La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Déprime sévère

    Partagez
    avatar
    Derrik Nayak
    Citoyen

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 18/04/2009

    Déprime sévère

    Message par Derrik Nayak le Jeu 5 Jan - 16:18

    *La rééducation était en fin terminée, et Derrik était enfin "relâché" dans la Nature. Ou plutôt... au milieu de cette ville au ciel gris, violet et rouge. Il marchait sans difficulté à présent, mais courait très lentement, trop lentement. Lui qui avait toujours été rapide et agile, lui qui n'avait toujours eu que ça, n'arrivait plus à rien, et se sentait minable.

    Pourtant très solitaire, il se surprit à repenser aux siens. A ses concours de course avec les autres, à ses plans débiles forgés avec sa sœur. Il s'assit sur un trottoir, Le regard perdu. Ici l'eau était acide, il s'en était aperçu en regardant la télé durant sa convalescence, une des rares, voir la seule chose présente dans sa chambre. Une télé de propagande.

    Il soupira et se releva. Il se sentait lourd, maladroit, plus ridicule encore que les hommes lents dont il avait passé la vie à se moquer.
    Il n'avait nulle part où aller. Cela ne l'avait jamais gêné, vivre au jour le jour était sa raison de vivre première. Mais pour vivre ainsi il fallait être rapide et discret. Da&ns une telle ville, il était impossible de voler qui que ce soit. Dans une telle ville, il devait suivre le mouvement, la tête basse, car rien d'autre n'était possible.

    Non. Il ne pourrait pas tenir ainsi. Il resta un moment à observer la foule qui avançait et ressortait du bureau des recrutements, il leva la tête, tout était archi-surveillé, aucune marche de manœuvre n'était possible. A présent, il en était sure. Ce n'était pas de travail pour payer ses jambes dont il avait besoin. Mais d'un travail pour payer un transport et fuir la ville. Les mécaniciens et les vendeurs d'appareils pour ses jambes seraient trouvables dans d'autres villes, plus simples d'accès, plus tenables.

    Il devait retourner à Mac-Mac ou à Emagos, et voir là bas. Ce serait très difficile, mais là bas il pourrait s'adapter, s'éclipser, redevenir invisible, et reprendre ses activités.

    Il essuya ses larmes et rentra dans le bureau de recrutement. Il lui fallait n'importe quoi, même le métier le plus dérisoire lui permettrait de payer un taxi. Où un téléporteur? Ils étaient censés être gratuits, mais ici... qu'en était-il vraiment? Il ne devait pas attirer l'attention tout de suite, le jour de sa sortie était connu et il était surement surveillé par ce drôle d'homme en costume ou par certains de ses hommes.

    Il fit la queue au bureau et se présenta au premier guichet qui s'ouvrit à lui.*
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1360
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Déprime sévère

    Message par Pnj le Jeu 5 Jan - 18:16

    *Dans le bâtiment gris métallique, propre malgré son allure monochrome et les fumées de la ville, il y avait une foule assez importante. Que des machines, plus ou moins récentes, qui faisaient la queue derrière les 9 bureaux d'affectation pour recevoir leur paie et leur prochaine mission. Le dixième bureau, totalement à droite, isolé, avait une queue nettement moindre, seules 3 personnes attendaient. Leur point commun ? Des semi-organiques, comme Derrick, comme l'homme qui l'avait suivi.

    Une machine tenait le guichet. Par mesure de commodité, elle avait été modelée en très belle femme, avait même bénéficié de colorisations et d'expressions faciales, et seuls ses reflets métalliques et la logique binaire de son esprit prouvaient qu'elle était bien une création de Kaëgavora.

    Il ne fallut que peu de temps d'attente, une demi-heure, au plus, et chacun des prédécesseurs de Derrick partirent avec un contrat en main, et une mine plus ou moins déconfite. Quand vint enfin le tour du voleur, la machine se fendit d'un "bonjour" aux sonorités agréables, apportant un bien maigre réconfort, comme une simple couleur dans un décor en noir et blanc.*


    Que savez-vous faire ?

    *La question était directe, et ne demandait aucune autre discussion. Le protocole était suivi à la lettre, son programme exécutant inlassablement les instructions à longueur de journée, enregistrant petit à petit les données.*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Derrik Nayak
    Citoyen

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 18/04/2009

    Re: Déprime sévère

    Message par Derrik Nayak le Jeu 5 Jan - 19:31

    Euh...

    *Il avait espéré broder, ne s'attendant pas à se retrouver face à une telle chose. Oh elle était certes très jolie, mais elle ne lui faisait ni chaud ni froid à cet instant présent.*

    Pas grand chose... je sais lire et écrire, faire les poches, et bien parler...

    #des choses qui ne servent à rien en somme...#
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1360
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Déprime sévère

    Message par Pnj le Ven 6 Jan - 13:45

    Vous n'avez aucune compétence ? Comptabilité, gestion, commandement, martial, diplomatie, reconnaissance, enquête, développement, maintenance ?

    *La machine débitait sa liste de façon monocorde, le programme de personnalité avait été laissé à l'abandon depuis longtemps déjà, et il n'était plus franchement opérationnel. Son soft d'expression faciale, en revanche, était bien au point, et son sourire s'était changé en moue désapprobatrice lorsqu'il avait annoncé ses "capacités". Visiblement, il ne partait pas gagnant.*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Derrik Nayak
    Citoyen

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 18/04/2009

    Re: Déprime sévère

    Message par Derrik Nayak le Ven 6 Jan - 16:56

    J'avais des compétences en discrétion, en reconnaissance et en combat furtif jusqu'à il y a peu mais on m'a enlevé mes outils de travail...

    *Il tapa sur ses jambes, en soupirant.*

    Je suppose du coup que vous allez me filer le métier le plus pourri qui soit, alors... faites le vite...
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1360
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Déprime sévère

    Message par Pnj le Ven 6 Jan - 18:50

    Si c'est un accident de travail, il faut consulter le bureau 2B pour une indemnisation ou un remplacement du matériel.

    Si c'est un accident civil, comme il s'agit de votre outil de travail, vous pouvez demander une avance de salaire au bureau 5CDE2. Il y a un entretien qui déterminera vos affectations et votre éligibilité.

    Sinon je peux toujours vous confier réceptionniste ou machiniste débutant.


    *Elle n'émettait aucune émotion, aucune forme de compassion, et se contentait de débiter ce pour quoi elle avait été programmé, recrachant dans un ton monocorde les possibilités liées au profil de Derrick.*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Derrik Nayak
    Citoyen

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 18/04/2009

    Re: Déprime sévère

    Message par Derrik Nayak le Jeu 12 Jan - 10:49

    Oh... et il est où le bureau 2B que j'aille voir?

    *Il s'était accoudé sur le petit bord de bois qui le séparait de la réceptionniste machinique. Le geste n'était pas vraiment calculé, il était plutôt concentré à trouver quoi raconter une fois arrivé dans ce bureau.*

    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1360
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Déprime sévère

    Message par Pnj le Sam 14 Jan - 14:07

    Troisième étage, première porte à droite après l'ascenseur. Attendez votre tour dans la salle d'attente.

    *Elle ne fit ni geste ni remarque par rapport à l'attitude de Derrick. Les organiques avaient une tendance à faire n'importe quoi sans raisonnement logique, de toutes façons.*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Derrik Nayak
    Citoyen

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 18/04/2009

    Re: Déprime sévère

    Message par Derrik Nayak le Ven 20 Jan - 14:56

    *Il la remercia par formalité, puis suivant les recommandations, il attendit dans la bonne salle d'attente. L'atmosphère était étouffante ici, l'air avait beau à présent pouvoir circuler correctement dans ses poumons et être filtré, il était irrespirable. Tout puait ici. Il manqua presque de faire un malaise, surement à cause de la pression, de la peur et de l'endroit également. Il soupira, assit sur une chaise, la tête entre les mains, se répétant mentalement que tout allait bien se passer. Chose, dont il n'était pas sure du tout!*
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1360
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Déprime sévère

    Message par Pnj le Mar 31 Jan - 14:28

    *Une voix machinique annonçait tour à tour les noms des personnes invitées à entrer dans le bureau. Il y avait une foule assez improbable de machines estropiées de bien des façons. L'une avait le crâne complètement écrasé, un autre une jambe bien plus grande que l'autre, et un autre encore avait la moitié du torse de sectionné, visiblement par un laser, à en croire le métal fondu bordant la blessure.

    Ce musée des horreurs machiniques était l'unique spectacle de Derrick tandis que la voix appelait inlassablement chacun à entrer. Personne ne ressortait. Et chaque départ semblait remplacer par une arrivée, au point que la salle ne désemplissait jamais.

    Une heure et demie s'écoula avant que Derrick soit appelé. Le bureau dans lequel il était invité n'était d'ailleurs pas plus accueillant que la salle d'attente. Une grande salle de marbre, au sol noirci et griffé par les passages des nombreux estropiés. Un bureau, pas de chaise, et une machine assez fine et rigide assise derrière le bureau. Ou plutôt, montée sur roulettes, car elle était en fait de très petite taille et mobile grâce à trois roues mobiles montées sur une barre métallique, seul reste de ce qui auraient pu être des jambes.

    La première réflexion de la machine, une fois la porte refermée, ne fut guère plus engageante : *


    Si c'était pour réclamer un lifting, ce n'est pas ici.


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Derrik Nayak
    Citoyen

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 18/04/2009

    Re: Déprime sévère

    Message par Derrik Nayak le Mar 31 Jan - 18:34

    Un lifting... peuh... z'auriez pu trouver mieux comme provocation...

    *Derrik était stressé. La salle d'attente s'était révélée être une véritable torture pour lui, et maintes fois il avait failli filer par peur. Mais maintes fois ses jambes lui avaient rappelé qu'il ne pouvait pas.
    Il contempla la machine d'un regard dédaigneux, et soupira.*

    Mes jambes à l'origine me servaient à aller vite et à être discret. Mon ancien métier, je crois que vous nommez ça être éclaireur. Vous m'avez... greffé des jambes suite à un accident. Des jambes... qui peinent à me faire marcher. Elles sont lourdes, lentes et bruyantes.
    Vous voulez que je travaille pour vous, mais je ne peux pas travailler sans mes outils de travail.
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1360
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Déprime sévère

    Message par Pnj le Mer 1 Fév - 15:21

    Je vous suggère déjà de baisser d'un ton. Le fait que vous cherchiez du travail est une chose, mais nous ne sommes pas responsables des accidents dus à votre métier. Ici, semi-humain, vous êtes efficace ou à la casse, faites votre choix.

    Commencez donc par vous présenter et on verra ce qu'on peut faire pour vous.


    *La machine était non seulement dotée de soft d'expressions vocales, mais elle était faite de telle sorte qu'elle pouvait rebuter n'importe quel importun un peu trop entreprenant. Administrative à l'excès, elle savait se montrer tout, sauf agréable.*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Derrik Nayak
    Citoyen

    Nombre de messages : 249
    Date d'inscription : 18/04/2009

    Re: Déprime sévère

    Message par Derrik Nayak le Ven 10 Fév - 16:12

    Peuh...

    *Derrik soupira encore une fois, comprenant qu'il était impossible d'embobiner qui que ce soit dans les environs, et s'assit à sa place, espérant que la suite des évènements n'empirerait pas.*

    Je suis Derrik Nayak, "Ekoï" tout fraichement arrivé chez vous, et sorti de l'hôpital.

    Contenu sponsorisé

    Re: Déprime sévère

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 10:42