La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    [Sorwin]Coma éveillé

    Partagez
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Ven 23 Juil - 1:50

    C'est pas juste un rêve, si j'arrive vraiment à revoir...

    * Il commence à se balancer légèrement et lentement d'avant en arrière, comme un autiste contrarié, obsédé par quelque chose. *

    Ça ne peut pas s'arrêter, le temps il continue d'avancer, quoi qu'on fasse, on ne peut pas arrêter le temps, jamais, pas de mode pause, non, pas possible. Pas de retour en arrière. Non, on ne peut rien changer, jamais, ce qui est fait est fait, même si on n'a pas fait exprès, on ne peut pas changer, on ne peut pas effacer, on ne pourra jamais pardonner !

    * Il commence à parler plus fort, à se balancer plus fort, il n'est pas loin de refaire une nouvelle crise d'hystérie. *
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1165
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Pnj le Ven 23 Juil - 2:01

    *Le médecin se rapproche de lui, lui posant une main sur l'épaule assez rassurante, puis une autre sur le front. Il tente de calmer ses sentiments forts, la lutte va être assez douloureuse.*

    Calmes toi... malheureusement si les choses que tu voyais étaient réelles je ne serais pas là à essayer de te sortir de cette mauvaise passe. Et oui on ne peut changer le temps, mais un rêve reste un rêve, et je ne te mens pas lorsque je te dis que le temps n'a pas à te presser là maintenant.


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Ven 23 Juil - 2:07

    * Sorwin ressent de nouveau ce mal de crâne désagréable, et il se sent de plus en plus angoissé. Les larmes commencent à lui monter aux yeux, et il tente de s'expliquer sans y arriver vraiment. *

    Vous ne comprenez pas, c'est pas un rêve je vous dis ! J'en ai besoin, je dois me souvenir, me souvenir vraiment, ici c'est trop flou, et je ne veux pas rester ici, ici c'est trop...

    * Il se passe la main gauche dans ses cheveux dans un geste compulsif et reprend, sans finir la phrase précédente : *

    Je ne peux pas rester ici.
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1165
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Pnj le Ven 23 Juil - 2:10

    C'est trop quoi?
    Il y a quelque chose dont tu veux te souvenir, quelque chose que tu as oublié? On va essayer de trouver à deux mais on va rester ici. Je sais que tu veux y retourner, mais tu ne reviendras pas si je te laisse partir.


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Dim 25 Juil - 18:33

    [ hrp : 17 au dé pour l'action à venir. ]


    * La discussion ne servait à rien, l'homme en blouse ne voulait pas le laisser repartir. Alors il n'allait pas lui laisser le choix. Il releva la tête brusquement, et, fixant le psy dans les yeux, il hurla : *

    Laisse-moi PARTIR !

    * Hop, petite bombe mentale envoyée, dans le but, clairement, de faire mal, d'embrouiller les sens du toubib suffisamment longtemps pour pouvoir lui sauter dessus, l'écarter, et passer la porte... Sorwin se précipite dans le couloir, à la recherche d'un lieu calme, sans médecin, où il pourra se poser et repartir tranquillement... *
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1165
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Pnj le Dim 25 Juil - 19:03

    *Le drow en tombe par terre, sonné. Lorsqu'il se relève pour retrouver la trace de Sorwin, il est déjà loin, planqué on ne sait où. Il crie dans le couloir qu'il faut le retrouver, mais il a déjà quitté le couloir. A l'autre bout de l'hôpital c'est une dragonne d'âme qui rentre accompagnée d'un autre médecin censé lui aussi s'occuper du jeune patient.

    Quand ils rentrent dans le service, c'est la débandade. La dragonne une fois briefée commence à partir à sa recherche en solo. Elle hume l'air, puis va se planquer dans un coin pour prendre une forme d'hybride plus animale qu'humaine. La créature noire de taille humaine qui ressort marche à 2 pattes, c'est une réplique miniature d'un dragon sans ailes. Son corps est fin, mais sa gueule est plutôt massive. Si elle est impressionnante, et effrayante, (chose sur laquelle elle a briefé les médecins) elle peut à présent mieux pister l'échapper et se met à l'ouvrage espérant le retrouver avant qu'il ne soit trop tard.*


    [j'me suis un peu emmêlé les pinceaux dans mes descriptions donc si tu ne comprends pas qqch, n'hésite pas à me mp]


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Dim 1 Aoû - 1:22

    * L'elfe noir avait couru dans les couloirs, en robe de chambre de l'hôpital et pieds nus. Même s'il n'était pas en pleine possession de ses moyens physiques et surtout psychiques, il savait à peu près se faire discret, et il évita quelques infirmiers et d'autres patients en tournant à temps dans d'autres couloirs, en s'engouffrant dans des escaliers ou en se réfugiant un instant dans une chambre ou derrière un charriot. Enfin, après avoir déambulé dans une bonne partie de l'hôpital et s'être bien perdu, il ouvrit une porte sur laquelle était marquée "buanderie", et alla se planquer dans un coin de la grande salle sombre, entre deux machines à laver. Là, dans le calme de ce sous-sol, il put repartir dans ses rêves, dans ses souvenirs, dans son sombre passé... *

    ***********************************************

    "Alors Dagnir monta sur le dos de la belle dragonne, et ils s'envolèrent ensemble vers d'autres horizons..."
    Fin.


    * La mère de Sorwin referma le livre d'histoires et sourit à son fils, toujours alité à cause de sa chute de l'après-midi. En fin de compte elle n'était pas allée au banquet, et était restée à la maison pour s'occuper de son enfant.
    Elle déposa un baiser sur son front, et lui dit d'une voix douce : *


    Tu dois dormir à présent Sorwin.

    * Le jeune drow lui prit la main, lui demandant de rester encore un peu. Alors qu'elle allait lui répondre, un grand cri résonna au dehors, suivi d'une grande agitation. On pouvait voir par la fenêtre la lueur de torches qu'on allume au-dehors, et on entendait les bruits de gens qui courent et sortent leurs épées. Sorwin se tapit dans son lit, sa mère se leva d'un bond. Elwin arriva à son tour dans la chambre, demandant ce qu'il se passait. Puis débarqua le père, qui tenait à la main une longue épée noire. *

    Garde les enfants. Il y a un elfe blanc dehors qui attaque le village.

    * Puis il repartit à vive allure, et sortit défendre son village.
    La mère prit ses deux enfants dans ses bras. Sorwin avait peur pour son père, mais il avait aussi l'envie d'aller l'aider, de prendre son épée de bois et de courir dehors pour combattre. Sa mère l'en empêcha bien évidemment, tandis que la bataille faisait rage au-dehors. Soudain, un hurlement domina tous les autres, une forte voix masculine qui cria : *


    AMONIË !

    * Sorwin regarda sa mère, celle-ci avait pâli tout à coup. Il lui demanda : *

    Pourquoi on t'appelle, maman ? C'est pas la voix de papa !

    * La drow déglutit et se leva lentement, puis elle leur ordonna de rester ici, et quitta la pièce précipitamment. Les deux jumeaux, ne pouvant rester sans rien faire, allèrent à la fenêtre pour observer ce qui se passait au-dehors. Un grand elfe blanc, aux cheveux blancs et aux yeux verts était aux prises avec plusieurs elfes noirs. Il les abattait les uns après les autres, usant de plusieurs sorts dévastateurs de magie de l'eau. Lorsque soudain le père des deux enfants s'avança vers lui, son épée à la main, et hurla : *

    ISMEAS !

    * L'elfe noir s'arrêta, ainsi que les autres elfes noirs, dont les regards étaient tournés vers le père, qui reprit : *


    C'est toi n'est-ce pas ? Comment oses-tu revenir ici, après ce que tu as fait ? Comment oses-tu tuer mes frères, alors que tu te définissais comme l'un des nôtres autrefois ?

    * L'elfe blanc le dévisagea, puis il eut un léger sourire. *


    Je suis heureux de faire ta connaissance, toi qui a pris ma place. Je reviens aujourd'hui, reprendre mon aimée, et mes enfants. Nous n'avons plus besoin de toi, ne reste pas là.

    * Plusieurs choses se produisirent en même temps : Isméas leva la main, prêt à lancer un sort. Le père adoptif des jumeaux leva son épée et chargea. Et sa femme bondit alors, s'interposant entre les deux en criant : *

    Isméas, non !


    * Mais le sort était lancé, et ce fut Amonië qui fut transpercée par le pic de glace, à la place de son mari. Elle tomba au sol, inerte. Pris de rage, le drow se rua sur Isméas, mais il fut à son tour transpercé. Quant à l'elfe blanc, il rva, horrifié, la femme qu'il venait de tuer par erreur, murmura son nom, puis s'enfuit en courant. *



    * Les deux jeunes elfes noirs avaient tout vu, depuis leur fenêtre. Ils avaient assisté au meurtre de leur mère et père, par un elfe blanc dont ils connaissaient à présent le nom et le visage. Ils firent le serment de le retrouver et de venger leurs parents. Ils n'avaient alors pas compris tout ce qu'il s'était passé. Mais le Sorwin adulte, plongé dans la triste contemplation de son passé, vit alors et comprit, et confirma ce qu'il redoutait le plus... *
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Dim 1 Aoû - 18:13

    *Aussi inquiétante qu'un monstre de film d'horreur, la créature humait l'air à la recherche de Sorwin. La chambre de Sorwin était imprégnée de son odeur, elle s'était donc servi de cet "échantillon" pour le retrouver, chose peu aisée dans un milieu rempli de foule et de produits irritant pour des sens aiguisés comme les siens. Elle fini par le trouver, dans un espace étroit. A l'écart du reste, les gens n'ayant pas été brieffés dans cette zone sur le fait qu'un hybride "enquêtait" sur la fuite d'un patient, les rares personnes étant passées dans le coin étaient parties en courant en voyant le monstre rentrer dans une pièce sombre.

    Grognant doucement, elle se déplaça, accroupie sur le "qui vive". Elle vit son âme d'abord de son œil bestial, il était tassé dans un coin. Elle s'approcha de lui, et reprit une semi forme humaine, accroupie devant lui. Là elle attendit un moment. L'idée de rentrer en lui comme l'avait fait le médecin précédemment lui vint à l'esprit, mais Fura n'était pas psychique. C'était un réel changement d'âme et d'esprit, un transfert. Vu le peu de choses qui lui avaient été expliquées, elle se doutait qu'entrer en lui, avec sa bête accrochée aux basques ne l'aiderait pas.

    Pourtant, si des médecins usant du psychisme n'avaient pas réussi... Elle se mordit la lèvre.*


    Est-ce une bonne idée? POurras-tu te tenir toi, au moins un moment?

    *Une pensée, un ressenti lui vînt. Pas de mots, juste des sentiments pourtant le message était clair : un esprit perturbé signifiait un moyen de se défouler pour la bête. Il y avait toujours des combats ou des créatures ténébreuses dans les esprits perturbés, et la bête adorait aller les déloger.
    Fura se releva, et ferma la pièce. Par précaution, et surtout pour ne pas être dérangée, elle fit carrément fondre toute la partie métallique de la poignée et de la serrure. Elle n'aurait qu'à défoncer la porte pour ressortir. Après tout, elle était tout à fait apte à le faire. Mais durant l'opération, elle ne devrait pas être séparée de l'elfe noir, les médecins n'auraient pas le temps de débloquer le tout s'ils la trouvaient, avant qu'elle n'ai fini.*


    Bon c'est parti, j'dois au moins savoir ce qui le fou comme ça... ce serait Röd... j'l'aurais achevé^^ mais lui... c'est un imbécile qui n'écoute rien!

    *Elle s'accroupit face à lui.*

    Je suis curieuse, on y va juste pour voir. Oui c'est ça juste pour voir. Et j'espère que ça va pas marcher parce que s'il se réveille au mauvais moment j'sais pas ce que j'vais lui raconter comme bobard...

    *Elle approcha son visage du sien, hésita et l'embrassa. Le geste n'était pas amoureux, c'était son unique moyen de faire basculer son âme en lui. Alors que son corps s'endormait, elle ouvrit les yeux dans l'esprit de Sorwin.
    Parfaitement humaine là dedans, une ombre dense la suivait, floue, incompréhensible.*


    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Dim 1 Aoû - 20:41

    * Au début, il n'y eut pas grand chose de visible. Fura marchait dans le noir, et des images défilaient autour d'elle, mais tellement vite que le regard n'avait pas le temps de s'y accrocher et de les définir. Sorwin était en pleine recherche, d'un autre souvenir. L'image se stabilisa quelques secondes, durant lesquelles la dragonne put voir deux jeunes drows, parfaitement similaires, courir dans une forêt, se tenant la main, l'un d'eux portant une hache, et l'autre une belle épée noire... Puis le décor changea, laissant place à ces mêmes drows qui se battaient, épée contre hache, pour parfaire un entraînement... Après quelques secondes, l'image changea encore, montrant les deux enfants qui dormaient dans une vieille maison de bois abandonnée... Puis on passa à une chasse au cerf en forêt, puis de nouveau aux drows qui couraient mais cette fois dans un grand champ, puis on les vit pris dans une tempête de neige... Toutes ces bribes du passé de Sorwin passaient à grande vitesse, comme un film qu'on aurait passé en avance rapide. Pour le moment, il ne semblait pas pouvoir - ou vouloir - se stabiliser sur un souvenir précis... *
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Lun 2 Aoû - 20:00

    *La bête rugit, elle n'aimait pas ce défilé inintéressant. Fura continua à avancer.*

    Trouves le au lieu de te plaindre.

    *La chose brumeuse appât le vide. Sorwin se sentit soudain agrippé, tiré, et tomba au pieds de la jeune femme. Elle leva le visage et cria :*


    T'aurais pu y aller plus doucement imbécile de bête! J'veux pas lui faire mal!!!

    *Puis sans pause, elle se retourna vers Sorwin :*


    Tu vas bien???
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Lun 2 Aoû - 23:21

    * Alors que Sorwin était tranquillement en train de faire une avance rapide dans son passé, il en fut tiré de force, et se retrouva dans le vide, assis sur un sol inexistant, face à... Fura.
    Il les fixa quelques instants, elle et la sorte de forme de brume qui s'y accrochait. Alors qu'il comprenait peu à peu ce qui était en train de se produire, ses yeux s'écarquillèrent et sa bouche s'ouvrit, puis, soudainement, il se leva d'un bond, lui tourna le dos et partit à toute vitesse en se couvrant le visage.
    Il émanait de lui un fort sentiment de honte, et de par son attitude de fuite, la dragonne pouvait aisément comprendre qu'il ne voulait pas qu'elle le voit. *
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Lun 2 Aoû - 23:28

    Attends!

    *La jeune femme se mit à courir après lui.*


    Reviens j't'en supplie!!!

    *A sa droite la chose brumeuse prit une forme un peu plus constante. Une espèce de loup garou géant écailleux courrait auprès d'elle, la dépassa, elle puis Sorwin, avant de se poster face à lui et de lancer un de ses hurlements si caractéristique, mélange de cris d'effrois, de pleurs, de rire, et de rugissement bestial.*
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Lun 2 Aoû - 23:34

    * Sorwin ne s'arrêta pas lorsque la bête lui barra le passage, résolu à lui échapper. Il s'envola, tout simplement, passant au-dessus d'elle, et continua sa route en volant, à toute allure, dans le vide.
    De nouvelles images commencèrent à tournoyer, comme des écrans de télévision géants : les jeunes drows qui parcouraient une allée dans un petit village sous la neige, puis ils étaient attablés dans une auberge devant un sanglier rôti, puis on les vit demander à un villageois elfe blanc s'il connaissait un certain "Isméas"...
    Là le Sorwin adulte ne put s'empêcher de s'exclamer : *


    J'y suis presque !
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Lun 2 Aoû - 23:48

    Qu'est ce que???

    Eh!

    *Cette fois Fura commença à s'agacer. La bête disparu, la jeune femme déplia ses ailes et le suivit, de nouveau parfaitement hybride. Elle l'attrapa par l'épaule :*

    Tu joues à quoi à la fin???
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Mar 3 Aoû - 0:41

    NE ME TOUCHE PAS !

    * Sorwin se laissa tomber au sol, se stabilisant à la dernière seconde afin de ne pas s'écraser. Il cria à Fura : *

    J'ai trouvé ! Regarde, mais laisse-moi regarder !

    * Il porta son regard devant lui et les images se stabilisèrent, pour n'en former plus qu'une seule, gigantesque. Le Sorwin adulte se tenait devant, debout, observant la scène de son propre passé. *

    ******************************************

    * Deux formes s'avançaient dans la neige, deux formes de même taille, étrangement harnachées : les deux portaient des sortes d'armures de plate mais toutes cabossées, les métaux n'étant pas tous de la même couleur et de même taille... Comme si un amateur avait joué avec des plaques de métal pour fabriquer des armures sans avoir eu le mode d'emploi. Quoi qu'il en soit, les deux portaient ces insolites protections, des pieds à la tête. Leurs visages n'étaient pas visibles. La seule différence entre les deux, c'était que l'un portait une hache, et l'autre une belle épée noire... Ils s'avançaient vers une maison à l'apparence banale, un peu à l'écart d'un village. Ils se placèrent chacun de part et d'autre de la porte, armes levées, prêts à frapper. Puis l'un des deux appela, d'une voix autoritaire et emplie de colère : *


    ISMEAS !

    * La réponse ne tarda pas à venir, la porte s'ouvrit, mais au lieu d'une personne normale qui en sortit, ce fut une sorte de créature faite d'eau et de glace : lorsque les deux êtres en armure abattirent leurs armes, ils ne brisèrent qu'une illusion. Alors un grand jet d'eau puissant jaillit de l'intérieur, et propulsa les deux êtres au loin. Ils tombèrent tous deux à terre, leurs armes leur ayant échappé des mains durant l'assaut de l'eau.
    Le temps qu'ils se relèvent, ils faisaient face à un grand elfe aux longs cheveux blancs et aux yeux verts en amande. Il les observait de haut, et leur demanda d'une voix douce : *


    Pourquoi venez-vous donc m'agresser ainsi ?

    * Il fixait dans les yeux l'un des deux armurés, mais fronça les sourcils. Le petit être répondit : *

    N'essaie pas de lire mon esprit, je me suis entraîné contre ça !

    * Pendant ce temps, l'autre bondit sur sa hache, et tenta une attaque sur l'elfe. Mais l'elfe était rapide, et il esquiva aisément. Il tendit la main vers lui, prêt à lancer un sort, mais le deuxième lui bondit dessus, et le renversa grâce au poids de l'armure qui les entraîna tous deux. Ils firent un roulé-boulé dans la neige, mais l'elfe blanc fut plus prompt à se dégager. Dans la chute, l'être en armure perdit son casque, laissant apparaître un visage de jeune elfe noir aux yeux dorés emplis de haine. L'elfe blanc tendit les mains vers lui cette fois, mais l'elfe noir réagit en lui flanquant un violent coup de pied. Isméas chancela sous la douleur à laquelle il ne s'était pas attendu, et le drow en profita pour récupérer son épée, et il alla se placer aux côtés de l'autre, encore en armure complète. Celui-ci déclara alors : *


    Vous allez payer pour ce que vous avez fait !

    * Les deux poussèrent un rugissement guerrier et chargèrent sur l'elfe blanc, armes en avant... Fous qu'ils étaient de penser pouvoir attaquer un mage au corps à corps ! L'elfe eut cette fois le temps de lancer son sort, et le jeune drow s'arrêta net, puis chancela et tomba à genoux. Du sang coulait entre les fentes de l'armure, venant de tout son corps, formant une jolie tâche pourpre sur la neige blanche. Il écarquilla les yeux, toussa pour cracher du sang, puis finit de tomber, mains en avant pour s'appuyer. Voyant cela, l'être encore tout arnaché se rua sur Isméas, et lui lança sa hache dessus, dans l'intention de lui planter dans le corps. Mais l'elfe, dans un mouvement très habile, attrapa la hache au vol, et, courant vers son ennemi, lui porta un coup à la gorge, seul endroit de son corps non protégé. Le sang jaillit, l'armuré poussa un gargouillement assez horrible et tomba au sol, inerte.

    Les deux assaillants étaient vaincus, et l'elfe blanc n'avait pas une égratignure. Calmement, il se baissa sur celui qu'il venait d'égorger, et lui enleva son heaume pour découvrir son identité. Il révéla un visage de jeune drow, aux cheveux blancs et aux yeux dorés, la peau mate... La réplique exacte du deuxième assaillant. Une expression de surprise, puis d'horreur, se ficha sur le visage de l'elfe blanc, tandis qu'il reconnaissait les deux drows. Il caressa le visage du drow mort, puis regarda celui qui gisait un peu plus loin, tout en murmurant d'une voix emplie d'une profonde tristesse : *

    Sorwin... Elwin... Mes enfants...

    * Une larme germa dans son regard, et coula lentement et silencieusement le long de sa joue.
    Il se releva, et s'avança vers le deuxième, qu'il avait attaqué avec des lames de glace sur tout le corps... Il s'agenouilla auprès de lui, mais alors qu'il allait le toucher, le drow bougea, attrapant la jambe de l'elfe. Il était encore vivant. Pas en pleine possession de ses moyens, pas tout à fait conscient, mais suffisamment pour résister en un ultime effort, pensant que l'elfe blanc venait vers lui pour l'achever. Il le frappa dans la jambe, seule chose qu'il pouvait vraiment faire, puis tenta de se relever... et retomba misérablement. L'elfe blanc, surpris par cette réaction, laissa échapper un sort... Le jeune drow vit un fort éclair de lumière verte, aveuglante, puis plus rien. Il ne voyait plus rien. Pourtant il était encore à moitié conscient, il entendait l'elfe blanc qui se penchait à nouveau sur lui, il le sentit enlever une partie de son armure puis poser ses mains sur son corps, et il ressentit cette agréable sensation de chaleur envahir ses membres douloureux... avant d'enfin sombrer dans le sommeil. *


    *****************************************

    * Le souvenir s'arrêta là, l'image disparut sur ce noir. Le Sorwin adulte resta le regard fixé dans le vide, et se laissa tomber, assis sur le sol. Sans bouger d'avantage, une larme perla et coula sur sa joue, à son tour, en silence. *
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Mar 3 Aoû - 1:13

    *La dragonne fit le lien entre les deux enfants. Elle écarquilla les yeux en découvrant qu'un elfe blanc était son père, lui qui les haïssait tant. Cela dit ses actes pouvaient tout expliquer. Elle se posa derrière lui et ne parla pas. Elle respectait le silence. Elle reprit simplement forme humaine, sa bête se détachant de nouveau d'elle puis le prit dans ses bras. Pourquoi se mettait-il dans cet état, quelle information recherchait-il dans ces souvenirs, elle n'en savait rien. Elle savait juste qu'à ce moment précis, elle voulait le soutenir. Déjà peu de temps avant de le perdre de vue il chancelait, un guerrier qui avait rendu les armes était une âme blessée. Elle était très sauvage, et se liait peu à son entourage, mais ce cas ci était un peu différent. Hormis elle, elle n'avait vu personne d'autre venir le voir, personne d'autre qu'elle n'avait semblait-il été appelé.*
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Mar 3 Aoû - 1:20

    * Sorwin eut une légère réaction lorsque Fura l'enlaça. D'instinct, il trouva cela agréable, mais très vite il ressentit comme du dégoût, une peur qu'on le touche, une peur étrange du contact. Il se dégagea en se jetant en avant, à plat ventre sur le sol. Il n'avait pas la force de se mettre en colère. Il demanda simplement, affalé par terre, sans même se retourner vers elle : *

    Pourquoi tu es là ?

    * Cela sonnait comme un reproche. *
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Mar 3 Aoû - 1:23

    Parce que...

    *Soudain effarouchée, elle se remis debout, recula reprenant forme hybride.*

    Je... tu es parti si mal... la dernière fois... et... tu avais disparu. Je m'inquiétais.

    *Elle se retourna, faisant mine de partir.*


    Et je crois que j'avais raison d'avoir peur...
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Mar 3 Aoû - 1:35

    * Sorwin ne remarque pas qu'elle fait mine de partir, puisqu'il est toujours allongé au sol, face contre terre. Il relève juste un peu la tête, mais ne se tourne pas vers elle. Il relève la tête pour des raisons pratiques : afin de pouvoir parler. *

    Laisse-moi... Il vaut mieux... que je reste là.

    * Cependant il ne fait rien pour l'obliger à partir, ne tente aucune action d'éjection de son esprit. Il reste allongé là, dans le vide. *
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Mar 3 Aoû - 1:43

    *L'hybride s'arrête, un lourd silence s'installe :*

    Pourquoi? qu'est ce que tu as fait de mal pour t'enfermer comme ça?
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Mar 3 Aoû - 1:47

    * Sorwin se mure dans ce silence, il s'y trouve bien. Mais lorsque Fura lui parle à nouveau, il pousse un hurlement bref et plaque ses mains sur ses oreilles, comme si cette simple phrase avait produit un boucan de tous les diables. *

    LAISSE-MOI !

    * Il avait hurlé très fort, et sa voix avait résonné tout autour d'eux. *

    Je ne peux pas, je ne veux pas, je reste là ! Trop de choses... TROP DE CHOSES !
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Mar 3 Aoû - 1:51

    Trop de choses...

    *Sa voix se fit soudain rageuse, elle serra les poings.*

    Tu as raison, il se passe tellement de choses! J'ai le droit de te regarder crever! t'as l'air mignon entre tes deux sèche linge!
    Tu veux quoi? hein? Tu veux qu'ils te branchent à des machines de survie c'est ça? Et que dans 50 ans quand tu voudras enfin sortir de ta torpeur, tu ne seras plus qu'un légume car ton cerveau sera tellement abîmé que ton corps ne sera plus capable de bouger, ni même de parler? C'est ça qu'tu veux? Revivre ça en série pendant des années?

    J'TE DETESTE!!!!
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Mar 3 Aoû - 1:58

    * Il y eut un nouveau silence. Puis, lentement, Sorwin se redressa, se mettant à genoux. Il tournait toujours le dos à la dragonne, mais au moins il n'était plus affalé comme une loque. Il ne répondit pas tout de suite, laissant encore un silence, puis finit par dire, d'une petite voix : *

    Tu as raison...

    * Il poussa un profond soupir, puis reprit : *

    Tu as raison de me détester. Normal...

    * Il émanait de lui un sentiment de dégoût très profond. Un fort dégoût de lui-même, si fort qu'il l'avait poussé à se réfugier dans son propre esprit, afin de ne pas avoir à affronter les autres... Et pourtant, il le devait, car les autres venaient à lui... De nouveau il posa la question : *

    Pourquoi tu es là ?
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Fura le Mar 3 Aoû - 2:04

    *La dragonne se calma et baissa la tête.*

    J'te l'ai dit non? ça fait un bail que j'ai pas de nouvelles de toi...

    *Elle renifla, et passa sa main sur ses yeux.*


    On m'a appelé tout à l'heure en me disant que t'étais à l'hôpital dans... dans le coma...
    Alors même si je t'ai énervé la dernière fois, j'ai couru tout de suite parce que j'avais peur. Je voulais pas y croire...
    avatar
    Sorwin Andril
    Patriote

    Nombre de messages : 685
    Age : 29
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Sorwin Andril le Mar 3 Aoû - 2:15

    * A présent qu'il était un peu calmé, il faisait de nouveau plus attention à ce qui se passait autour de lui, surtout au niveau de Fura qu'il appréciait tout de même. Il se rendit compte alors qu'elle aussi ressentait de la déception, du dégoût d'elle-même... Sorwin se demanda pourquoi, mais effaça bien vite cette question. Elle se sentait trahie. Cela emplit le cœur de l'elfe noir de tristesse. Il s'était vraiment planté sur toute la ligne. Et il était persuadé qu'il ne pouvait plus rien réparer. *

    Tu peux pas m'aider... C'est trop tard...

    * Il faillit la laisser sur cette phrase énigmatique et on ne peut plus déprimante, mais en fin de compte il ajouta un petit : *

    Désolé.

    Contenu sponsorisé

    Re: [Sorwin]Coma éveillé

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Mar - 19:01