La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    les premiers réels ennuis

    Partagez
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 10:21

    *Sighild avait déjà commencé à récupérer la machine sur le dos de Maïtaga qui hésitait au vu des ordres de son maître, avec l'intention de repartir avec sous le bras. Les dires de Rödschrek ne manquaient pas de sens, mais présentaient des risques non négligeables. Les conséquences de l'inactivité aussi.*

    D'accord Rödschrek, on bloque cette "faille", si toutefois c'est à notre portée. Mais ne t'avise pas de jouer les héros. Si ça présente trop de risques, on déguerpit. Par contre, il est hors de question de laisser les données de cette machine retourner à son propriétaire.


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 10:37

    *Le drow se calma, humidifia ses lèvres et acquiesça.*

    Je ne tiens pas à jouer les héros, je l'ai assez fait par le passé et ça n'a jamais été ma volonté. Je voulais juste être tranquille, et au final c'est mon but premier.

    Comme toi je pense surtout à la survie du groupe. Mais plusieurs choses sont à prendre en compte. La première, est qu'une faille pareille peut s'élargir, et prise trop tard, surtout dans une zone de forte activité spirituelle, les deux dimensions risquent de se mélanger. Et en temps que gardiens de l'équilibres on ne peut pas se permettre ça.

    L'autre chose, ce que je suis allé vérifier discrètement dans l'astral, c'est que je sais ce qui essaye de sortir. Cette machine appartient bien au cavalier de Fura. Tout à l'heure, il ne représentait pas un danger car il ne semblait même pas se préoccuper du passage vers le physique, ce qui... vu ce qu'on a retrouvé, n'est plus le cas... Et là où nous marchons à l'heure actuelle, est la zone où se trouve son poste avancé du moment. D'ailleurs si vous écoutez dans l'astral, plus que les bruits de combat maintenant, ce sont des bruits de fourmillements de machine.

    Après, que vous vidiez le disque de sa machine, pourquoi pas, mais du peu que je me souviens de lui, même si ça reste flou, cette chose que je prenais autrefois pour un golem magique est une de ses créatures préférées, et je n'ai vraiment pas envie de risquer de le mettre en colère.

    C'est un machiniste, un technomancien, et surtout un cavalier de l'effroi. Fuir ne servirait qu'à l'amuser d'avantage, de toute manière il a du déjà nous avoir repéré. Et le laisser sortir serait aussi néfaste que de... je sais pas moi... aller déclarer à la citadelle qu'on a crée un lazarre?

    Si on se pointe en disant ou en omettant (vu que le roi lit dans les pensées) qu'on a vu ça et qu'on l'a laissé s'étendre dans le physique, soyez sure qu'on sera purement et simplement tués! Ces choses font partie de l'équilibre de l'astral, mais lâchés dans le physique... vu l'étendue de leur pouvoirs et l'ampleur qu'ils prennent dans notre monde... je n'ai pas envie d'imaginer le cataclysme que ça déclencherait!.
    Dans le physique il pourrait au moins contrôler plusieurs vivants comme il contrôle ses machines, dès sa première sortie!
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 10:54

    *Cavalier de Fura. Ce simple constat, présentant à leur yeux un double danger particulièrement important, suffit à donner au couple un frisson glacial dans le dos. Le simple fait que la dragonne d'âme, l'abomination astrale personnifiée, pusse avoir un Cavalier, suffisait à les terrifier.

    Les dires du nécroman n'étaient pas clairs, mais sa comparaison eut le mérite de leur rendre compte de la réalité. Et acheva de la même occasion la machine qui se retrouva broyée sous la pression musculaire de Sighild lorsque le mot "lazare" fut prononcé, même s'il ne s'agissait pas de ça. Pur réflexe. Elle jeta alors la machine à terre, du moins ce qu'il en restait.*


    C'est pour ça que je te dis de ne pas jouer les héros. Un groupe de nécromanciens d'élite ont plus de chances de survie que nous tous seuls. Si on ne peut pas perdre de temps, on a d'autres moyens de communication. C'est bien beau de jurer sur la "mission" que nous avons malgré nous, mais faire partie des victimes n'avancera pas plus les événements. Je te le répète, je veux bien te suivre, mais si ça devient trop risqué, on se casse et j'appelle la Citadelle immédiatement.


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 11:15

    D'accord. Vas y essaies d'appeler quelqu'un à l'extérieur, je te regarde.

    *Le drow croisa les bras. Ils étaient déjà dans le bourbier, et il savait qu'absolument aucun moyen de communication ne fonctionnerait. Il attendit donc et laissa Sighild faire son constat par elle même. S'ils décidaient de fuir, il les laisserait fuir. Il connaissait assez ses méthodes pour savoir quel type de comportement le pousserait à agir. Il n'était pas difficile à cerner, il avait beau avoir acquis la technologie, sa façon d'agir était purement animale.*
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 11:22

    Oh putain mais c'est pas possible d'être débile à ce point !

    *Sans autre forme de procès, Sighild saisit le drow au col et le plaqua contre l'arbre le plus proche, des flammes dans les yeux tant elle était en colère.*

    Tu vas arrêter un peu tes petites mises au défi minable, crétin. Si c'est si urgent que ça magne toi de le faire avant que ça dérape, abruti ! Sinon je vois pas bien pourquoi tu nous fais CHIER depuis une heure ! Alors bouge ton cul et agis, au lieu de parler, et qu'on déguerpisse, c'est clair comme ça, ou faut que j'te fasse un dessin ?!

    *Au comble de la colère, elle ressemblait plus à une furie qu'à autre chose. Derrière elle, Sven faisait des signes à Rödschrek qui voulaient vaguement dire "la contrarie pas quand elle est comme ça si tu tiens à la vie", une espèce de sourire stressé en coin, ne voulant visiblement pas trop s'en mêler. Sa compagne relâcha immédiatement le drow pour qu'il se dépêche.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 11:29

    *Le drow se retrouva violemment bloqué contre l'arbre. Le choc passé, il lui envoya un de ces sourires particulièrement exaspérant.*

    Quand on se fait traquer par un animal, il y a deux règles primordiales à respecter : ne pas fuir, ne pas s'énerver, tu devrais... gn... le savoir!

    *Elle n'eut pas à le relâcher, il passa au travers d'elle et prit la tête du groupe.*

    Maintenant silence, j'ai besoin de me concentrer pour nous diriger. 'Taga, ramasse la machine. Démerdez vous pendant la route pour trouver un moyen de la remettre à peu près en état. Il faut au moins avoir eu l'air d'essayer.

    *Avançant d'un pas assez rapide, il psalmodiait doucement, et fit apparaitre plusieurs formes astrales. Des corbeaux. Rapidement il leur donna des objectifs. Ceux ci s'envolèrent sans demander leur reste et disparurent à leur tour.*


    Avez vous déjà été physiquement dans l'astral? J'ai besoin de savoir quelles connaissances vous avez précisément à ce sujet.

    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 11:42

    *Sven aurait voulu disparaître. L'attitude de Rödschrek allait déclencher la tempête. Il eut un long soupir de découragement, qui ne s'entendit absolument pas dans la dispute qui éclatait. Deux caractères forts ensemble, ça faisait pas mal d'étincelles. Pourquoi ne pouvaient-ils pas s'entendre simplement ?

    La drow bouillait littéralement. Il fallait qu'elle calme ses nerfs avant de chercher à décoller la tête de l'ex-roi, qui non content de la mettre en rogne, se considérait maintenant comme un supérieur en parlant de trucs complètement insensés. un animal ? Quel animal, crétin ? Il parlaient d'un machiniste quelques secondes plus tôt.

    Elle chercha du regard quelque chose pour passer ses nerfs, pas question de taper sur le groupe, ni sur les arbres alentours. Restait... la machine, qu'il voulait qu'ils réparent. La belle affaire, elle ne savait déjà pas réparer un moteur, alors une machine complexe. Et puis zut.

    Elle se saisit de la machine, et dans un grand bruit de tôle froissée, la plia tant et si bien qu'il ne resta d'elle qu'une grosse boule de métal soudée par la chaleur de la taille d'un ballon de foot, fumant sous l'effet de la chaleur, et qu'elle aurait volontiers envoyé au travers de la tête de Rôdschrek, si elle n'avait pas eu un minimum de bon sens.*


    J'ai pas fait trop de bruit, "monseigneur" ?

    *De colérique, et ses nerfs étant un peu passés, elle était devenue glaciale, cynique, et surtout absolument plus réceptive.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 12:01

    Oh la con...

    COURREZ!

    *Le drow n'eut même pas le temps d'amorcer son geste de demi tour, que la terre se mit à trembler sous la jambes de Sighild. Un monstre de métal surgit littéralement du sol. Véritable titan noir, son corps cylindrique et serpen-tiligne au moins aussi gros qu'un sky lag, laissa se déplier 6 pattes insectoïdes au niveau de ce qui aurait pu être sa tête ou son cockpit. Il retomba dessus et prit appui avant d'ouvrir une gueule béante montrant une rangée de 56 têtes de rayons laissant présager une tentative de fuite impossible même pour Svehn .

    De longues plaques formant une sorte de crête allongée vers l'arrière se mirent à vibrer. L'abdomen de la chose n'était pas complètement sorti du sol, et son blindage lourd laissait peu de chance même à la puissance de feu de Sighild de l'atteindre. Ses articulations et la vitesse à laquelle la chose avait surgit laissait présager que même l'autre machine, celle détruite n'était pas capable de se mouvoir aussi rapidement.
    Rödschrek posa sa lance par terre et leva les bras.*

    On se rend! Ne les touches pas.
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 12:49

    *Ce qui venait de jaillir de terre avait l'ampleur, la carrure, et sans doute les capacités d'un croiseur Ekoï. Penser que ce genre de chose était enterré dans la tropicale était simplement invraisemblable. Pourtant, c'était clairement ce à quoi ils avaient affaire, et là, ils ne voyaient pas bien comment s'en sortir.

    Bizarrement, les rancœurs disparurent immédiatement, et tous levèrent les mains en signe de reddition, imitant Rôdschrek. Et tous réfléchissaient déjà à un moyen de sortir de ce guêpier. Ils savaient la jungle dangereuse, mais avaient été loin d'imaginer pareil ennemi.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 13:07

    *Le ventre de la créature s'ouvrit, découvrant 4 moto-grav rangées bien soigneusement. 3 se détachèrent. La machine fit un signe de tête assez clair pour que n'importe quel imbécile comprenne qu'il fallait grimper. La chimère avança à son tour mais fut arrêtée par l'une des pattes de métal. Elle fit demi-tour et récupéra la boule qui avait été une machine il y a peu de temps encore.

    Le monstre laissa alors passer le groupe. Les motos se conduisaient seules, à une vitesse de marche, gravitant sur les branches comme si elle avaient été prévues pour, ce qui était potentiellement le cas. Sur leur droite, le monstre marchait lentement, chacun de ses pas parcourant plusieurs mètres en une enjambée. Ils purent d'ailleurs noter que la machine ne s'embarrassait pas à dégager son passage, elle passait au travers du décor, comme le faisait Rödschrek habituellement, et non comme sa carrure l'aurait laissé supposer.

    Les machines n'ayant en théorie pourtant pas de problème avec la magie eurent la décence de faire le tour de la zone d'anti-magie sans y rentrer.
    Durant le trajet, le drow s'arrêta sur un élément du décor perturbant. Après être descendu tout au pieds des arbres, ils traversèrent une sorte de plaine dans laquelle siégeait ce qui semblait être le cadavre de la machine énorme les escortant. Il se risqua à quelques mots , sentant la fin de la route proche.*


    Je peux vous sortir de là, mais pour une fois faites moi vraiment confiance. Faîtes les choses, et posez moi vos questions après.

    *Il se retourna vers la machine, elle ne bronchait pas, ils semblaient avoir le droit de parler.*

    Je vous repose la question : que savez vous de l'astral et y êtes vous déjà allés?
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 13:11

    On t'écoute. Les bases. Non.

    *Ils s'en tenaient aux minimum, absolument pas rassurés, car que ce soit les machines ou les "théories de l'astral", il marchaient dans l'inconnu le plus total et ne se voyaient pas sortir vivants. Aussi, toute solution donnée était bonne à prendre. Mais il y avait beaucoup de risques cette fois.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 13:18

    L'astral nous montre la vraie forme des choses. Aussi ne vous étonnez pas si votre apparence change. C'est une des raisons pour lesquelles les créatures astrales sont incapables de mentir.

    Dans l'astral, en théorie, nos pouvoirs ne sont pas limités par notre physique. Cette dimension est plus douce pour les corps, et les flux d'énergie de nos corps sont en parfaite symbiose avec l'environnement. C'est ce qui explique que les créatures astrales ne puissent rester longtemps de notre côté, alors que l'inverse est possible. Pour eux, venir dans notre dimension est comme passer un poisson d'eau douce dans une eau salée.

    Vous savez ce qu'est un cavalier? ce type de cavalier?
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 13:23

    Nous prends pas pour des billes non plus. Ça fait des siècles que la Caste essaie de dominer le monde, qui ne connaît pas les Cavaliers ?

    *Malgré la situation, Sighild avait encore un peu de hargne à revendre, mais cette fois plus tourné vers elle qui était incapable de faire quoi que ce soit. Ou plutôt, elle avait déjà une idée en tête, mais ça risquait de les mettre en défaut. Son unique solution était de le faire lorsque tout serait perdu. Acceptant ainsi un sort funeste. Mais qu'ils éviteraient aux autres.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 13:45

    Nan... je parles d'un cavalier de l'effroi...
    Je suis un spécialiste de l'astral, pas un spécialiste d'une confrérie qui n'existait pas dans mon mon.... enfin pays. Uhm...

    Au pire l'essentiel est de savoir que c'est trop puissant pour nous. Quoi qu'on fasse. Par contre il est possible de négocier avec celui là, alors ne faites rien de... stupide.

    Et... oui je sais que je suis un roi des choses stupides. Partez du principe que je n'arrive pas encore très bien à comprendre comment vous fonctionnez, mais que là les rôles vont s'inverser. C'est moi qui saurais et vous qui aurez du mal. Sans vouloir vous offens...oh!

    *le paysage en face d'eux changeait de couleur et se figeait. Les arbres perdaient en taille, semblaient se changer en pierre. En face d'eux, des centaines de machines fourmillaient dans une ville faite de bâtiments composés eux même de centaines de milliers d'autres machines plus petites, emboîtées les unes dans les autres. Ils étaient certainement sur l'axe principal, une sorte de plate forme de décollage. 4 araignées mécaniques de la taille de labradors vinrent récupérer la carcasse de la machine de reconnaissance, l'arrachant à la chimère. Les motos s'engagèrent dans l'axe. Le drow, comme la chimère restaient bouche bée face au décor de pure science fiction qui s'ouvraient à eux. Dans les aires, plusieurs créatures astrales se battaient avec des petits droïdes de protection aérienne. Aux abords de certaines rues, on pouvait voir des machines se battre à l'arme blanche contre des créatures humanoides, celles là même qui devaient habiter la région d'origine.*

    Quand... je vous dis qu'un cavalier est... fort...

    *Le titan noir près d'eux leva la tête. Faisant de même le drow remarqua alors la tour du complexe principal. Ce n'était pas sa hauteur qui était impressionnante, mais sa largeur, et ses mécanismes en perpétuel mouvements, visible d'ici. On aurait dit que toutes les fortifications extérieures, semblables à des contreforts de cathédrale étaient en fait des bras de construction à la chaîne.*
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 14:11

    *Les drows restèrent bouche bée devant le décor surréaliste qui s'offrait à eux. Machines inconnues, plateformes semblant sorties de nulle part. Perdus, c'était un euphémisme. Ils ne touchaient plus terre, dans tous les sens du terme. La constatation de Sven lui vint tout aussi naturellement que s'il parlait de l'existence de branches dans un arbre : *

    En fait, si j'ai bien pigé, on a autant de chance de ne pas avoir d'emmerdes quand on t'accompagne que de voir naître un essaim de saumons à plumes dans une Edelweiss, nan ?


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 14:49

    *Le drow ne répondit pas, trop occupé à contempler leur avancée de manière béate.

    Les changements astraux sur son physique avaient commencé à opérer. Il était plus grand et portait une armure noire légère mais fournie de riches détails d'or. Une armure de cérémonie de très haute qualité, et magnifique à porter si on évitait de regarder le trou béant déchirant le flanc droit du drow.

    Ils avancèrent vers le fameux bâtiments principal. Arrivés à l'entrée, le titan fit demi-tour. Des gardes à l'entrée, semblables à des armures animées, à priori "vides", les conduisirent à pied, à l'intérieur, à travers tout un réseau de couloirs d'une tristesse accablante. Ils finirent dans une cellule aux barreaux faits dans une matière métallique Rödschrek attendit que les gardes soient partis pour tenter malgré ses propres conseils de passer à l'extérieur, mais ses pouvoirs semblaient incompatibles avec les murs de la cellule.
    Pris d'un soudain accès de panique lorsqu'il se rendit compte qu'il ne pouvait pas passer au travers des murs, il commença à marteler les murs, et à hurler dans son propre language.*
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 15:08

    *La nouvelle "apparence" de Rödschrek ne fut pas pour plaire à ses compagnons. Au contraire, ils durent détourner les yeux pour ne pas avoir de haut-le-cœur. Ils se laissèrent porter, emmener, conformément à ce que leur avait conseillé Rôdschrek. Arrivé dans leur prison, ce dernier sembla d'un seul coup perdre la boule.

    Première réaction de Sven et de Sighild : lui coller une grosse claque. En stéréo. Sans concertation.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 15:14

    *Cela sembla avoir au moins le mérite de lui remettre les idées en place. Les larmes aux yeux, il les regarda, d'abord étonné puis gêné. Il se résolu à s'asseoir dans un coin de la cellule, en boule.
    Ses éternels tremblements étaient revenus, il se maîtrisait, mais sa phobie des liens et de l'emprisonnement était encore en train de refaire surface. Fini les belles paroles, il usait de toute sa volonté pour ne pas se remettre à hurler de nouveau.

    La chimère prit une forme de drow adulte et s'assit près de son roi, puis le prit dans ses bras.*


    Ne vous inquiétez pas mon roi on va bientôt sortir.

    *Rödschrek bafouilla difficilement un "oui...mais" que la chimère arrêta en lui plaçant le doigt devant la bouche.*

    Chut mon roi, vous n'êtes plus chez votre maître. Vous savez bien qu'Ares n'use pas des même procédés. Les bourreaux ne sortiront pas des murs au moins.

    *Cette dernière phrase était dite avec une pointe d'angoisse.
    Le drow resta silencieux, s'il avait été une machine on aurait pu croire qu'il était désactivé, réduit à l'état de simple pantin, incapable même de bouger.

    De longues heures se passèrent ainsi, dans un silence un peu trop parfait, avant que des bruits de pas ne résonnent. Un bruit de basckets crissant sur le sol se firent entendre avant qu'un homme en jean, T-shirt et baskets n’apparaissent. Un sourire satisfait sur le visage, il inspecta les prisonniers et ce sourire s'élargit encore lorsqu'il estima le potentiel de sa capture.*


    Quelle belle prise. MAGGI fait des miracles malgré elle. Dommage que vous l'ayez détruite.

    *Il tourna la tête vers la chimère et son maître et lâcha un ricanement.*


    Si je m'attendais à te trouver ici...
    Il va falloir vous sortir rapidement d'ici je veux que tous mes prisonniers survivent.

    *Il désigna le drow amorphe de manière narquoise et ouvrit la grille.*

    Toi la chimère, sors le. Ensuite tu suivra ECKO, si tu veux qu'il ne leur arrivent rien.

    *Il montra une petite machine serpent qui ondulait discrètement derrière lui.*


    Tant que vous obéissez, je n'ai pas de raison particulière de vous détruire.

    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 16:56

    *La situation de prisonnier était, pour le couple, quelque chose de bien plus calme que pour Rôdschrek. Si Sven avait du mal à rester sans bouger, et faisait donc le tour de la cellule en marchand très vite, Sighild s'était simplement assise, adossée contre un mur, calme, l'esprit plus clair qu'elle ne l'aurait cru, analysant la moindre situation, la moindre brèche. Ils n'avaient d'autre choix que d'obéir, mais elle ne comptait pas laisser à leur "hôte" la satisfaction de les voir paniquer. Sven ne tarda pas à l'imiter.

    Bien que d'éducation négroelfienne, ils avaient tous deux le sang elfien leur permettant de rentrer en transe, ou du moins dans un mode de méditation assez profond, réceptif à l'environnement. Le but était de démultiplier leurs sens, sans l'aide de la magie, pour apprendre et comprendre leur environnement. Cet exercice d'introspection était appris assez jeune dans les grandes familles, car il permettait de conserver son sang froid dans les situations critiques, chose vitale lorsqu'on détient le savoir des grandes familles. Un poids assez lourd à porter, mais qui, dans le cas présent, était une bénédiction.

    Lorsque vint enfin le "propriétaire", ils eurent tous deux une pointe d'étonnement en le regardant. Mais guère plus. Son attitude leur rappelait le Patriarche Zohokan, célèbre pour son attitude détachée en toute situation. Mais cela leur rappelait surtout l'Autre, dont les desseins étaient sans doute plus semblables à cet homme là. Ils ne risquaient pas d'être abusés par son apparence simpliste, nul doute qu'il avait tous les moyens et les raisons de les tuer au moindre faux pas.

    Il était un peu tôt pour s'enquérir des desseins de leur agresseur, mais leur "chef du moment" étant hors-service, il allait falloir faire quelque chose. Sighild ayant besoin de se concentrer sur ses propres protections, ce fut à Sven de s'y coller. Il se leva à l'arrivée de l'homme, vint au barreau sans montrer le moindre désir de s'enfuir, de peur que ce soit interprété, et entama la conversation un peu comme il put.*


    Bon, eh bien maintenant qu'on a fait connaissance, peut-être pourrez-vous nous dire vos intentions à notre sujet. Je dois avouer que je ne m'attendais pas à tomber dans une telle propriété en plein milieu de la jungle. Si on l'avait su, on aurait contourné, on ne voulait pas déranger.


    *Attitude détendue, presque détachée, à l'instar de son père. A ceci près qu'il ne maîtrisait pas totalement la technique, mais cette forme de protection lui permettait d'oublier son stress. Et puis, le syndrome de Stokholm était toujours possible à obtenir, dans un sens.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 17:11

    Pour pas déranger, fallait pas poutrer MAGGI. Surtout qu'elle était adorable comme machine. Gentille comme tout et très câline. Sa curiosité l'a perdu, je l'avais prévenu.

    Bon alors la chimère, tu les bouges tes fesses?

    *Maïtaga sorti dès que les barreaux la laissèrent passer, lui et potentiellement les autres. Il posa son roi au sol à l'entrée et suivit Ecko comme demandé, disparaissant bien vite du regard des autres.*

    Parfait! Maintenant que je suis sure que vous ne pourrez vous tailler comme des voleurs vous pouvez circuler librement.

    *Il s'accroupit près de Rödschrek, et le regarda tout sourire.*

    Alors ça fait quoi de voir les rôles inversés ? hein? aujourd'hui c'est moi qui n'ai pas d'âme. Mais c'est toujours pas toi du bon côté des barreaux, pas d'bol.

    *Rödschrek ne répondit pas. Il semblait avoir plus ou moins émergée de son état second, mais il se forçait à baisser la tête sans mot dire.
    Max se releva et se frotta les mains.*


    Parfait parfait, on va pouvoir s'amuser un peu avec vous.

    *Il partit devant, les bras croisés derrière la nuque, comme s'il en avait terminé avec eux pour le moment. Il poussa le vis jusqu'à siffloter, tranquillement, leur tournant le dos, sans sembler s'inquiéter le moins du monde.*
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 19 Oct - 17:17

    *Sven renonça pour l'instant. La situation ne prêtait pas au dialogue. Il avait qu'à la ranger, sa machine, après tout. Et il reconnaissait lui-même que c'était sa faute. Quant à ses "échanges" avec Rôdschrek. Dès qu'il eut le dos tourné, il ne fit pas taire son commentaire.*

    Note, comme tu disais, ici t'es plus dans ce que tu connais. On a atterri chez quelqu'un d'encore plus taré que toi. il a déjà pensé à s'inscrire au Guiness des records ? Y a moyen qu'il gagne, hein. haut la main.

    Bon, assez bavardé, qu'est-ce qu'on fait, et qu'est-ce qu'il compte faire ? C'est bien joli ici, mais je suis pas certain de vouloir y passer mes vacances.


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 19 Oct - 17:26

    ...

    *Le drow se releva et suffoqua en regardant la prison derrière.*

    guiness?

    *Il reprit.*

    Je j...je...j'cr... cr...ois que...

    uhm...

    *Il se frappa pour essayer de se délier la langue.*


    Il va essayer de sortir, et il v... il va falloir négocier ça de manière à... exaucer peut être son souhait en partie tout en faisant en sorte que sa sortie ne lui permette pas de faire exploser sa puissance.
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Jeu 20 Oct - 9:25

    *Sven resta interdit quelques secondes, avant de répliqué, blasé : *

    okay... t'as la même avec des phrases que je comprends ?

    *Visiblement, il allait être difficile de compter sur lui. Entre lui et ses crises régulières, et le pétage de câble de Sighild plus tôt, il ne sentait pas bien la suite des événements. Il ne lui restait plus qu'à faire les choses lui-même.*


    Bon, bougez pas de là, je vais faire un tour de reconnaissance. Avec un peu de chance y aura un moyen de se barrer.

    *Sans attendre la moindre réponse, il partit à la vitesse de l'éclair, filant dans le premier couloir qu'il trouvait, en prenant garde de ne pas cogner quelque chose, réduisant sa vitesse en fonction des lieux. Premier objectif : la sortie du bâtiment.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Rodschrek Nakaam le Jeu 20 Oct - 9:49

    *Le drow soupira et baragouina un :*

    C'pas ma faute, j'aime pas être enfermé...
    Et on peut pas partir sans 'Taga.

    *Il savait que Svehn était déjà loin, mais Sighild pouvait encore entendre. Il décida cependant de se résoudre à obéir à Svehn, s'éloignant au préalable un maximum de la geôle.

    Svehn déboucha rapidement sur un vrai dédale de couloirs, tous animés par une variété large de machines petites et grosses, aux formes variées. Certaines construisaient, d'autres se réparaient, d'autres portaient, posaient, remmenaient. Aucun endroit ou presque ne semblait sans activité, hormis peut être une zone qui s'enfonçait plus loin vers l'intérieur du bâtiment, mais qui ne semblait pas déboucher sur la sortie.*
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3272
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Svenhyr Zohokan le Jeu 20 Oct - 11:40

    *Sven n'était pas spécialement accro à la technologie. Ca aidait bien au quotidien, mais ça n'avait rien de vital pour lui. En revanche, se retrouver dans un décor de SF, en pleine activité, un décor réel et non un assemblage virtuel de jeu vidéo. Il vivait les décors. Et comme il en avait rêvé, il pouvait faire "ce qu'il voulait". L'envie ne manquait pas de chevaucher les arachnides mécaniques, de grimper aux murs pour voir des salles des machines grandioses et autres.

    Il fallait le dire, il perdait un peu la notion de la réalité, et sa course dévia clairement pour admirer, pendant facilement cinq à dix minutes, le grouillement de technologie des lieux, avant de revenir plus ou moins à la réalité et de se souvenir qu'ils étaient prisonniers. Dommage, cet endroit pouvait être amusant à visiter.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Contenu sponsorisé

    Re: les premiers réels ennuis

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 1:33