La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Partagez

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Mar 26 Avr - 10:22

    #J'ai une tête à boire de l'alcool bouilli ?#

    *On aurait pu taxer aussi la réaction d'Erüul d'humour. Il n'ajouta rien de plus.

    Sven avait rapidement séché ses larmes pour que personne ne le vît, et rejoignit Rôdschrek pour l'aider. Dans son état, canaliser les énergies nécessaires était un jeu d'enfant. Se retrouvant seule, Sighild s'était rapprochée d'Arès et Raeldyr pour se joindre à la conversation, prenant en cours de route la longue explication d'Arès.


    Elle fut décontenancée. Les notions de civilisations galactiques étaient bien loin de ce qu'elle avait l'habitude d'entendre. Ekoï ne s'était jamais élancée vers les étoiles, la plupart des gens n'avaient même pas cette idée ou la trouvaient stupide. Alors apprendre qu'elle avait été le coeur d'un empire galactique, ça paraissait assez gros.

    Quant aux règles expliquées, elle avait l'impression d'entendre les accords de préservation des espèces protégées mises en place par la coalition elfienne et woold. Elle trouvait ça presque dégradant, mais devait reconnaître que c'était probablement nécessaire, en tâchant d'imager les civilisations galactiques avec les pays d'Ekoï.

    Le passage qu'ils avaient fait sur la planète d'origine d'Arès la dernière fois lui avait un peu ouvert l'esprit, mais plusieurs choses la gênaient.*

    Mais, une fois là bas, comment va-t-on pouvoir leur parler ? Je veux dire, les premiers étaient des mentalistes, donc la pensée n'a pas de langage, mais la langue de ces gens, comment va-t-on se comprendre ? Et surtout, même si on a "remplacé" les ekois d'origine, pourquoi nous accepteraient-ils pour autant ?


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Mar 26 Avr - 10:53

    Le language, c'pas un problème depuis longtemps. Chaque peuple a son language, mais il y a des transcripteurs. Un truc qu'on se colle sur la tempe. ça nous permet de comprendre toutes les langues connues. Je crois que la votre y est, c'est heureusement un dérivé de l'ancienne langue Ekoï. Pour Röd ça sera plus dure, j'pense. Après, quand le transcripteur ne sait pas traduire, il envoie des images. C'est un bon outil universel.

    Pour les Ekoï, j'en sais rien. C'est pour ça qu'on va pas les voir. Y'en aura pt'être. S'ils posent des questions, parlez leur de votre monde, faites les rêver. L'espoir et les contes, c'est important. Votre civilisation est très rationnelle, mais dans les sociétés issues de la grande chimérie, une bonne histoire, est le meilleur moyen de tisser des liens. C'pas pour rien si ma planète est surnommée la planète aux légendes!

    Dans tous les cas, tant que vous ne ferez pas mention de la particularité de vos machines, personne n'osera contredire l'APPSD.

    Ah! trouvé. Pu qu'à tenter d'brancher c'bidule là.

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Mar 26 Avr - 11:36

    *Occuppé à calmer son locataire envahissant, Raeldyr ne rattrapa le fil de conversation qu'en cours de route, et commençait seulement maintenant à intégrer les informations d'Ares.

    Il se souvint de son voyage à bord du Nio Kebi, du vide spatial. A ce jour, l'idée de voyager entre les mondes vers les étoiles ne lui paraissait pas aberrant, bien que dépassant encore largement sa compréhension, mais il devait probablement être un des seuls avec Rödschrek à avoir cette vision des choses. Quant au fait d'être considérés comme sous-évolués, que tout ce qu'ils ont toujours connu a été bâti sur les ruines de la civilisation précédente, pourquoi pas. C'est le lot de toutes les histoires, de tous les peuples.

    Bizarrement, la notion de langage une fois sur place lui était passé complètement au dessus de la tête. A force de se confronter à des casses-têtes de complots ou à affronter les pires ennemis, on en oublie facilement les problèmes de base.

    La brûlure de ses mains s'était quelque peu calmée. Il se releva pour revenir dans la conversation.*


    Et à quoi ressemblent-ils ces peuples ? Je veux dire, si nous devons échanger avec eux, j'aimerai éviter de dire quelque chose d'offensant sans le savoir. Déjà que je suis pas un expert dans le domaine, je préférerais éviter un incident diplomatique. Surtout vu qu'à ce que j'ai compris, c'est nous les invités...

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 27 Avr - 10:21

    Mmh, pour ce qui est des histoires, je n'en vois qu'un seul parmi nous qui serait capable de leur donner réellement vie. Surtout qu'il a un rôle d'émissaire maintenant, et nous sommes une délégation. Je pense qu'il faudra avant tout observer le comportement de chacun si on veut pouvoir rentrer dans le moule. Vous nous aiderez ?


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 27 Avr - 12:34

    *Rödschrek activa à son tour sa rune cœur. Le cercle de rituel qu'il avait dessiné était particulièrement complexe. De nombreux symboles de nécromancie blanche étaient mélangés à des symboles de nécromancie noire. C'était à la fois un rituel d'invocation et de transfert. Certains symboles semblaient avoir été combinés de manière inédites, et d'autres symboles étaient complètement inconnus à Alwin, et ce malgré son excellent niveau.

    Il senti des énergies nouvelles le parcourir, une énergie de vie brute similaire à celle utilisée en nécromancie noire et en nécromancie blanche clairement l'envahir.  Et alors que la corruption était éjectée de lui, comme repoussée, ils se sentirent, lui et son dragon, libérés d'un poids énorme. Comme soulagés, plus calmes.

    La nature du rituel n'indiquait rien de potentiellement néfaste pour leur santé physique. Pour ce qui était des énergies ésotériques, Rödschrek avait ouvert sa propre rune cœur également, ce qui le mettait dans la même position qu'eux an cas d'incident.*


    ___________

    *Ares sourit, mais ne répondit pas. Il y avait eu dans son regard une certaine évidence, comme si la question était si évidente qu'elle n'avait pas de raison d'être posée. Où peut être était-il trop concentré pour faire pleinement attention à ses interlocuteurs. Ce fut donc Fura qui prit le relais.*

    Il y a de nombreuses espèces qui viennent à la tour de Zhon. Il y en a trop pour qu'elles soient listées. Il y a pas mal de races humanoïdes, comme les Eltrem, le peuple le plus connu qui se rapprocherait le plus des "elfes d'ici", même si ce sont des descendants des reptiles *elle appuya les guillemets avec ses doigts* ou les Nykta-Xelos, un peuple marin psychique avec une corne sur le front, ou encore juste des humains, tout court mais aussi de nombreuses espèces anthropomorphes. Les chimériens par exemples sont des descendants des dinosaures, ces gros reptiles que tu as pu voir quand on est passé dans les plaines chimériennes la dernière fois Sighild.

    Il y en a de toutes les formes et toutes les tailles, et ils ont la capacité de prendre l'apparence du dinosaure dont ils sont issus! c'est plutôt bourrin comme capacité, vu la taille de ces bêtes là!

    Il y a des peuples chats aussi...


    Les veileurs.

    Ah oui c'est ça les veileurs. Ce sont les troubadours des galaxies! des pirates, des pilotes d'exceptions, des chanteurs, des fêtards, enfin bref ils sont cool ah,ah.

    Enfin bref des espèces y'en a plein et je ne les connais pas toutes.


    Mais bon... si ça peut vous rassurer, la pression sera moins forte que ce qu'on peut parfois ressentir ici. Je veux dire... à leur yeux, nous serons comme des enfants. Enfin c'est ça la politique chimérienne pas vrai?

    Ouais... Un enfant, on ne le blâme pas directement, on l'éduque avant. Le temps d'observation vous l'aurez, et c'est ouvert! on y va quand vous êtes prêts les gars. 'fin quand les gars là bas auront fini leur truc mystique.

    *Il se releva, semblant satisfait, on ne voyait pourtant aucun engin comme la précédente fois (pour ceux qui avaient fait le premier voyage). Ares avait camouflé l'accès lui même*

    Nan et puis profitez en. On sera dans un des points les plus hétéroclites des galaxies. Y'a d'quoi s'amuser aussi. Y'aura assez de musées, de points de rencontres pour que vous puissiez apprendre pendant vos temps de pause. Et j'pense que Rody s'y retrouvera. C'est une société de très haute technologie mais basée sur des fondations médiévales. Rody vient d'un monde médiéval.

    ps : oui ares appelle bien rödschrek rody, il insiste même de manière assez désagréable sur le mot.

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Mer 27 Avr - 14:07

    #S'amuser ?#

    *Loin d'apporter du réconfort au drow, la présentation de ce qu'ils allaient voir sur place le laissa mitigé. Déjà qu'il acceptait assez difficilement le fait qu'ils devaient partir en terres inconnues pour devenir assez fort pour défendre leur monde, comment pouvait-il envisager partir pour s'amuser ? Certes il savait qu'il ne pourrait pas s'entraîner 24 heures sur 24, mais s'il partait avec l'idée qu'il pourrait s'amuser, même si l'idée de se détendre était attrayante de prime abord, il ne s'en sortirait jamais. Il fallait d'abord penser entraînement, avant de penser pause.

    Il ne fit pas part de sa réflexion aux autres. Il ne tenait pas à se faire encore cataloguer de rabat-joie. Mais l'expression de son visage en disait certainement déjà trop.*


    J'imagine que je ne pourrai me prononcer que lorsque nous y serons... Non pas que je ne tiens pas à rencontrer du monde mais... Je sais pas trop quoi en penser pour l'instant.

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 27 Avr - 17:29

    S'amuser ?!

    *Sighild ne montra pas la retenue de Raeldyr. A dire vrai, elle se montra même relativement en colère. Pour elle, partir sur un autre monde était déjà une épreuve, y partir dans une telle situation était encore pire, elle avait le sentiment de déserter et de manquer à ses devoirs. Mais l'idée de "s'amuser" n'était même pas à prendre en ligne de compte pour elle. Elle y aller pour gagner en force, pour rattraper le niveau, pour pouvoir être efficace. Ce qu'elle envisageait, c'était de l'entraînement jusqu'au bord de l'épuisement pour que ce séjour soit le plus court possible.*

    Nous n'y allons pas pour le tourisme. Au mieux, on en gardera quelques bons souvenirs, mais nous n'y allons pas pour le plaisir. C'est la guerre ici, et le temps est précieux.


    *Du côté de Sven, le rituel à présent terminé, il souffla un peu et s'affaira à faire disparaître les runes qui étaient restées inscrites sur sa peau. Le drow entendit la voix de sa fiancée montée, et regarda de loin, sans s'approcher : vu qu'elle parlait à Arès, il imaginait déjà qu'il avait eu des paroles déplacées et hors contexte, voire nimbées d'insensibilité profonde. Elle s'en sortirait très bien sans lui. Au final, il ne fit que masquer les runes, décidées à rester ancrées sur sa peau. Ce qui signifiait qu'elles seraient visibles dès qu'il déclencherait du runique.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 27 Avr - 19:40

    Ouais ouais... je dis ce qui est, faites ce que vous voulez. Au cas où t'aurais oublié, Ekoï c'pas mon monde, alors laisse moi avoir une raison d'aller là bas, autre que l'idée d'me prendre un coup d'pied de dame Zhon.

    Vous, vous allez pt'être vous entraîner, moi j'vais en enfer, alors j'me motive en pensant loisirs. Et de toute manière t'sais... S'entrainer c'est aussi savoir prendre du repos.


    *Il souffla, sa voix semblait agacée.
    Rödschrek de son côté effaçait le rituel, désactivait les runes cœur. Il s'enquit cependant de la santé d'Alwin.*

    Pas de douleurs ou de problèmes divers? Vous vous sentez comment?

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Mer 27 Avr - 20:17

    En enfer ? Hm. J'imagine qu'on a tous notre lot d'emmerdements ici...

    * soupira-t-il avant de se taire. Raeldyr ne posa pas de question indiscrète, ce n'était ni le lieu ni le moment. Il partageait l'avis de sa soeur, mais il avait toujours été plus mesuré qu'elle dans ses propos. Agresser Arès ne ferait en rien avancer les choses. Mais il était vrai que la question de durée du séjour se posait.*

    De toute façon on est tous d'accords sur le principe que le moins de temps on restera sur place, mieux ce sera. En partant du principe que nos entraînements respectifs se déroulent le mieux possible, combien de temps devra-t-on rester sur place, à priori ? Une idée ?

    D'ailleurs, Asriel a mentionné une certaine... Fête du feu je crois, qui aurait lieu bientôt... Qu'est-ce que c'est exactement ?


    *La question n'avait rien de réellement pertinent, mais si au moins l'ambiance pouvait être un peu moins tendue qu'elle ne l'était déjà, ce serait un début. Surtout vis-à-vis de celui qui était sensé les amener à bon port.*

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 27 Avr - 21:13

    *Devant ce que lui révéla Arès, Sighild parut gênée et s'excusa platement. De son côté, Alwin s'assura que tout était en place, ne sachant pas réellement ce qu'il venait de lui arriver. Il décida donc de rejoindre Arès et les autres après avoir remercié Rödschrek d'un signe de tête.*


    Quand partons-nous ?

    *Voyant que tout le monde se rassemblait, Sven rejoignit aussi la troupe, tâchant de se placer à côté de Sighild.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 27 Avr - 21:41

    Vous resterez le temps que durera l'entraînement de chacun, et ce sont vos maîtres qui décideront, pas vous.

    Le meilleur guerrier n'est pas celui qui est le plus puissant, ni celui qui est le plus assidu. C'est celui qui est capable de contrôler sa puissance, celui qui maîtrise sa rage, celui qui est capable de s'arrêter et d'observer, même lorsque le monde s'écroule.
    C'était la première chose qu'on apprenait à l'école militaire.

    On part maintenant.

    Foutez vous euh... à peu près là où est Raeldyr c'est bien là.

    Ah et la fête du feu, ou plutôt la fête de ce connard d'aveugle... t'auras le temps de voir mon gars. ça ne s'explique pas, ça se vit.


    *Ares les fit se serrer, les rejoignit, et se contenta simplement d'une commande vocale.*

    Transfert.

    *Ils apparurent dans des ruines, immenses, qui s'éclairèrent grâce à du runique à leur passage. Rödschrek, comme à son habitude, commença à voir des marques lumineuses apparaître sur sa peau, signe qu'il absorbait les énergies alentours..cela ressemblait à un centre de recherche, ou à une zone de confinement? La salle dans laquelle ils se trouvaient était toute petite mais elle déboucha rapidement sur un immense complexe, complètement abandonné. Aucune possibilité de retour, il ne semblait pas y avoir de téléporteur. Le cœur du complexe semblait être une tour creuse souterraine, dont il était impossible de voir la hauteur ou la profondeur. Un pylône central indiquaient les étages, en partie éventré, et dans laquelle il semblait y avoir une geôle et des restes de câbles. Ils étaient sur des passerelles, permettant de passer d'un étage à l'autre par des escaliers, et menant à des salles de recherche, mais également des lits, ou ce qu'il en restait...

    Certaines passerelles menaient vers des couloirs sombres et lugubres, certaines sales visibles ressemblaient à de véritables salles de torture.

    De nombreux éboulements, des plateformes détruites entravaient leur passage, mais Ares les mena rapidement aux étages inférieurs. Certaines sales contenaient encore des squelettes, de créatures humanoïdes qui n'étaient visiblement pas humaines. Le haut de leur corps semblait humain, si l'on mettait à part les canines et les orbites plus grandes que la normale, en revanche le bas de leur corps n'avait rien de comparable avec celui d'un humain.

    Rödschrek grimaça.*


    J'ose espérer que ce n'était pas un centre de fabrication de chimères vivantes comme on a trouvé sous la Citadelle...

    J'sais pas ce que c'était... c'est beaucoup plus récent que la porte chimérienne qui se trouve plus bas. Par contre ça a été batti dans un reste de structure chimérienne.

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Mer 27 Avr - 21:55

    "Connard d'aveugle ?" ... Je comprends rien... Je crois que je vais me taire...

    *Puis le transfert eut lieu. Le regard de Raeldyr parcourrait les lieux et les diverses salles devant lesquels le groupe passaient. Ce lieu lui inspirait une grande méfiance, couplé à un certain dégoût. les souvenirs de la Tour étaient encore bien présent, en particulier lorsqu'ils passaient devant ce qui ressemblait à des salles de torture. Quoi qu'il ait pu se passer ici, et quel que puisse avoir été la fonction de ce lieu, une part de lui était heureuse de ne pas y avoir été présent pour savoir. Et il préférait que cela reste ainsi.

    Son attention se porta sur ce que dit Arès à propos d'une porte. Etant donné qu'ils étaient sous terre, et après avoir voyagé à bord du Nio Kebi, il se serait attendu à un voyage similaire. Mais il devait se tromper. Il prit la parole...*


    Alors... On va sur cette planète chimérienne... A l'aide d'une "porte" ?

    * avant d'avoir une pensée probablement plus terre à terre. Si terre-à-terre qu'il en était presque blasé.*

    Mais est-ce que j'ai réellement besoin de savoir en fait...

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 27 Avr - 22:06

    #Connard d'aveugle... C'est un euphémisme. Il parle d'un des Quatre Dieux, le Phoenix, le plus gros de tous les enfoirés si on oublie sa possessive de mère. Son attribut : le Feu. Sa particularité : il est aveugle, sa mère lui a arraché les yeux. Et ce qu'on a à voir avec ? Tout. La nature du Feu est en nous, et nous l'héritons de cet oiseau de malheur.#


    *La Perle présenta quelques soubresauts, mais étonnemment Raeldyr n'eut absolument pas besoin de les gérer. En fait, il s'apercevait avec le temps qu'il n'était presque plus contraint de contenir la Perle, elle se maîtrisait d'elle même, ce qui ôtait un certain poids... si on oubliait qui était aux commandes.


    Alors qu'ils traversaient cet ancien complexe, Sven grimaça, plusieurs séries de runes réapparurent inconsciemment sur sa peau. Il connaissait très bien cet endroit. Il avait vu ce que contenait la tour central, ce que contenaient ces lits. Il revoyait les horreurs auxquelles il avait assisté. Et comment il avait manqué de mourir là dessous. Il n'en dit rien aux autres, mais en passant devant l'un des lits de torture, il revit cette image de Rödschrek mourrant, implorant de l'achever. Et il l'avait fait.


    Le drow détourna le regard, ses yeux avaient perdu encore un peu de leur naïveté. Il devait aller de l'avant. Empêcher que tout ça puisse se produire de nouveau. Lorsqu'il en aurait la capacité, il renverrait ce complexe à la poussière, ainsi que toutes les créations et plans de créations qui auraient pour but de faire du mal au Maître. Plus personne ne devait pouvoir accéder à ce savoir.


    Sighild, remarquant l'état mental de son fiancé, resta près de lui tout du long, lui tenant tendrement la main pour lui apporter du soutien. Alwin, quant à lui, serrait un peu les dents en se souvenant être venu dans cet endroit de façon tout à fait fortuite et désagréable, son dragon sentait les odeurs de l'être qui avait fait du tort à son jeune frère.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 27 Avr - 22:45

    *Finalement, c'est tout en bas du complexe, après un voyage d'une bonne demi heure, qu'Ares s'arrêta, face à un couloir relativement étroit, donnant à l'inverse sur une grande salle. Au centre? Un simple support, noir, métallique, assez petit, peut être 20 centimètres de hauteur et de profondeur. Il n'y avait rien d'autre dans cette salle.

    Ares s'arrêta devant. Ce fut au tour de Fura d'attraper la main de son conjoint. Elle avait l'air inquiète. Mais Ares ne resta pas immobile longtemps.*

    Bon, au travail, il faut passer la porte, tout en esquivant la téléportation automatique qu'ils auront certainement mise. Eh oui, on ne va pas sur une planète sans passer une visite médicale avant, ce qui dans notre cas nous fouterait sacrément dans la merde, vu qu'on est un cadavre, un vivant avec une âme de cadavre, un mec louche qui dégage une énergie d'enfer, une hybride dragon d'âme et lycan noir... Les autres ça va, mais ça ne laisserait plus grand monde apte à aller sur la planète, les autres seraient surement détruits, ou reconduits à la frontière... uhm...

    réfléchissons rapidement, mais réfléchissons bien.

    *Ares sortit une petite pierre noire de sa poche, qui sembla se liquéfier au contact du socle.*

    Désolé Asriel, ça va piquer, j'vais faire un p'tit trou dans la réalité. Mais promis, j'referme derrière moi, et j'fais gaffe de pas être tracé.

    *Un portail s'ouvrit. Où plutôt une sorte de déchirure, qu'Ares ouvrit avec les mains.*

    Allez on passe, on s'grouille avant d'se faire repérer par la corruption!

    *Lorsqu'ils arrivèrent enfin de l'autre côté, c'est un décor grandiose et fabuleux qui s'ouvrit à eux. Ils étaient debout sur un plateau surplombant une vase plaine, parcourue par des troupeaux d'espèces animales reptiliennes énormes, aux formes et aux couleurs si variées, qu'on aurait pu les comparer à des oiseaux tropicaux. Les plus impressionnantes du lot étaient sans conteste ces herbivores aux pattes pilliers, au cou immense, menant sur une tête presque ridiculement minuscule, et à la queue battant comme un fouet. Ils se déplaçaient en larges troupeaux et poussaient un chant merveilleux à entendre.



    De leur poste, on voyait également au loin, une immense muraille blanche, gravée de dessins de dragons affrontant des menaces multiples, et détruisant une ville. Le style pictural était très particulier, il n'y avait rien sur Ekoï qui puisse y faire penser.

    Passée cette première phase de détail de la vue, ils purent également se rendre compte qu'ils étaient enfermés dans un cube de verre, surveillé par 2 tourelles d'un blanc nacré, dont les double canons étaient pointés sur eux.

    Ares sembla paniquer. Il se jeta sur l'un des murs du dôme de verre et ferma les yeux. Des inscriptions apparurent sur le verre, des codes informatiques?
    Une petit distributeur noir sorti du sol leur lâchant de petits objets métalliques. Ares sembla souffler de soulagement, comme s'il venait d'éviter un GROS danger. La fissure derrière eux se referma.*

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Mer 27 Avr - 22:57

    *Le paysage qui s'était offert à eux en un instant dépassait déjà largement ce que Raeldyr avait pu voir au cours de ses vagabondages des années durant, tant par la flore que par la faune locale. Il en était resté bouche bée.

    Cependant la contemplation fut de courte durée, puisque son attention se porta aussi rapidement qu'ils avaient voyagé sur les tourelles automatiques et sur le cube en verre dans lequel ils étaient enfermés. A peine arrivés qu'ils devaient déjà se battre ? Les petits objets métalliques ne lui inspirèrent pas plus confiance que les tourelles, mais pour le coup le soulagement apparent d'Arès calma ses ardeurs. Bien qu'il ne comprenait rien à ce qu'il venait de se passer.*


    Euh... Okay... Chouette comité d'accueil... Y'a un signe universel pour dire "On vient en paix" ? Et c'est quoi ces appareils ?

    * ajouta-t-il en désignant les objets métalliques qui leur étaient donnés.*

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 27 Avr - 23:02

    *Sven eut un instant de faiblesse à cause du transfert et de l'énergie spécifique de ce monde. Comme lors de son dernier passage, il n'était absolument pas synchronisé avec la Terre Mère de cette planète, et risquait de s'affaiblir avec le temps. Mais à la différence de son dernier passage, il avait une source d'énergie interne importante et une meilleure compréhension des énergies en général. Il lui faudrait du temps, mais il serait probablement capable de s'harmoniser avec ce monde. 


    Alwin, de son côté, s'attendait déjà à revoir l'être qui l'avait personnelle acueilli la dernière fois et avait eu l'amabilité de cacher son secret aux autres. Secret qui aujourd'hui était dévoilé, ce qui n'était pas du tout pour lui plaire. Il s'attarda sur les tourelles mais n'y vit pas de menace importante : la réputation astrale d'Arès n'était plus à faire, le Machiniste n'aurait selon lui pas de difficultés à contre ça. Il resta toutefois sur ses gardes, en cas de besoin. Quant au décor, il l'avait tant de fois aperçu dans les rêves de son dragon que désormais, l'étonnement avait laissé place à l'habitude.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 27 Avr - 23:15

    Eh,eh... bienvenue chez moi... 'fin... mon ex chez moi.
    Pour ceux qui sont pas venus la dernière fois, ce que vous voyez en face, ces bestioles, ce sont des dinosaures, et c'est de ça que descend mon peuple!

    *Il y avait une certaine fierté dans son regard. Il semblait de nouveau détendu. Par contre Asgéïr pouvait sentir la profonde douleur ressentie par le cavalier. Elle était si forte qu'elle le submergeait presque.*

    Les p'tits machins que le distributeur lâche, ce sont des communicateurs. Prenez en un chacun et collez le vous sur la tempe. Y'a pas de danger, on en donne aux invités.

    Les tourelles ne sont là qu'en cas d'invasion, on risque rien, on envahi pas. Bon par contre histoire de pas enclencher la sécu, je finis de lire le protocole d'arrivée, et je m'occuper de traficoter nos dossiers.
    Le soucis avec ce peuple, c'est que les deux pires merdes des galaxies qu'on a à contrer aux dernières nouvelles, sont les lycans noirs d'un côté... et un tout petit champignon. Les deux fléaux se transmettent comme des maladies, d'où la visite médicale à l'entrée des mondes, qu'on va soigneusement esquiver. Je nous fais un dossier validé, on aurait dû y être téléportés, j'ai arrêté l'truc de justesse. Quand ce sera fait, j'vais nous téléporter là où on devrait être téléporté après avoir passé la dite visite.

    Le temps qu'ils se rendent compte du bugouillage, on sera déjà dans la Tour de Zhon, donc ils ne pourront plus rien dire sans s'attirer le courroux de la reine. Et croyez moi, même un cavalier comme moi dit oui madame, quand madame veut que je m'agenouilles... uhm...


    *Sven quand à lui pu sentir une présence, profonde, souterraine, ancienne. Il senti son étonnement, il était jaugé. Mais rien d'agressif. Une sorte de tolérance s'était installée. Là où était habituellement Asriel, il y avait autre chose, de plus brûlant, de plus fort, d'immense... de distant*

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Mer 27 Avr - 23:24

    Okay... C'est chez toi... C'est toi l'patron...

    *Raeldyr ne fit pas plus de commentaires et prit un des communicateurs pour le mettre sur sa tempe, après un bref instant d'hésitation. De tout temps il était naturellement enclin à détester tout ce qui pouvait jouer avec sa tête et son cerveau. Il n'était pas trop fan de l'idée qu'une machine interprète des choses pour lui, et qu'il interprète des choses via une machine qu'il ne connaissait pas. Mais il n'avait pas le choix. Déjà qu'ils entraient en "fraude", c'était pas la peine d'en rajouter.*

    #J'espère juste que t'es aussi doué que tu le prétends, Arès... Et qu'on ramène pas une saloperie de chez nous sans le savoir...#

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Mer 27 Avr - 23:31

    #Y a plus de chances qu'on ramène un truc de chez eux que l'inverse, ça ferait une jolie tourista tiens. 'fin toi tu crains pas grand chose, je brûle tous les germes. C'est pas demain que tu seras malade. La Chimérie a bien changé depuis ma dernière visite, c'est à croire que tout est revenu à l'état sauvage.#

    *Erüul avait presque un air guillerait, si on oubliait l'agressivité presque permanente que semblait sous-entendre chaque syllabe qu'il prononçait.


    Sven et Sighild n'hésitèrent pas, ils avaient confiance, mais Alwin émit une certaine réserve à l'idée de coller cette chose sur sa tempe. Toutefois, la nécessité de se faire comprendre allait être vitale pour la suite, cet "ajout" paraissait donc indispensable.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Mer 27 Avr - 23:53

    *Ares resta un moment sans bouger, sa main collée sur l'une des vitres. Lorsqu'il eut fini, une lumière blanche les aveugla.

    Il étaient dans un grand hall blanc. On aurait dit la sortie d'un aéroport. Il y avait de nombreux voyageurs, qui sortaient de bornes de contrôle.

    De grands arches rondes laissaient entrevoir plusieurs étages. C'était gigantesque.
    Partout autour d'eux, c'est une foule de créatures de toutes formes, et de nombreuses espèces inconnues qui voyageaient. Chose inhabituelle même sur Ekoï, certains ressemblaient à des animaux dressés sur leur pattes. C'était un lieu de grand passage.
    Certains étaient plutôt petits, 1m40 tout au plus, certains à l'inverse dépassaient allègrement les 2 mètres.

    Quand à la vue extérieure, c'était peut être le plus choquant. C'est d'ailleurs Rödschrek qui le signala en premier, en bégayant. Il semblait presque sur le point de s’évanouir, et tendait le doit vers les grandes ouvertures de verre donnant sur la vue extérieure.*


    On...on...on...on est pas sur la pl... sur Terre... on est d..d... le vide!

    *Une voix inconnue lui répondit. Une voix de jeune femme légèrement synthétique.*

    Bienvenue sur le spatioport de la lune bleue voyageurs.

    *Devant eux s'approcha une jeune femme, particulièrement belle. Ses traits étaient humains de prime abords, si on omettait cette grande corne recourbée sur son front, remplie de symboles stylisés, luisant légèrement. Elle avait la peau très pale, un maquillage tirant vers le bleu violacé, des tatouages relevant les traits fins de son visage par de simples lignes, de grands yeux en amande, et de longs cheveux ondulés, retombant gracieusement sur ses épaules frêles. Elle portait une robe ample, semblant faite d'une seule pièce.

    Les mains croisées, elle s'inclina devant eux.*


    Je suis la négociatrice Tania-Eto, fille d'Angard Eto, ministre des affaires étrangères de Kandari-Knopla. Nos signaux indiquent que vous arrivez d'Ekoï, avec un peu d'avance par rapport à ce qui était prévu. C'est pour cette raison que j'ai été envoyée.

    *Elle se redressa et leur décrocha un sourire tout à fait adorable.
    Derrière, le groupe put voir quatre individus s'approcher, tout en gardant une distance respectable. Un humain, une homme tigre, et deux hommes mesurant au bas mot 2m10, chauves, à la peau verdâtre. En les voyant, Ares ne put réprimer un grondement roque et métallique sortant du fond de sa gorge.*

    Je vous présente mes gardes du corps. Geoffrey Dilay, venant de la planète des Origines, Gary Tonegard, Veileur de la planète Brokeïad, et enfin Torak, et Galdbur, deux soldats armures chimériens. Ils nous escorteront jusqu'à la tour.

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Jeu 28 Avr - 0:12

    #Tu grilles les germes ? Super... C'est cool... Tant que tu évapores pas l'alcool...#

    *Raeldyr, sachant ce qu'avait donné la dernière "confrontation" de Rödschrek au vide spatial à bord du Nio Kebi, eut à peine le temps d'aller auprès de lui pour le rassurer. Et également pour se rassurer un peu aussi lui-même, ce n'était pas une vision qu'il avait tous les jours. Avant qu'il n'ait pu le faire, la négociatrice, dont il devina la race d'après les descriptions que Fura avait faites, s'était avancée pour se présenter à eux.

    Ne voulant pas paraître impoli, il salua également, en prenant grand soin de ne pas la dévisager, ni elle ni ses gardes du corps, tous aussi impressionnants les uns que les autres. Devant eux, il se sentait... Petit.*


    Mes respects, Madame... Je suis...

    *Il hésita un instant. Fura et Arès connaissaient son prénom depuis longtemps, mais pas son nom de famille. Mais de toute façon, ce n'était plus le temps des cachotteries, et surtout pas ici.*

    Je suis Raeldyr Dernör. C'est un honneur de vous rencontrer.

    *Il tâcha de cacher du mieux qu'il put son sentiment de malaise, vis-à-vis de ce qui l'entourait, et rendit un sourire timide à Tania-Eto.*

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Lun 2 Mai - 13:03

    *Sven ne s'était pas réellement remis de ses émotions, mais avait à nouveau choisi d'en faire abstraction pour pouvoir progresser. La mission dont ils avaient la charge était d'une importance capitale, il ne pouvait se permettre de laisser ses émotions contrôler ses actions. Au final, il retomba dans ce qu'il avait déjà fait des centaines de fois par le passé, et afficha un sourire amical emprunt de joyeuseté, comme avant. Ce jeu gagnant d'autant en crédibilité lorsqu'il vit les étoiles et la profondeur du ciel, qui l'émerveilla.



    Cherchant avant tout à s'adapter rapidement, il observa les gestes de chacun, il tira vite des conclusions sur la façon particulière de se présenter. Nom, ascendance, titre. Rien de compliqué a priori. Il se présenta à son tour, posant une main contre son cœur et courbant l'échine. Un symbole universel de respect en Ekoï, il espérait qu'il en serait de même pour cette civilisation. Les symboles de runiques encore présent sur sa peau commençaient doucement à disparaître, reprenant le contrôle de ses émotions.*

    Je suis Svenhyr Zohokan, fils de Luderik Zohokan, Ancien Patriarche de la famille Zohokan et Bienfaiteur de Ker Nör. Je viens en tant qu'ambassadeur d'Ekoï et représentant de Lord Asriel, notre Maître des Destinées.


    *Sighild s'était montrée un peu plus craintive quant à leur téléportation soudaine et l'abysse étoilée qui s'offrait à eux, mais tâchait de garder contenance. Imitant Sven, elle se présenta à son tour en suivant le même protocole : *

    Sighild Dernör, fille d'Arnvald Dernör, Patriarche de la famille Dernör et Protecteur de la Couronne.

    *Elle fit aussi un signe discret à son frère pour l'inciter à en faire autant, il manquait dans ces paroles une part.


    Alwin, pour sa part, connaissait la façon de faire, grâce à Asgeïr et à ses rêves. Il faut dire que le dragon avait beaucoup anticipé cette rencontre en tâchant de trouver tous les moyens de bien paraître devant la fameuse Reine Zhon. Les lieux l'étonnèrent, assurément, mais il en fit vite abstraction pour se concentrer : son rang et son rôle primaient sur ses sentiments, comme souvent. A son tour, il se pencha respectueusement.*

    Je suis Alwin Zohokan, Patriarche de la famille Zohokan et Chef des Armées de Ker Nör, fils de Luderik Zohokan, Ancien Patriarche de la famille Zohokan et Bienfaiteur de Ker Nör.

    *Le drow intima à Asgeïr de suivre le mouvement, craignant qu'un de ces êtres ait la capacité de le voir. La présentation silencieuse du dragon pourrait donc être perçue si nécessaire, même si le drow retint une grimace en entendant le nom du géniteur d'Asgeïr.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Raeldyr Dernör
    Vétéran

    Nombre de messages : 1385
    Date d'inscription : 19/06/2013

    Feuille de personnage
    Organisation: Aucune
    Rang d'organisation: N/A
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Raeldyr Dernör le Lun 2 Mai - 14:28

    *Raeldyr attendit que tout le monde ait fini ses présentations avant de compléter la sienne, suivant les conseils de sa soeur, le moins maladroitement possible.*

    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Rodschrek Nakaam le Lun 2 Mai - 17:40

    *Rödschrek fit de même*

    Je suis Rödschrek Nakaam, gardien de l'Équilibre, dit le faucheur ou l'Enfant des morts par les peuples de l'Astral. Fils d'Omegar Nakaam l'Alchimiste déchu, et Mara Nakaam, la Porte, jadis seigneurs des Nortem.

    *Ces salutations parurent tous les étonner. D'ailleurs même certains voyageurs se retournèrent brièvement en entendant la mention d'Ekoï, mais firent mine de rapidement reprendre leurs activités.*

    Alors vous êtes vraiment les élus qui ont passé la porte la première fois.

    *La jeune femme joignit les mains, et afficha un sourire réellement émerveillé. Son visage à présent relevé, ils purent s'apercevoir que ses lèvres ne bougeaient pas. C'était son collier qui semblait parler pour elle. Elle était complètement muette.*

    Oh je suis si honorée d'accueillir des élus de Lord Asriel! Nous qui le pensions mort, détruit par le Phoenix.

    *Elle reprit son calme et s'inclina.*

    Veuillez m'excuser, les émotions me font manquer les convenances. Je suis enchantée de vous rencontrer.

    Mais vous, seigneur Nakaam, êtes ...

    *Elle marqua un blanc, parut choquée.*

    Votre visage... votre visage lui ressemble tant. Vous êtes le descendant de la stryge, que la reine Zhon enferme depuis des millénaires. Pardonnez-moi, mais pour votre sécurité, cachez votre visage. Cela peut paraître spéciste, mais contrairement aux apparences, ma demande est une marque de réelle compassion. Je vous expliquerais tout ceci en détail plus tard.

    De plus, si votre visite a été précipitée, c'est qu'une raison particulière vous a poussé à venir plus tôt, alors je vous écoutes.

    *Elle ne semblait pas avoir remarqué qu'Ares et Fura ne s'étaient pas présenté. Ses gardes en revanche les observaient de manière assidue. Un réel champ électrique s'était d'ailleurs tissé entre Ares et les deux gardes chimériens. Ils se toisaient du regard comme des adversaires au centre de l'arène.*

    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3079
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Svenhyr Zohokan le Lun 2 Mai - 17:59

    *Sven eut un nouveau sourire, accueillant la joie de la jeune femme, mais enchaîna rapidement.*

    Oui, nous sommes en avance, malheureusement. Lord Asriel n'est pas mort, notre monde s'est relevé de ses cendres, mais aujourd'hui, elle doit faire face à un ennemi plus insidieux et destructeur que jamais. Lord Asriel est en danger, il nous a envoyé ici pour requérir de l'aide auprès de la Reine Zhon. Il pense qu'elle pourra nous donner les moyens de nous battre et de vaincre la Corruption qui afflige notre monde. Nous comprenons votre enthousiasme et nous en sommes flattés, malheureusement, le temps joue contre nous.


    *Même si son ton était calme, la supplique était sensible. La détresse du drow transparaissait dans sa voix à travers de très légers soubresauts, que seuls ceux habitués à observer le visage ou capables d'empathie pouvaient déceler.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.

    Contenu sponsorisé

    Re: Chapitre 4 : la Grande Guerre d'Ekoï

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Fév - 11:26