La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Ekoï's news, les principaux articles de l'année 3004

    Partagez
    avatar
    Inikaam
    tnassiup tuot ruetnoC

    Nombre de messages : 992
    Date d'inscription : 11/08/2008

    Ekoï's news, les principaux articles de l'année 3004

    Message par Inikaam le Dim 13 Mai - 18:04

    Ekoi’s News, les gros titres de 3004


    Des raz-de-marée en série.
    Article du 12 septembre 3004

    Depuis une semaine déjà, des raz-de-marée d’une ampleur rare se sont abattues sur les côtes Ärnelienne, ravageant les villes côtières et les stations de vacances. Le nombre exact de victimes est encore inconnu mais est estimé à vingt mille environ, un chiffre catastrophique, parmi lesquels de nombreux touristes. La cause de ces raz-de-marée est encore inconnue, mais d’autres se sont présentés sur les côtes de Kaëgavora, qui ne déplore aucun dégât en raison de sa muraille.

    Menace magique grandissante ? Complot international ? Le bilan est lourd, et il semble certain que la cause n’est absolument pas naturelle.


    Un conclave de renégats
    15 septembre 2004

    La Citadelle connait des heures noires. En effet, un groupe de renégats issus de cet illustre institut auraient quitté le pilier d’Imvar, en emportant avec eux des ouvrages interdits sur l’ancienne nécromancie. La Citadelle certifie que ces ouvrages, fruits de recherches de malade mentaux du XIXème siècle, sont encore protégés et que leurs dangereux secrets ne seront pas mis au jour aussi facilement.

    Malgré cela, la Citadelle demande à chaque citoyen du monde de leur faire remonter toute information susceptible de retrouver les criminels. Une commission d’enquête a été fondée pour remettre la main sur ces anciens ouvrages, portant le nom de Groupe Intervention Anti-Nécrologie Criminelle (GIANC). Le commandant de ce groupe composé exclusivement d’Elfes noirs, Thorvald Zohokan, s’est refusé à tout commentaire quant à leur mission et leurs moyens.


    Une légende immergée
    16 février 3005, à 16h38

    « Nous sommes en direct sur les côtes d’Ärnelis, qui ont été ravagées cet automne par de terribles raz-de-marée. Aujourd’hui, de violents remous se sont produits et une activité magique anormale a été découverte au large des côtes. Des équipes scientifiques de la Citadelle, des Archivistes et même de la Guilde des Marchands ont quadrillé le secteur et empêche tout civil d’y accéder, même par voie aérienne.
    On ignore ce qu’il se passe là-bas, mais on détecte encore des séismes d’une amplitude sans précédent. Les côtes ont été évacuées, des raz-de-marée sont encore à prévoir, peut-être plus puissant que les précédents. Le régent Artimos, successeur en titre de Xamos, le roi Aërs noir, dit avoir mis tout en œuvre pour qu’il n’y ait plus aucune victime, mais il semble débord…

    Attendez. Tourne la caméra par-là, met le zoom ! Par tous les…
    C’est incroyable. Ce qui se déroule devant nos yeux défie les lois de l’imagination elle-même. En ce moment même, nous voyons les troupes des trois plus grandes organisations mondiales se faire avaler par une sorte de champ magnétique, et disparaître.

    Attendez, quelque chose semble sortir. Seigneur…

    Mais c’est… Une tour ! Oui, une gigantesque tour qui semble sortir des flots. Elle monte de plus en plus haut. Elle dépasse les nuages. Elle monte à un tel point qu’on n’en voit pas le sommet. Quelle sorte de bâtiment cela peut-il être ? Les nuages autour de la tour semblent s’agglutiner, ils deviennent sombres. J’aperçois des éclairs au loin. Les navires et vaisseaux de la Guilde reviennent, certains semblent en piteux état. La Citadelle et les Archivistes semblent aussi revenir, mais bien moins nombreux.

    La tour semble s’épaissir, comme un énorme pilier qui continue de monter encore et encore. On voit de moins en moins bien, le temps semble complètement changer autour de cet édifice titanesque. Mesdames et messieurs, je crois bien que notre légendaire Trans-Machine a trouvé à qui parler… »


    Le retour du Roi des Ailés
    2 mars 3005

    Le peuple aërs noir fête aujourd’hui le retour de son ancien roi, Xamos l’Immortel en personne. Et son discours a été celui de la paix et de la réunification de la race Aërs. Les réactions sont partagées. De tout temps, les aërs noirs et les aërs blancs se sont toujours affrontés. Pourtant, le roi Xamos semble prôner, à la manière d’un prophète, que l’apparition de la Tour des Nuages, telle qu’il nomme cette tour qui est apparu il y a deux semaines au beau milieu de l’Océan, était le symbole attendu pour à nouveau unir les deux peuples. Face aux sceptiques, il prétend que les conséquences de leurs divisions pourraient empirer bien plus encore et provoquer une crise mondiale.

    Il est connu que le roi Xamos, à l’instar du roi Mac-Nor-Mic, roi des Woolds, a toujours été une sorte de prophète pour son peuple. Mais la différence se trouve dans la nature des événements prédits, et le roi Xamos est un habitué des prédictions les plus sombres. La suite des événements est à suivre, et la fin de la dernière guerre d’Ekoï serait un grand pas en avant pour la paix mondiale.


    Raid dévastateur de la Caste des Cavaliers sur Emagos Raîm
    9 mars 3005

    C’est un triste jour qu’aujourd’hui, où Emagos Raîm a été mise à sac par la redoutée Caste des Cavaliers, que l’on croyait disparue depuis son affrontement avec les armées de Kaëgavora. La Caste a signé son terrible retour en s’attaquant directement à la capitale de l’empire humain. L’armée des Templiers a tenu bon grâce à leurs assauts répétés, et c’est au prix de nombreuses pertes que la Caste a pu être repoussée, laissant Emagos Raîm partiellement en ruines.

    Ce jour, la reconstruction a déjà commencé dans la ville-fourmilière. Sur la Grand Place, les survivants de l’attaque ont été rassemblés, civils et militaires, pour saluer les Templiers morts bravement au combat, et les victimes de cet odieux massacre. Le bilan serait de 86 000 morts et plus de 240 000 blessés, dont 112 000 blessés graves. Les secouristes cherchent encore d’éventuels survivants sous les ruines.

    L’empereur Altion IV, nouvel empereur depuis 2 ans à présent, s’est présenté à la cérémonie. Après avoir rendu hommage aux morts et aux disparus, il a juré devant tous les sujets de l’empire qu’il traquerait la Caste jusqu’à sa dernière demeure. La guerre est officiellement déclarée contre les Cavaliers, et l’armée impériale voit son nombre de volontaires et de patriotes augmenter à vue d’œil. Cet élan patriotique a d’ailleurs été suivi à travers tout l’empire, où les usines d’armement travaillent désormais à plein régime, et où des sommes colossales d’argent sont délivrées aux coffres de l’état.


    La chute de Kelos
    12 mars 3005

    Alors que les catastrophes et les ennemis de tout Ekoï vont grandissants, Ekoï vit aujourd’hui le jour le plus noir de son histoire. Cette nuit, en à peine quelques heures, la totalité du territoire d’Aërzem, royaume des Aërs blancs, a été rayé de la carte. Des machines d’origine inconnue sont sorties de terre et ont abattu les cités volantes. Les armées aërs blanches, pourtant rompues au combat, ont été décimées. Les cités volantes ont été totalement détruites, la plupart se sont écrasées sur le sol.

    La capitale, Kelos la cité blanche, a été parmi les premières à tomber, prise sous l’incroyable puissance de feu des machines. Aërzem n’est plus. Les survivants et ceux qui étaient à l’extérieur du pays ont trouvé refuge aux monts Tornado, où le roi Xamos en personne a présenté ses plus regrets et condoléances, et invité le peuple aërs blanc à le rejoindre sous une même bannière, pour venger les morts et reprendre ce qui appartient de droit au peuple Aërs.

    Aujourd’hui, le monde entier a retenu son souffle. On ignore quelles sont ces machines. Kaëgavora nie avoir construit des machines de guerre de cette ampleur, et le soutien du roi woold Mac-Nor-Mic a écarté tout soupçon envers l’empire des machines. On sait uniquement qu’elles se font nommer Xanarques, et leurs intentions sont pour l’instant obscures. D’après nos informations, les Xanarques seraient en train de fabriquer de monumentales constructions à partir des restes des cités volantes.

    Le roi Xamos exhorte à la préparation à la guerre, mais alors que les menaces se font de plus en plus nombreuses, les armées sont occupées sur plusieurs fronts. Quel sera le dénouement de cette crise ?


    Le roi Mac-Nor-Mic lance l'état d'alerte !
    15 mars 3005

    Pour la première fois en un millénaire de règne, le roi woold Mac-Nor-Mic rompt son serment de non-engagement dans les affaires politiques et militaires des autres états. Depuis son accès au trône, le roi avait toujours prôné l'humilité et les décisions neutres et pacifiques des woolds.

    Pourtant, suite aux événements récents sur l'ensemble du globe, Mac-Nor-Mic a annoncé lui-même que pour la sécurité de son peuple, et contre ces phénomènes incompréhensibles, les woolds eux aussi devraient sortir les armes. Une commande de près de 500 000 woolds de combat auraient été passé à Racon Estokala, chef militaire incontesté des Terres désertiques du Sud.

    De plus, le roi marchand et juge aurait convoqué une grande partie des rois d'Ekoï à une réunion de crise au centre du Trans-Machine. Mais aucune information n'a pu filtrer sur les sujets exacts de discussion des différents chefs d'état.



    _________________
    Je suis l'être sombre qui contera votre chute.


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 7:01