    bienvenue,

    je me permets aussi quelques infos complémentaires : la nature de ton personnage ne le prédispose pas à la magie de l'Astral, les elfes étant complètement en dehors de cette magie. Si ton persos est parvenu à l'apprendre, ou à l'obtenir, c'est au prix d'énormes efforts, et il aura toujours des difficultés à la manier.

    je remarque aussi qu'il est mercenaire, enchanteur, mage, ingénieur en magitechnologie, poète et
    guérisseur. Un touche à tout en somme. Je n'ai rien contre, mais dis toi que tu ne pourras exceller dans aucun de ses arts si tu ne te spécialise pas. En ekoi, il existe différentes voies à suivre. Je t'invite à lire ce chapitre qui t'expliquera plus en détails ce que je veux dire : http://www.newekoi.fr/univers.php?topic=voie

    en attendant la suite ^^. N'hésite pas à demander si t'as un problème ou des questions.


    _________________
    Je suis l'être sombre qui contera votre chute.

    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Mer 26 Mai - 20:50

    Mon personnage possède un don pour la magie assez développé, et adore ; comprend les machines. Je dirais qu'il est dans la voie de la science, mais comme il est un excellent combattant, il a fait mercenaire - un temps. Après 33 ans à errer à travers Ekoï à la recherche de connaissances, il en a accumulé une énorme quantité, c'est la raison de ses compétences en guérisons et enchantement. Ses capacités de mage et d'ingénieur sont, quand à elles, inhérentes à sa voie, non ?

    Enfin, ma question sur la magie de l'astral, c'est parce que je ne voyais aucune mention de faite dans les maisons de magie.

    Merci de vos réponse à tout les deux ^^ Je reprend ma fiche.

    PS : Ah, au fait, petite suggestion : vous devriez ajouter des blocs de texte dans la feuille de personnage résumant son physique, son caractère, ses liens avec les autres joueurs et son histoire - celle-ci pouvant être continuée avec le temps, allongée et rallongée encore, permettant d'avoir l'actualité du personnage n'importe quand, puisqu'il suffit de descendre en bas du bloc de texte, qui se situerait dans le profil. Pratique quand on veut faire référence à des choses précises chez les autres joueurs ^^
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Fura le Mer 26 Mai - 21:56

    uhm sur Ekoï, un personnage est très bon dans un domaine (unique) et moyen dans le reste^^ il te faudra donc faire des choix, celà permet une certaine équité entre les joueurs^^

    Pour l'astral, si, la magie noire est un mélange de terre et d'air (des raisons qui sont expliqués aux membres pratiquant ces magies), ce qui les classe dans la seconde maison Smile

    Pour le PS, nous avons préféré faire une feuille short, préférant que les gens viennent chercher la feuille de perso ici^^ c'est d'ailleurs pour ça qu'elles ne sont pas triées :p

    Après si tu veux un accès rapide à ta fiche, et c'est ce que font certains joueurs, c'est un p'tit lien dans la signature^^

    edit : ah chopée sur mon perso de jeu xD
    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Jeu 27 Mai - 17:46

    Je comprend. Dans un souci d'équité, hein ?
    Mais pour chaque talent de mon personnage, je le pourvoie d'un handicap ou de problèmes. Je vais finir ma fiche, et si elle n'est pas valable, je rendrai mon personnage moins doué.
    avatar
    Lord Asriel
    Conteur tout puissant

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 14/10/2007

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Lord Asriel le Jeu 27 Mai - 18:22

    c'est pour ça que pour le moment je n'ai encore rien dit^^" je verrais avec l'ensemble.


    _________________
    Qui je suis? Un simple couturier... : Je coupe et je fabrique des fils et j'les balances sur une toile de fond pour faire des motifs...
    c'est jouli :3


    Click Me!

    avatar
    Gardiens Centaure
    Patriote

    Nombre de messages : 737
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Gardiens Centaure le Ven 28 Mai - 16:56

    Bienvenue ! ^^
    Je prendrais le temps de lire tout ça quand la fiche sera terminée, mais je sens que ça va être prometteur Wink
    Amuse-toi bien en Ekoï ! Very Happy
    avatar
    Lord Asriel
    Conteur tout puissant

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 14/10/2007

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Lord Asriel le Dim 30 Mai - 14:18

    coucou, as tu des choses à rajouter où c'est fini? je sais la question peut paraître bête mais bon.. j'préfère demander Razz


    _________________
    Qui je suis? Un simple couturier... : Je coupe et je fabrique des fils et j'les balances sur une toile de fond pour faire des motifs...
    c'est jouli :3


    Click Me!

    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Dim 30 Mai - 14:27

    J'ai un gros paquet de l'histoire à écrire, mais j'ai pas eu beaucoup de temps ce week end (sans compte que j'ai frolé plusieur fois la privation de forums pendant un mois >w<) Et je vais pas avoir beaucoup de temps aujourd'hui non plus, avec une journée nature (je fait partie des organisateurs ^^')
    avatar
    Lord Asriel
    Conteur tout puissant

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 14/10/2007

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Lord Asriel le Dim 30 Mai - 14:29

    oki pas de problème^^ bah envoie moi simplement un mp si tu as besoin ou quand tu auras fini. C'était po une relance juste une peur de t'oublier ^^"


    _________________
    Qui je suis? Un simple couturier... : Je coupe et je fabrique des fils et j'les balances sur une toile de fond pour faire des motifs...
    c'est jouli :3


    Click Me!

    avatar
    Alkatar
    Citoyen

    Nombre de messages : 44
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Alkatar le Dim 18 Juil - 16:18

    bienvenue!
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arfel Alcali le Lun 19 Juil - 2:18

    Hey ! Bienvenue le demi elfe Very Happy
    avatar
    Inikaam
    tnassiup tuot ruetnoC

    Nombre de messages : 992
    Date d'inscription : 11/08/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Inikaam le Lun 19 Juil - 14:43

    d'ailleurs ça fait un bout de temps qu'on t'as pas vu, arcturius, toujours intéressé?


    _________________
    Je suis l'être sombre qui contera votre chute.

    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Lun 19 Juil - 17:41

    Wii, mais j'ai récemment eu quelques problèmes de connexion... Et j'ai été assez occupé ces derniers temps. Mais j'essaierai de finir avant longtemps, au pire, début Août, sinon avant...
    avatar
    Inikaam
    tnassiup tuot ruetnoC

    Nombre de messages : 992
    Date d'inscription : 11/08/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Inikaam le Lun 19 Juil - 19:10

    oki, c'était juste pour s'assurer que la fiche n'était pas devenue fantôme ^^

    prends ton temps, je t'en prie


    _________________
    Je suis l'être sombre qui contera votre chute.

    avatar
    Haku mibu
    Citoyen

    Nombre de messages : 202
    Age : 20
    Localisation : devant toi :3
    Date d'inscription : 30/11/2008

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Haku mibu le Mar 20 Juil - 1:37

    Bienvenue ;p
    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Ven 30 Juil - 19:00

    Marchii pour les bienvenus ^.^
    avatar
    Michaelis Stoneground
    Citoyen

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Michaelis Stoneground le Ven 30 Juil - 21:03

    Bienvenue ^^
    avatar
    Arcturius
    Vagabond

    Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Date d'inscription : 25/05/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Arcturius le Ven 6 Aoû - 0:20

    Histoire enfin terminée, c'est un désastre, désolé d'avoir laissé ça en plan aussi longtemps
    xP

    *Va s'acheter une corde et un tabouret*

    Vous êtes pas obligés de tout lire.
    avatar
    Michaelis Stoneground
    Citoyen

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Michaelis Stoneground le Ven 6 Aoû - 0:41

    Une enveloppe sinon?

    *référence a un sketch d'humoriste*
    avatar
    Eteb
    Citoyen

    Nombre de messages : 33
    Date d'inscription : 02/08/2010

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Eteb le Ven 6 Aoû - 2:42

    Ouah,tu as vraiment bosser ton histoire,dommage je n'ai pas pus tout lire (c'est trop affreux ces histoires d'opérations). Bon jeu sur le forum.
    avatar
    Lord Asriel
    Conteur tout puissant

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 14/10/2007

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Lord Asriel le Ven 6 Aoû - 14:54

    Il y a des p'tites choses à modifier^^" il va falloir un peu plus choisir la voix de ton personnage et te limiter à cette voix.
    Déjà machine ou magie ton personnage ne peut faire les deux. Si tu es magique tu peux à la limite bosser avec des gens qui sont doués en ingénierie mais pas faire les 2, ce sont deux domaines longs à apprendre.
    C'est un peu comme si de nos jours on voyait un homme à la fois avocat et ingénieur en électricité, c'est pas possible techniquement parlant^^'
    Par rapport à ton historique par exemple, (je rappelle qu'on apprend en fonction de l'endroit où on vit), ton personnage n'a théoriquement pas pu se former à la magie. De plus le nombre d'implants ahurissants qu'il a, il a dû même l'inhiber sa magie. Il doit pouvoir encore faire des p'tits sorts de lumière à la rigueur mais guère plus^^"

    Ayant vécu sous Kaëgavora tu dois savoir que la cité est complètement inapte à la vie organique en surface, l'air y est toxique (ça c'est pas un truc à modifier, faut juste le savoir Razz)

    Tu peux encore avoir des sens aiguisés et l'empathie, mais elle ne fonctionnera pas sur les animaux. Aucun organique sur Ekoï ne peut réellement parler avec ou comprendre les animaux. (mis à part les créatures psychiques). Cela dit rien ne t'empêche d'avoir un bon filing avec les animaux.

    Concernant tes expériences pour tes implants, je pense (enfin c'est plus logique) que quelqu'un t'a aidé (Grand minimum une personne). En effet au delà d'une certaine douleur ou d'un certain effort physique, le corps "tombe en veille" Razz résistant ou pas^^"
    Essaye d'y penser, de plus ça pourrait toujours faire une bonne intrigue de ton perso vis à vis des autres joueurs à la limite^^ (pour information on a déjà fait des sujets en jeu sur des personnages s'étant retrouvé avec des implants, il y avait toujours au moins 5 personnes autour de la dite personne^^" même avec une technologie hors norme le corps a ses limites)

    Euh tu ne peux pas savoir où est la GBD, tu sais qu'elle existe mais où, tu ne peux pas le savoir.

    Ton vaisseau étant purement illégal, il faudra tenter de le planquer le plus souvent possible, ou acheter rapidement des permis de navigations sur les grands ports sinon tu va avoir des problèmes, surtout avec les armes qu'il se trimballe^^"
    Évitons lui de se faire courser par des croiseurs lourds issus des différents pays quoi xD

    Enfin au vu de ce que tu décris, y'a un type de machine dont tu risques d'avoir plus peur que le reste : http://www.newekoi.fr/search_creature.php?id=33
    Ces choses ne font aucun bruit, ne se font pas repérer par les systèmes de sécurité, peuvent se rendre invisibles à l'œil nu, peuvent passer par des canalisation, tout pour plaire quoi^^' de plus y'aurait des rumeurs selon lesquelles la version dorée de ces horreurs ferait de la magie, chose pourtant impossible pour des machines.

    valà valà, des questions?


    _________________
    Qui je suis? Un simple couturier... : Je coupe et je fabrique des fils et j'les balances sur une toile de fond pour faire des motifs...
    c'est jouli :3


    Click Me!


    Contenu sponsorisé

    Re: Arcturius Silvénias [En cour]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 7:08