La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Ulrique Sulfam (V2.3)

    Partagez
    avatar
    Ulrique Sulfam
    Citoyen

    Nombre de messages : 479
    Age : 27
    Date d'inscription : 14/07/2010

    Ulrique Sulfam (V2.3)

    Message par Ulrique Sulfam le Ven 13 Juil - 1:23

    Feuille personnage
    (Version 2.3 beta | Ekoi 3.5)

    Nom : Sulfam

    Prénom : Ulrique

    Âge : 29 ans

    Description physique :
    (Basé sur le travaille de Domdozz, cliquez pour agrandir)


    La description physique est asse simple, 1,80m pour 85 Kg. Les yeux bleus, les cheveux long et ébouriffé qui sont revenus avec le temps au brun naturel. Niveau carrure c'est dans la norme et sans plus, manifestement la salle de sport ce n'est pas son truc.

    Niveau vestimentaire il sort déjà plus du lot. Oublier le costard cravate, c'est déjà rare qu'il enfile jean et t-shirt alors ce n'est même pas la peine. Au menu, pantalon large muni de bretelle façon salopette et une sorte de veste sans manche laissent largement son torse à l'air (bien que pouvant être fermé au besoin), coupé de deux lanières tenant en place un sac à dos croiser avec une besace où il a tendance à fourrer outils, ordinateur, câble et tout un tas de trucs dont on peine parfois à déterminer la fonction. C'est équivalant d'une boite à outils qu'il balade en permanence.

    Pour terminer le portrait, ajouté une sorte de bandana tenant grossièrement sa tignasse en place, une sorte d'écharpe légère pouvant servir de cape et une paire de chaussure qui n'ont à première vue rien de spécial. Méfiez-vous cependant, avec un gros kilo chacune c'est le genre de pompe de sécurité qui fait bien mal quand on se le prend dans le popotin ou d'autre partie de l'anatomie organique.

    Pourquoi cet accoutrement ? Tout bêtement parce ça tient moins chaud au dur soleil woold et que c'est plus pratique comme ça pour lui. Sans compter que ça lui donne un faux air nomade qui lui plait et qui fait régulièrement dire qu'il parait plus jeune qu'il ne l'est réellement.

    Métier : (liste du site facultative)

    Ulrique a une formation en électrotechnique et en mécanique, couplé a de solide base en informatique apprise en autodidacte et de bonne notion en électronique. Pas de quoi en faire un ingénieur donc, mais il a quelques tours dans son sac dont vous lui en direz des nouvelles.

    Ulrique officie comme dépanneur et réparateur multi-techthnique. En clair, on peut contacter son entreprise par téléphone quand on a un problème avec son four, son ordinateur, une ampoule grillée, une machine à sushi industrielle, un démonte pneu, une centrale nucléaire (non, la c'est trop gros quand même). En gros la plupart des outils du quotidien voir éventuellement pour son véhicule.

    Bien qu'il ne fasse pas de pub à ce sujet, son plus "haut fait" si on peut dire est tout de même d'avoir remis un Skylag sur pied, puis cette année de l'avoir quasiment refait a zéro. Il reste asse discret à ce sujet (quoique la grue au milieu du champ ... hem hem), pour éviter qu'on ne l'enquiquine trop avec ça.

    En général il se contente de dire que ça tient de la pifometrie chanceuse, que ça le dépasse totalement et qu'il ne comprend pas du tout pourquoi Tendal s'obstine à vouloir qu'il n'ait que lui qui mette les pattes dedans. Il n'a au fond pas vraiment conscience qu'il fait probablement partie des personnes qui connaissent le mieux cette technologie, bien que sans doute éloigner du "haut de pavé".

    Race désirée : Banane mutante Humain

    Ses origines : Il est né et a toujours vécu a proximité de Macmac. Ses parents y ont une ferme dont il utilise un hangars dans le cadre de ses activités.

    Son Histoire :

    L'histoire d'Ulrique ? Arf, c'est d'un banal ...

    On passe rapidement sur son enfance somme toute soporifiquement normal. Il est né en 2975 dans un hôpital de Macmac sans problème particulier et a vécu toute sa vie à la ferme tenu par ses parents qu'il habite encore aujourd'hui.

    Il a eu une scolarité tout à fait banal comme n'importe quel enfant humain de son âge. Les croissants le dimanche matin, les copains le mercredi après-midi pour faire le con avec les vaches, les bulletins de notes pas toujours très joli à voir malgré qu'il se sortait sans souci des matières scientifiques ou apparentés.

    En parallèle de ses activités scolaires et ludiques, il se prend de passion pour l'informatique, légèrement étendu à l'électronique bien qu'il prefaire le clavier au fer a soudé. Chose marrante, il a toujours préféré un bon vieux clavier physique qui fait "clac clac" au modèle tactile ou holographique nettement plus "hype", question de goût on dira.

    En sortant du haut de ses 18 ans des écoles en cette belle année 2993, il se lance tête la première dans le monde merveilleux des bizounours du travail. Il fera un peu d'intérim et de boulot à la tâche pendant quelque temps avant d'ouvrir sa propre entreprise, Sulfam Réparation SIMS (Société Indépendante à Modalité Simplifiée).

    Rien de bien folichon donc, ce n'est pas avec ça que l'on fera un roman à 500 000 exemplaires. Heureusement il y a une petite chose qui mettra un peu de piment dans cette histoire monotone. Rien de bien méchant, juste un boulet de canon de 19 tonnes. Ça s'est passé lord d'un gros orage un soir d'été de 2998, dans un grand boucan de ferraille tordu et de machin qui s'éparpille quelque instant après un éclair plus violant que les autres.

    Au début, toute la maisonnée a pensé à un avion qui venait de se cracher. La vérité n'était pas bien éloigné cela dit. Il s'agissait bien d'un objet volant, d'un format somme toute asse proche d'un petit aéronef de tourisme. Ça avait effectivement 2 ailes, ou du moins ce qui en restait, mais la ressemblance s'arrêtait là. En effet pas la peine de sortir de la confrérie des archivistes pour comprendre que la carcasse qui s'étalait dans la terre du champ et les épis de blé tenait plus du dragon d'acier que du moyen de transport.

    Heureusement, ou pas d'ailleurs, le skylag s'était écraser loin des habitations. Le crash est donc passé bizarrement inaperçu. Au lieu donc d'être démantelé et vendu pour pièce par un obscure marchant, convertie en marionnette ou d'autres choses pas marrantes encore, les éléments récupérables ont fini remisés dans une grange, à l'exception du "cerveau".

    Bon pour la casse ? Pas exactement. Il a certes fallu deux ans à Ulrique pour que le boîtier lui crache autre chose qu'un message d'erreur à la figure, mais à force de tâtonner, de bricoler et de faire de vilain hack pas propre autant sur les cartes que sur les programmes il obtient à deux heures du matin un bête dialogue par écran interposer se soldant par un beau quiproquo et un splendide ragequit en règle.

    Un copier collé tout pourri a écrit:OpenLog 2.3 | /term0 | 08/06/3000

    [ulrique@anubis] # boite-a-script --scan=/dev/sdg --echo="mbr"
    MBR de "/dev/sdg" : 512 Ko : FFBootloader 0.01 : OK

    [ulrique@anubis] # WBox --runVM --root=/dev/sdg out=local cmd="shellrun blabox --local"

    Wing Box virtual system 3.1

    Chargement en cour ...

    -----------------------------------
    Blabox 0.2 : (c) Doordows 2998-3000
    -----------------------------------


    Ulrique > Comment vous sentez vous ?

    Tëndal > Qui êtes-vous ?

    Ulrique > Ça ne se fait pas de répondre à une question par une autre question.

    Ulrique >Mais soit, mon nom est Ulrique, vous vous êtes écrasé dans un champ de mes parents.

    Tëndal > Où suis-je ?

    Ulrique > Actuellement, votre corps (ou plutôt ce qui en reste) est dans un vieux hangard.

    Ulrique >Votre disque dur est branché sur mon ordinateur, dans ma chambre, depuis 2 ans .

    Tëndal > Pourquoi me réveillez-vous maintenant ? Pourquoi pas avant ? Que voulez-vous de moi ?

    Ulrique > Hela ! Pas si vite !

    Ulrique > Si je vous réveille maintenant, c'est parce-que vos programme étais trop endommagés pour vous booter avant.

    Ulrique > La seule chose que je vous demande c'est d'être gentil et de virer votre gros cul métallique du hangar quand j'en aurais fini avec.

    Tëndal > QU'AVEZ VOUS FAIT A MON CORPS ?

    Ulrique > Moi rien, c'est la foudre apparemment qui vous a grillé en vol.

    Ulrique > Maintenant vous êtes gentil, mais je vais me coucher. Il est 4h du matin et je travaille demain.

    Ajoutez quelques mois, des pièces d'occases sorties d'on ne sait où est à peu près compatible entre elles. Saupoudré de pas mal de tâtonnement rehaussé de quelque goutte d'indication puis passez au four. Vous obtiendrez un Skylag qui marche plus où moins bien et qui vole plus ou moins.

    L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais non. Mais promis c'est presque fini. Tëndal, tel est le nom de l'être d'acier, fini par élire domicile dans la ferme. Oui ça fait "class" d'avoir un Skylag dans son garage, ça dissuade bizarrement voleur et mauvais payeur.

    Dans le registre des trucs qui lui tombe sur la tête, on peut cité la visite de Draak, l'ailé à moitié tombé dans un pot de teinture. Il était venu initialement voir Tëndal, mais manque de pot il n'était pas là. Mais ce n'est pas réellement la présence inattendue et improbable du grand patron des emplumés de l'époque le sujet, mais plutôt ce qui s'est passé ce jour-là. Appelez ça un bug de la réalité, un excès de cigarette qui fait rire de la part du maitre des destinées ou plus classiquement évènement paranormal. Toujours est-il que ce jour-là Ulrique a plus ou moins partagé une vision de ... de quoi d'ailleurs ? Ça ne tient même pas debout ce qu'il a vu, et le pire c'est que plus tard Draak lui a demandé ce qu'il en pensait. Wat ze feuk ?

    À côté de ça et d'événement plus récent comme une tour qui sort de la flotte, des bouquins qui disparaissent chez les zombis drows et des machins sorties d'on ne sait trop où qui bombarde des villes, le retour sur camion de Tëndal à la suite d'une mission qui ne c'est pas très bien fini pour lui l'a contrains à retaper de nouveau le skylag.

    Mais vu le nombre de patch, de pièces bizarres pas trop à leur place et accessoirement de machins cassés hors de prix, la décision a été prise de recarrosser une nouvelle enveloppe sur la base du châssis existant et d'opter pour des éléments plus récents et génériques et de pièces récupérées au "cimetière" de ses congénères. Pour les détails, allez donc voir sur la fiche de Tendal si j'y suis.

    En parallèle de tout ça, il a continué son activité de "SOS j't'e dépanne". Rien de bien palpitent ... Mais ça suffit comme ça non ?


    Ses hobbies et petits défauts personnels :

    En règle général il passe son temps libre sur un jeu vidéo ou sur un des quelques tas de lignes mal foutues programmes qu'il édite, principalement utiliser dans le cadre des bidouilles qu'il fait sur Tëndal. Dans un autre registre il lui arrive de flâner sans but dans les dunes qui entourent Macmac au-delà de la régulation environnementale Woold.

    Côté défaut, difficile à dire. Rancunier peut-être ? Le mieux c'est que vous vous fassiez une idée vous-même.

    Compagnon animal : Nada ! C'est une boule de rien qui mange du kedal, vous ne connaissez pas ?

    Armes

    Initialement Ulrique n'était pas armé, mais vu le tour qu'a prit les événements dans le monde, comme beaucoup il c'est un minimum équipé.

    La première rappelle vaguement un sèche-cheveux dans les grandes lignes. C'est un "airzouka", ou canon à air mais c'est plus long. L'effet se résume à une onde de choc ce déplacent dans l'air avec suffisamment de force pour provoquer la chute de la cible. Non létal en principe, c'est une arme d'auto-défense que l'on trouve pour un tarif raisonnable dans la plupart des boutiques spécialisées.

    Plus dangereuse, la seconde est aussi moins courante. Il s'agit d'un pistolet électrique. Contrairement à ce que le nom peut laisser penser, il ne s'agit pas d'un taser, encore moins d'une arme laser. Cela fonctionne avec des balles, mais la poudre n'est pas la bienvenue dans le mécanisme au profil d'une batterie de forte capacité que l'on trouve plus généralement dans les armes a plasma. Une sorte d'arme hybride un peu passé de mode.

    L'engin est aujourd'hui passé de mode et donc peu courant, mais reste efficace et relativement simple d'entretien. Le gros souci de l'appareille étant la chaleur non négligeable à dissiper, limitent la cadence de tir bien loin d'une mitrailleuse, tout au plus au niveau d'une arme automatique de facture rudimentaire.

    (Note : Ulrique n'étant pas formé au tir, il n'est pas vraiment dangereux dans le genre)


    Feuille évolutive :

    Dressez ici si vous le désirez un bref descriptif des étapes importantes de la vie de votre personnage, joué sur le forum.

    Niveau de vie du personnage
    ???????????????????????????????????????????????????????????

    Liens menant aux sujets joués :

    -Un tracteur en ville, ça peut donner quoi ?

    -Vous avez toujours rêvé de voir Xfile rejouer sur Ekoi ? Cliquez ici!

    -Un kilomètre sur route, ça use ça use ...

    -Vous aimez les sacs de nœud ? Ajoutez un emplumé et vous serez servie !



    Fiche personnelle :

    Votre ou vos pseudos habituel(s) : Goju Sulfam, Andash Sulfam, autres variantes avec comme nom de famille Sternam.

    Vos hobbies : Mon PC ! J'aime jouer à Simcity, aux Sims tout court, à minecraft aussi, faire plein de [censure] en coble !

    Comment avez-vous connu ce forum ? Par l’intermédiaire d'un autre que j'ai quitté depuis.

    Le règlement du jeu a t'il été consulté ? Chocapic !

    Si oui, quelle est la particularité de votre race ? Elle est forte en chocolat ? OK par Inikaam

    changelog

    24/07/12 : ajout illustration


    Dernière édition par Ulrique Sulfam le Mar 24 Juil - 19:36, édité 2 fois
    avatar
    Inikaam
    tnassiup tuot ruetnoC

    Nombre de messages : 992
    Date d'inscription : 11/08/2008

    Re: Ulrique Sulfam (V2.3)

    Message par Inikaam le Ven 13 Juil - 13:02

    tu t'es fait plaisir à ce que je vois ^^


    eh bien re-bienvenue sur ekoï

    ton niveau de vie normal est E : Bas
    "Vous gagnez de quoi vivre, et pouvez vous offrir une petite virée une fois l'an, si votre appart n'a pas besoin de réparations ou si votre chat n'est pas tombé malade."

    Cependant, du fait des dernières catastrophes, ton secteur d'activité est en plein boom.

    Tu disposeras donc du niveau de vie suivant pour les trois prochains mois :

    D : Moyen
    "Vous travaillez pour vivre, et mettez des sous de côté pour les loisirs. Les problèmes financiers sont assez rares, mais vous évitez les folies malgré tout."


    _________________
    Je suis l'être sombre qui contera votre chute.


      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin - 17:04