La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Robine des bois

    Partagez
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Mer 6 Mar - 2:13

    *Dans une étroite ruelle des agora, alors que la nuit commence a poindre son nez, entre les senteurs d'huile noire et d'eau usée, un petit groupe se forme. Ils sont tous très différents : nous avons un gros costaud, un tout petit bout d'elfe noir, une machine a deux tête fait de bous disparates, une humaine punk avec une grosse voix d'homme, et une semi-elfe maigre et lacéré aux poignets.

    Ils se sont rassemblé dans le but d'attaquer une carriole de marchandise, réputé pour transporter des médicaments. Chacun a ses armes, ils ne sont pas très organisé mais chacun a son propre talent.

    La semi-elfe c'est Arfel, obnubilé par un seul produit de cette marchandise. Sans ça, elle risque de retourner dans le trou noir... la torture... l'impossibilité de diriger son corps et son esprits. Elle est tombé bien bas. Trop bas pour se relever vraiment toute seule.

    Mais elle a besoin de cette substance bleu, pour continuer a se battre, retrouver son aimé, son enfant soit disant mort... c'est tout ce qu'elle va en tête, plus rien ne compte. Tuer... elle en a été obligé, et pour une fois plus aucun remord ne l'assaille. Elle a perdu une bonne partie de son humanité.

    C'est d’ailleurs les yeux veiné de bleu qu'elle s’approche de la carriole, symptôme visible de sa dépendance. Le bien dans tous ça ce sont ses pouvoirs, qui ont décuplé depuis ses pénibles moments. Sans concessions ni finesse, elle ouvre la danse en attaquant directement l’engin... valdinguant comme des insectes les conducteurs d'un seul geste, d'une seule bourrasque.*

    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Mer 6 Mar - 2:29

    *La chance ne fut cependant pas au rendez-vous pour le groupe de malfrats improvisés. Parmi les marchandises, quelque chose s'était caché. Une sorte de forme blanchâtre jaillit de la carriole à une telle vitesse qu'il était impossible de la voir vraiment. Elle sembla disparaître immédiatement.

    Ce n'est qu'un râle discret qui prévint les autres que quelque chose n'allait pas, suivi d'un bruit de carlingue : la machine bicéphale venait de tomber en morceaux au sens littéral. Les deux têtes étaient savamment tranchées en deux, tandis que le corps avait subi trois de ces mortelles entailles, liquidant toute sauvegarde de données.

    L'arme utilisée était à coup sûr particulièrement effilée pour faire autant de dégâts. Mais ni elle, ni son porteurs n'étaient visibles...*
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Mer 6 Mar - 3:46

    *Alors que certain abandonnent la partie, Arfel, poussé par l'irrésistible envie de se shooter une énième fois, tente le tout pour le tout.

    Rapide comme une vrai furie, elle cours vers l’engin, s'armant de racines géantes et protectrice autour d'elle. Elle s'en fiche de ce faire voir, son envie est primaire et ultime. Elle réussi a se frayer un chemin non sans embûche, et s’attelle a présent a ouvrir le coffre en fessant fondre la fermeture du bout des doigts... oubliant presque de protéger ses arrières.

    Le costaud lui la suit, voyant en sa bravoure devant le danger, une preuve de son courage et ne remarque même pas qu'elle est essentiellement obnubilé par une seule volonté. Il lui sert donc de bouclier sans même qu'elle ne s'en rende compte.*
    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Mer 6 Mar - 10:33

    *L'erreur du costaud de la bande lui fut fatale. A peine avait-il rejoint la donzelle qu'il sentit comme un contact froid, glacial même. Avant même de s'apercevoir de ce qu'il se passait, il était déjà mort, coupé en deux dans le sens de la hauteur, net, sans bavure.

    Le sang gicla de l'humain dans toutes les directions tandis que les deux parties tombaient au sol, encore vaguement animées du dernier mouvement : courir. L'espace d'une seconde seulement, Arfel put sentir un souffle glacial dans son dos, qui disparut aussi vite que celui qui l'avait produit.*
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Ven 8 Mar - 6:37

    *Le sang de la jeune femme se glace un bref instant. Elle n'a pas vue ce qui s'est passé derrière elle, mais sa chaire de poule et le bruit déconcertant, lui indique que rien de bon s'annonce pour elle.
    Plus rapide encore, elle empoigne quelques flacon qu'elle dépose dans une poche haute.

    Se retournant elle se sent faiblir un instant... tout semble d'un coup plus lent, plus grave et plus doux. L'adrénaline se mêlant a ses pensées flous, elle ne cherche même pas a savoir ce qui l'attend a l'extérieur de la camionnette.

    Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle ne veut pas finir comme les autres. La semi-Elfe s’enflamme donc entièrement, et t'en pis pour ses vêtements dont elle n'arrive pas encore a stopper complètement la combustion : faire vite en fessant cramer tout ce qui se mettra en travers de son chemin, voila ta tactique de bourrine.

    Un saut, des gerbes de feu tentaculaires, un véritable spectacle pyrotechnique, jusqu’à ce que l'essence de la voiture s'embrase en une abrutissante explosion : Elle se retrouve projeté en avant à grande vitesse, avant de se prendre en pleine face, une taule froissé un peu plus loin. Sa chute est amortie par des cagettes miteuses. Vidé par cette fanfaronesque sortie, elle reste a terre un moment, a demi inconsciente.*


    Dernière édition par Arfel Alcali le Ven 8 Mar - 17:31, édité 1 fois
    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Ven 8 Mar - 16:47

    [T'as des idées bizarres à 4h du mat' XD]

    *Alors qu'elle se trouvait à terre, sonnée, les vêtements à moitié brûlés, elle put distinguer une ombre... claire. Quelque chose de blanchâtre se trouvait devant elle, imposant. Des reflets luisants se voyaient sur les côtés, tels les deux lunes d'Ekoï à leur premier croissant.

    Un regard perçant se posa sur elle. Froid, glacial même. Lorsque sa voix s'éleva, basse, grinçante, on aurait juré qu'elle pouvait glacer le sang du plus courageux des guerriers. Cette voix était emplie d'un mépris et d'un danger terrifiants.*


    Tu es infectée, mais pas atteinte. Vu ton état, ce ne serait qu'une question de temps.

    Je devrais te tuer, mettre fin à ta méprisable existence. Mais je te dois la vie, et je n'oublie jamais une dette.


    *L'instant suivant, la forme blanche sembla s'étendre pour enlacer délicatement la jeune femme, l'enfermant comme dans une sorte de cocon. Le tissu sentait bon, et la magie qui l'enveloppait endormait les sens, jusqu'à ce qu'elle tombe dans l'inconscience.

    Lorsqu'elle reprit conscience, elle était sur un lit très confortable, dans une pièce dûment réchauffée. La lumière du soleil filtrait par une fenêtre ouverte, d'où provenait seulement le gazouillis de quelques oiseaux. La bâtisse, elle, semblait faite de marbre, d'ébène et de miroirs.

    Devant la fenêtre, vêtu d'une grande toge d'un blanc immaculés, se tenait un aërs blanc, les ailes repliées, un masque étrange posé sur son visage, et deux lames au fourreau à la ceinture en forme de croissants de lune. Le masque avait ceci d'étrange qu'il était parfaitement lisse et noir, à l'exception de trois symboles gravés de couleur rouge sang, formant ce qui semblait être une flèche vers le bas au niveau du menton, une étoile stylisée sur la joue droite, un tourbillon sur la joue gauche.

    L'aërs regardait par la fenêtre et ne sembla pas remarquer que la semi-elfe était réveillée.*
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Lun 11 Mar - 1:17

    *Un souffle, et Arfel ouvre un oeil. En l'espace de quelques secondes, lui revient les derniers moment avant son inconscience. Un étrange homme ailé... lui disant qu'il était redevable... qu'elle était infecté... par quoi ?!
    Un second souffle et une horrible douleur envahi d'un coup tous ses membres. Tout devient plus aiguë et acide, passant par les sons, la lumière de la fenêtre jusqu’à sa propre salive : elle est en manque, et ses yeux doivent déjà être entièrement voilé de bleu.

    La chair de poule et de faible tremblement la prennent, alors qu'elle remarque l'autre présence : Un Aer tout de blanc vétu.

    Arfel entreprend de s’asseoir. Les cheveux lui collant au visage, tout ce qu'elle trouve a dire est :*


    J'ai cru que vous alliez me tuer... pourquoi ne l'avez vous pas fait ?...
    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Lun 11 Mar - 15:56

    *L'Aërs ne se retourna pas. S'il était vrai qu'il l'avait épargné par dette personnelle, il n'en agissait pas moins avec le mépris qu'il avait pour les créatures terrestres.*

    Vous n'êtes pas corrompue. Du moins, pas tout à fait. De plus, vous étiez sous l'effet de substances neuro-actives. Mais sincèrement, c'est avant tout parce que sans votre concours, il y a un an, je n'aurai plus eu d'occasion de me rendre digne de mon serment.
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Mar 12 Mar - 3:58

    Je ne comprends rien a ce que vous dites...

    *Sur ses mots, la jeune femme tente de se relever mais tombe a terre de suite, ses forces l'abandonnant instantanément. Elle se met a chercher quelque chose par terre, comme si elle avait perdu quelque chose.
    La drogue qu'elle prend habituellement est dans une poche bien précise, mais la elle n'y ai pas.

    Se grattent le coup comme prise soudain de panic, elle demande, d'une voix larmoyante.*


    La fiole... la fiole de sel bleu... il me la faut... ou est elle ?...
    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Mar 12 Mar - 10:05

    J'ai jeté cette chose impie là où est sa place. Même si ce n'est que peu de choses en comparaison de ce qu'elle a déjà commis. Votre corps est en manque.

    *Plus bas, à peine marmonner.*

    Je ne saisis toujours pas comment le corps des terrestres peut à ce point désirer quelque chose qui le détruit.
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Mar 12 Mar - 20:31

    Je... je ne peux pas vivre sans...

    *Les tremblement se fond de plus en plus fort. D'un coup elle se met a vomir le peu d'eau qu'elle avait dans l'estomac, lui tirant les traits de son visage autrefois paisible.
    Dans un élan de colère, elle réussi a se mettre sur les genoux, mais surtout faire trembler tout le bâtiments grâce a sa maîtrise de la terre. Elle se met a crier avant de retomber.*


    VOUS NE COMPRENEZ RIEN !!! ILS M'ONT FORCE A EN PRENDRE...

    Je ne peux pas m'en passez... je veux retrouver... ma fille... je dois pas mourir...


    *Sur ses quelques mots, ses forces la quitte une seconde fois, mais jusqu’à quand ?*
    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Mar 12 Mar - 22:20

    *La colère de l'elfette eut une réponse prompte et décisive. En un éclair, l'aërs se jeta sur elle, la saisit directement à la tête, puis la plaqua contre le mur, juste soutenue par son coup à plusieurs dizaines de centimètres du sol. Le contact de la paroi froide et dure avait probablement de quoi la calmer, mais son état fluctuant fit finalement ce travail.*

    Pas de ce jeu là avec moi ! Je me suis acquitté de ma dette, je ne te dois plus rien. Si tu abîmes une fois de plus ma demeure, je te ferai connaître le tranchant de mes lames.

    *Il la relâcha aussitôt, la fixant avec une sévérité et une froideur terrible.*
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Mar 12 Mar - 23:29

    *Retombant au sol, les yeux limbé de bleu vif, elle le fixe, le souffle cours, pale.*

    Alors pourquoi ne pas me laisser dans la rue a présent... me laisser crever prés d'un caniveau... Sans ma dose... je vais mourir de toute façon.

    Vous... ne me sauvez pas... vous me torturez...
    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Mar 12 Mar - 23:33

    Pfeuh, les drogues terrestres ont des effets dévastateurs, mais seul le manque de volonté amène au décès. Tu es dépendante, et comme tout être dépendant, tu es prête à ramper pour avoir ce qui fera taire ta douleur quelques heures de plus.

    La douleur est la preuve que l'on est en vie, la souffrance est nécessaire pour transcender son essence. Si tu trouves cette douleur trop insupportable pour y survivre, alors va. Au bout du chemin, tu verras les hauteurs. Il te suffira de sauter. Et rester à jamais prisonnière de ta lâcheté.
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Robine des bois

    Message par Arfel Alcali le Mar 12 Mar - 23:39

    *Arfel ne l'entend même pas, et heureusement sinon la maison de l'aer ne serait qu'un tas de marbre pillé a cet instant. Non ses forces l'ont définitivement abandonné. Ça fait deux jour qu'elle n'a pas mangé, la nourriture étant trop chère dans cette ville mécanique.
    Tout ce qui émane a présent de la jeune femme, est un filet de bave bleuté qui s'étant lentement sur la pierre. Elle n'est plus qu'un tas de chair presque sans vie... jusqu’à sa prochaine crise.*
    avatar
    Karnian
    Citoyen

    Nombre de messages : 181
    Date d'inscription : 12/01/2011

    Re: Robine des bois

    Message par Karnian le Mer 13 Mar - 0:05

    *L'aërs passa une main sur son masque, en signe de dépit.*

    Par les jumelles divines, pourquoi dois-je toujours faire avec des cas comme ceux là ?


    *Il saisit le bras de la demi-elfe, passa un mouchoir pour essuyer le filet de bave, puis la posa sur le lit. Il sortit de la pièce, et revint dix minutes plus tard avec un peu de pain et des fruits. Il y avait au moins de quoi la revitaliser un peu.*

    Tu ferais mieux de manger, ça aide.

    Contenu sponsorisé

    Re: Robine des bois

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Sep - 16:30