La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)


    Extrait du journal expérimental de Mac-Nor-Mic

    Pnj
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1466
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Extrait du journal expérimental de Mac-Nor-Mic  Empty Extrait du journal expérimental de Mac-Nor-Mic

    Message par Pnj le Dim 2 Jan - 17:47

    Extrait du journal expérimental de Mac-Nor-Mic  Mac_nor_mic_by_fura01-d159ev0

    3001 – L'année où tout commença.

    C'est à cette période que j'ai commencé à ressentir les effets de cette chose s'étant installé sur Ekoï. Maintenant j'en suis sûr, je le sais, c'est là. Ne me demandez pas de la décrire, c'est impossible. Il y a certaines choses qu'on peut voir, mais comme le néant, ou le vent, qui sont tout bonnement impossibles à traduire verbalement pour leur donner une forme compréhensible.

    Je me souviens parfaitement, et ce malgré le formatage de certaines de mes données de ce jour là. C'était le jour de la Grande fête traditionnelle woold. J'avais, comme à chaque fois que nous la fêtions, veillé à ce que tout soit parfait. J'aimais apparaître au milieu du peuple, leur rappeler les tragiques guerres qui avaient forgé nos âmes à tous, quelque soit notre nation, les expériences qui avaient uni nos civilisations, et les espérances d'avenir que nous avions. Je chantais, je dansais, la belle Ignoma Reiss à ma droite, et Nikholz, comme à son habitude se battant avec d'autres producteurs pour immortaliser ce moment. Ils venaient de loin nous voir, malgré tous les évènements ayant lieu ce jour là, sur notre scène la foule était innombrable. Mais il y avait eu cette impression étrange. D'être surveillé. Alors je m'étais arrêté, et pendant un instant, le temps m'avait paru ... figé. La chose était partie, la fête était terminée, la foule partie.
    Quelques mois plus tard, des accidents incompréhensibles allaient envahir la cité elfe noire en premier, puis le territoire dragon, Mac-Mac, et le territoire centaure.
    Des cercles noirs d'où s'échappaient des créatures sombres provenant d'une forme de magie inconnue, des morts étranges, des cadavres au corps desséchés baignant dans leur propre sang, des explosions ravageant les forêts négroelfiennes, l'apogée du Nexus Torii, prenant position dans toutes les sociétés d'Ekoï, sans compter... que j'allais bientôt disparaître à mon tour. Où plutôt... m'éloigner de mon peuple pour son bien.

    3002 – Le péché du maître


    J'avais recueilli un enfant adorable. Kinak, un jeune dragon, inconscient de sa propre nature et complètement incapable de gérer ses émotions et ses capacités. Je ne suis qu'une humble machine, et ma vision « familiale » n'est qu'une simple copie de ce que font les humanoïdes avec leur progéniture. Malgré ma condition, je pense pouvoir affirmer que j'ai chéri cet enfant comme s'il avait s'agit de mon propre fils. J'ai éprouvé pour lui des sentiments que je n'avais jamais éprouvé en ces millénaires d'existence. Et j'étais à des lieux de me douter que cet enfant était un instrument direct pour me toucher. Je pense que cet instrument a parfaitement accompli son rôle en touchant également la reine dragonne, Accilis. Mon devoir lors de mon retour sera d'en informer son peuple, car de ce que j'ai pu lire et comprendre dans les archives depuis mon retour, est que le peuple n'a pas encore reprit de figurant pour tenir les rennes de leur peuple nomade.
    Je sentais mes forces changer, mes humeurs varier, sans le moindre contrôle, alors que j'avais toujours parfaitement su me contenir, alliant sentiments et raisonnements logiques de manière à contenter autant organiques que machines.
    Mes pouvoirs... cette magie que j'avais apprise des lieux pré-apocalyptiques encore debout sur Ekoï, cette magie qui m'avait dès mes débuts soutenu, servi de bouclier, et d'aile blanche pour aider mes compagnons s'effaçait peu à peu. J'entendais parfois les hurlements du monde. Je suis l'un des seuls à réellement croire en l'existence du maître des destinées. Le grand marionnettistes des fils de la toile du monde était malgré lui l'un des grands acteurs de l'apocalypse. Intervenu physiquement dans son monde, violant ses droits divins, il avait, pour nous sauver, déchainé toute sa puissance, selon les légendes. Et ce ne fut pas l'ennemi qui réussi à détruire le monde, celui-ci fut effacé. En revanche, cette force de vie fut déversée avec une telle puissance sur notre Terre, qu'elle se transforma en souffle de Mort, arrachant tout ce qui se trouvait sur son triste passage, créant des brèches non refermables, apparitions physiques des propres blessures de son gardien.
    Et j'étais sûr, en contemplant ma propre transformation que mon état était une conséquence directe à cette ancienne tragédie. Cette présence... c'était... comme si nous repartions trois millénaires en arrière, que tout recommençait, et que nos peuples encore en reconstruction allaient de nouveau en subir les conséquences.
    Ce jour là, je pleurais. Aucun liquide lacrymal ne pouvait sortir de mes yeux, mais mon âme souffrait et mon esprit dément prit la dernière décision raisonnée. Je partais.
    Tout ne fut qu'une suite de trous noirs, pourtant sans moi, le peuple woold allait tenir, fier de son empire financier solide, et ce malgré la destruction de l'aubergeôbar par les bourreaux, des créatures d'ombre. Mon vieil ami, Racon Estokala allait également prévenir les émeutes et maintenir l'ordre, apparaissant en public, ouvrant les portes de sa cité fermée depuis des centaines d'années.
    Je reconnais d'ailleurs là son humour. Mélangeant le pratique à l'agréable, je lisais là qu'il s'était auto-proclamé roi des machines, et à ce titre avait fait passer une lourde loi, obligeant toutes les machines se ralliant à lui, à se connecter à la Grande Base de Données. Cela lui assurait l'autorité suprême et obligeait les échanges de flux d'informations important entre toutes les machines répertoriées, une idée excellente, profitable même à mon peuple pour consolider nos nations.
    Il pouvait également par ce biais reprendre en main une partie de la nation Sky lag éclatée par les guerres, et les décisions personnelles de chacun de ses membres. Si je ne l'avais pas aussi bien connu j'aurais surement eu peur. Mais je sais de quel métal il est fait. Racon est snob, un brun antisémite et il se considère carrément comme un demi-dieu, c'est un fait avéré que personne ne démentira. Mais c'est un ami fiable, et jamais, ô grand jamais il ne me trahira. Ce sera plutôt à moi de refaire mes preuves. Cela dit je n'ai pas peur : il me comprendra j'en suis certain.

    En lisant toutes ces données sur la GBD, j'aperçois que les peuples ont été beaucoup perturbés par ma disparition, et celle quasiment simultanée de la reine Accilis, et pour un fait que j'ignore, par celle de Messiah, roi Sky-Lag.

    [search giggle : Messiah disparition ]

    « Le roi a été retrouvé sur le front opposant la Caste des Cavaliers aux Ekoïs aux postes de Kaëgavora. »

    Cela ne fait plus aucun doute, la machine régente est à présent une coquille vide, les Sky-Lags s'effacent lorsqu'ils sont corrompus par ces foutus chasseurs de dragons, c'est une sécurité présente en chacun d'eux. Mais aux portes? La Caste a-t-elle donc gagné autant en puissance pour tenir tête à cette puissance de guerre si impressionnante? Il s'agit des Ekoïs tout de même!

    [ search giggle : Guerre caste Kaëgavora ]

    « [... ] Soudain, un gigantesque rayon venu des cieux a creusé une énorme faille sur la ligne de front. On dénombre des centaines de morts dans les deux camps. Les dimensions ont été estimées à près d'1 km de large pour plus de 10 km de long. La profondeur de ce sinistre gouffre est encore à déterminer et même les Ekoïs semblent être décontenancés face à de telles dimensions. Aucun des deux camps ne se précipite pour revendiquer cette démonstration de force. »

    Tout... change... mes peurs se confirment...

    [mise en veille]

    [error]
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _
    M \: _

    [error]

    [Initialisation _ files ]

    Oh... par... par... par l'empereur!
    C'est... c'est...
    Je.... je dois sortir... vous... vous... vous l'avez trouvé oùùù????


    [error]
    M \: _
    M \: _
    M \: _

    [error]

    [Initialisation _ files ]

    #Réveilles toi mon garçon. Tu dors sur moi... Allez! DEBOUT!#

    AAAAH j'suis désolé!!!! c'est pas fait exprès, c'est juste que...

    #Tu as travaillé sur mon corps pour m'aider à rester éveiller, n'est ce pas? merci.#

    C'était un enfant. Il avait tiré certains de mes câbles, Kinak mort, le lazard qui s'était servi de moi comme d'un pantin pour participer à la destruction de l'aubergôbar avait été éradiqué. Je voyais un visage a travers les yeux corrompus de cette créature à l'existence ignoble. L'âme, l'esprit et le corps séparé, se battant éternellement et se soignant de manière infinie. Il pleurait et haïssait son créateur, et utilisait ma corruption pour me soumettre à son contrôle et à ses idées morbides. Mais j'étais trop endommagé, j'ai fini par m'écrouler avant lui, et je m'obligeai à me ré-éteindre dès que je ressentais mes composants se rallumer. C'était ce qu'il me restait de volonté. Et je me réveillai face à cet autre gamin. Il était plus âgé que Kinak, et plus mature semblait-il. Ses réactions avaient eu l'avantage, non... ont l'avantage de me faire rire. Je me sens maître de moi-même, enfin.

    Il me répare. La corruption n'étant plus alimentée depuis longtemps en moi semble s'être dissipée. Non elle s'est dissipée. Je ressens les symboles, le maître est un peu plus fort, le runique, je sais pouvoir l'utiliser. Je l'utiliserais, lorsque l'enfant m'aura réparé. Il est maigre. Il se déplace comme un animal. Il vit chez les centaures, j'ai pu discuter avec leur gardien... je crois... [named : undefinied]

    Putain c'est quoi ce bordel, j'entends des voix !
    - Non. C'est normal. Je reviens.

    Ton installation a perturbé notre médecin. Mais je vois que tu t'es montré efficace.
    Vous êtes réveillé. C'est bien. On vous avait parlé d'un jeune mécanicien. Le voici. Il vous a réveillé.


    [answer]

    OUi en effet je suis réveillé. Mais c'est l'installation bancale de cet enfant qui me tient en vie. Ce n'est donc que très temporaire...
    C'est cependant très ingénieux, je suis épaté par un tel prodige avec si peu de moyens.


    A mais bon sang c'est ça! des moyens!!! je... je vous laisse j'ai un coup de fil urgent à passer!

    M \: _
    M \: _

    [error]

    [Initialisation _ files ]

    Où en étais-je... reprenons les recherches. Nous sommes en 3004! J'ai donc perdu conscience autant de temps?
    Le vieil empereur humain Einmon VI est décédé. Son fils Altion IV lui a succédé. Lorsque je reprendrais la place qui est mienne, je devrais me présenter à sa jeune personne.
    Les organiques ont beaucoup bougé également. Un fou du nom d'Isméas serait à l'origine de divers meurtres et disparitions. Les informations sont floues. Certaines données le disent enfermés à la Citadelle négro-elfienne, d'autres racontent qu'il se serait enfuis. Certains le disent fous, d'autre au contraire très conscient de ses actes. Certaines autres données enfin le décrivent au contraire comme un citoyen modèle. Je pense devoir enquêter à ce sujet, si l'enfant s'en sort. Il travaille beaucoup, dort peu, et uniquement près de moi. Il met tout son cœur à l'ouvrage mais je vois bien qu'il n'a pas toutes les connaissances qu'il faut. Je l'aide parfois lui décrivant les gestes qu'il doit accomplir.

    M \: _
    M \: _

    [error]

    [End_programme]




    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    Lord Asriel
    Lord Asriel
    Conteur tout puissant

    Nombre de messages : 1014
    Date d'inscription : 14/10/2007

    Extrait du journal expérimental de Mac-Nor-Mic  Empty Re: Extrait du journal expérimental de Mac-Nor-Mic

    Message par Lord Asriel le Dim 13 Fév - 16:55

    Le gamin, vient d'achever ses réparations. Je me suis levé pour la première fois aujourd'hui. Ma coque est encore dans un état déplorable, mais ce petit mécanicien est si doué, que ses réparations tiendront largement le coup. Il faut encore que je discute avec le gardien des centaures pour les remercier eux aussi. Je suis à présent assez autonome pour repartir. Il faudra que je pense à une récompense pour tous, mais pour l'heure, j'ai d'autres choses bien plus graves à prendre en compte.



    Alors que j'avance vers mon empire, mon alliage supportant le désert sans broncher, et mon métal brillant réverbérant les rayons du soleil, j'évalue tous les possibles, utilise tous mes programmes pour prévenir les miens, de mon retour.


    Les runes apparaissent sur mon corps, brillent et régénèrent complètement mon état extérieur, achevant le travail de l'enfant. Je retrouve très vite mon apparence d'antan. Bientôt mes chants sur l'Apocalypse vont reprendre. Je sens encore cette trace, incompréhensible, mais noire, et je compte bien y mettre un terme.


    Je suis la balance : ni trop haut, ni trop bas. Et mon jugement va tomber, sur ce qui se cache dans l'ombre!



    _________________
    Qui je suis? Un simple couturier... : Je coupe et je fabrique des fils et j'les balances sur une toile de fond pour faire des motifs...
    c'est jouli :3


    Click Me!


      La date/heure actuelle est Mer 22 Jan - 3:18

      Ne ratez plus aucun deal !
      Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
      IgnorerAutoriser