La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Les Bourreaux au conservatoire

    Partagez
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Maïtaga Nakaam le Ven 19 Déc - 2:04

    *C'est la panique depuis peu. Des ombres rampant sur les murs, en surgissent, devenant de ravageurs loups noirs, et s'attaquent aussi bien aux machines qu'aux vivants. Près des plus gros volettent des corbeaux spectraux, dégageant des ondes de douleurs telles que les vivants ne peuvent pas s'engager au corps à corps avec les chefs de meute.
    Les créatures semblent ne pas vouloir faire de survivant. L'une des femmes hurle un "pourquoi" de désespoir. Avant de l'égorger, la plus imposante des créatures explique simplement : *


    "Car nous le cherchons!"

    *En revanche, aucun d'entre eux ne semble s'attaquer aux personnes présentes en extérieur. Nous sommes en pleine journée, le soleil tape chaudement dans cette partie désertique du continent central.*

    [hj : plus d'info sur les bourreaux? RDV ici


    Dernière édition par Maïtaga Nakaam le Sam 17 Jan - 3:41, édité 1 fois


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Draphix
    Citoyen

    Nombre de messages : 34
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Draphix le Ven 19 Déc - 22:13

    *Tout à coups les porte de l'Aubergeôbar s'ouvrit et une lumière traversa la salle se dirigeant vers la créature qui tenait la femme au bout de son bras. Cette lumière s'arrêta juste après la créature et on vis le bras de celle ci se couper. La lumière se dissipa dans l'obscurité laissant apparaitre Draphix qui rattrapa la jeune femme. Light'z, son phœnix se trouvait juste a coté de lui!*

    Vous allez bien? J'ai reçu un coup de téléphone anonyme d'une femme effrayée, j'étais prés d'ici ,donc je suis venue le plus vite possible.
    avatar
    Zephyran
    Citoyen

    Nombre de messages : 148
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Zephyran le Sam 20 Déc - 20:06

    *Zephyran avait entendu le vacarme à l'intérieur. Elle se terrait juste à côté de l'entrée, côté extérieur. Elle avait vu ces choses à l'intérieur, elle avait vu ces amas de cruauté, flous, ces ombres aux couleurs ne reflétant qu'un plaisir immense, et ces êtres aux formes de volatiles déformant l'astral de leur douleur insondable. La dragonne, tétaniseé de peur, était restée devant la porte, impuissante face à ce qu'elle voyait, les larmes coulant le long de ses jouers, recroquevillée sur elle même.

    Le massacre, le souvenir, la douloureuse nouvelle de son père anétanti, déchiré. Etait-ce ces créatures? On avait rapporté des faits similaires. Elle ne savait que faire, elle était là, tombant du haut de son impuissance.*


    #Je ne peux sauver personne...#
    avatar
    Lilith
    Citoyen

    Nombre de messages : 270
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Lilith le Dim 21 Déc - 17:50

    [ humaine ]

    * Lilith sortait tout juste d'une séance de cinéma quand elle entendit de grands bruits qui provenaient de l'aubergeôbar. Elle se précipita pour voir ce que c'était, et resta bloquée devant l'entrée du bar. A l'intérieur, c'était un vrai carnage.
    Juste à côté d'elle, il y avait une femme qui pleurait, recroquevillée.
    Lilith décida de s'occuper d'elle avant d'entrer dans le bar. Elle s'approcha de Zephyran, et lui posa une main sur l'épaule. *


    Mademoiselle ! Mademoiselle, il ne faut pas rester là, c'est dangereux !

    * Sa main sur son épaule la poussa un peu, pour l'inciter à réagir, et à fuir.
    Lilith se sentait capable de réagir face au danger, mais la pauvre femme près d'elle semblait tétanisée. *



    [ hrp : eh les potes dragons, vous pouvez svp préciser si vous êtes sous forme humaine/hybride/draconique ? merci ^^ ]
    avatar
    Nonsense Haunt
    Citoyen

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Nonsense Haunt le Jeu 25 Déc - 4:08

    *Pour une fois c'est avec un réel argent que le jeune hybride pouvait payer sa nourriture. Pas de vol, juste un réel plaisir d'avoir de l'argent issu de son propre nouveau petit étal. Quand ces choses monstrueuses étaient apparues. Il avait d'abord pensé à fuir, mais il s'était vite retrouvé encerclé. Face à cela, il comprit bien vite que seul les cours de Dourenn pourraient le sauver. Il commença à se transformer, tombant en avant le temps que son corps grandisse, se muscle, et le rende plus élancé que ce qu'il était de base. Il était rare, qu'il prenne son apparence animale. A vrai dire, j'amais il ne le faisait, mais aujourd'hui sa vie en dépendait. Et sa vie ne lui
    appartenait pas. Elle appartenait à la femme morte pour lui donner un coeur. Un bourreau lui sauta dessus, il répondit également, deux bêtes armées de crocs et de griffes. L'une brumeuse et visiblement puissante, l'autre complètement physique et taillée pour la rapidité.*


    Spoiler:
    en simple je ressemble actuellement à ça, sans les sabres :
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Elevan Aldian le Lun 29 Déc - 3:03

    *Elevân quand a lui, n'étais pas vraiment juste a coté des lieux. On pourrait même dire que la ou il était, même les cris les plus strident ne se glissaient pas a son oreille. Ce n'est pas non plus le hasard qui a mener ses pas jusqu'ici. Il était venu a enquêter discrètement ses bêtes immondes, ayant réussi a en réduire une en poussière. Et sachant plus ou moins ce que c'est, et avant tout pour protéger ses proches, il s'était mi en tête que tel un chevalier partant botter le derrière au envahisseur, il irait mettre en poussière ses choses immondes sorti de sombres pouvoirs.

    Le pressentiment que ce soit ici que ses choses se manifeste l'avait guidé. Arrivé depuis un téléporteur, partie en plein milieux de son travail... et voyant le désastre qui commence a se construire, il dégage de ses mains, de grandes gerbes de feu bleu qui recouvre les parois : il commence a encercler la zone rapidement. Heureusement pour lui, le soleil est présent, et lui donne l'énergie suffisante pour agir de la sorte. Il s'occupe aussi d'aider a évacuer le monde. Sont feu bleu ne brule pas, il retient juste les émissions psychiques et aide ce qui est vivant a se soigner plus vite.*
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Maïtaga Nakaam le Lun 29 Déc - 19:18

    [Je vous explique rapidement comment la suite va se dérouler. Les bourreaux vont réagir, vous avez un ou deux tours pour faire ce que vous avez à faire, ensuite, je vous séparerai en groupes. Pour vous aider à comprendre la situation actuelle, une carte des lieux avec vos places sera mise à jour le plus souvent possible. Ce sujet servira d'aide en somme.]

    *Le bourreau près de Draphix s'éloigna un temps et charga de nouveau accompagné cette fois ci de deux compères. Dans ses bras, la jeune femme venait de s'évanouir.

    Les deux dragonnes virent à leur manière des choses assez similaires, des nuées d'ombres remplissant l'immense bâtiment principal.

    Le woold hybride, beaucoup plus agile que les bourreaux réussi à se débarasser de son assaillant principal, mais tout un groupe d'autres créatures commençaient à se rapprocher.

    Quand à Elevân, son entrée fit tout autant d'éclat que celle de Draphix, mais sa magie de soin semble les révulser. C'est un chef de meute, accompagné de quares comparses qui attendaient tranquilement dans l'ombre qu'il ose rentrer!*

    Il sent, il sent le frère!


    Dernière édition par Maïtaga Nakaam le Sam 17 Jan - 3:41, édité 1 fois


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Ozone
    Vagabond

    Nombre de messages : 15
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Ozone le Mar 30 Déc - 17:06

    #... Alerte niveau 1 ... danger évalué à 40% ... population présente ... risque de dommages colatéraux à 64% ... enclanchement du programme 24.6 ...#

    *Un souffle d'air précéda un grand dragon métalique, qui se posa non loin de l'entrée de l'Aubergeôbar. malgrès son envergure impressionnante, elle se mouvait sans grincement et avec une certaine agilité (mais pas sans bruit de moteur et de mécaniques internes.
    Elle semblait être en tout point commune à un dragon de chair de par sa forme, mais ses plaque de metal semblait très épaisses et capable de repousser toutes les attaques qui pourrait lui survenir.*


    *Avant même de savoir de quoi il retournait, elle était déja prête au combat*

    Que se passe-t-il ici ?

    Que toutes les personnes qui ne peuvent se protéger s'éloignent au plus vite, ou qu'on les aident !


    *Ses ailes batirent un violent coup et sa tête reptilienne se tourna vers l'entrée et essaya de regarder par dela Zephyran et Lilith qui bloquaient l'entrée*
    avatar
    Draphix
    Citoyen

    Nombre de messages : 34
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Draphix le Sam 3 Jan - 22:12

    *Draphix tenait toujours la jeune femme dans ses bras. Il attendait que les monstres se rapproche de lui et au dernier moment d'un rapide mouvement il esquiva et parti en vitesse mettre la jeune femme à l'abri. Il la déposa aux pieds de Elevân.*

    Pouvez vous vous en occupez s'il vous plait?

    * Draphix dégaina son épée et s'adressa aux personnes présentes dans le bar.*


    Faites attention à vous!

    *Puis il se tourna vers les bourreaux! Quelque chose avait changé chez draphix. Ses yeux, ce n'était plus des yeux d'humain mais des yeux de dragon. *


    Je suis près c'est, quand vous voulez!
    avatar
    Zephyran
    Citoyen

    Nombre de messages : 148
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Zephyran le Dim 4 Jan - 20:53

    *Beaucoup de bruit, des cris. la terreur emplit complètement Zephyran. Elle peinait à se contrôler. Son apparence avait commencé à changer. Elle avait grandi. Ses cornes étaient plus grandes et menaçantes. Sa peau se déformait, comme si ses os devenaient trop gros et tentaient de sortir. Elle avait mal. la douleur de la transformation. La malédiction des Forment, dans sa forme la plus douloureuse et horrible.

    Quelque chose s'approcha d'elle. un humain. Ah, une humaine. Elle lui disait de partir. Cette voix la sortit de sa torpeur. Il fallait qu'elle fasse quelque chose, elle ignorait quoi, mais elle devait le faire.

    Elle se leva soudainement, au contact de la main de l'humaine, comme si elle avait été prise d'une violente douleur. une mine décidée au cisage, elle annonça : *


    Oui, il faut pas rester là!

    *Mais les cris parvinrent de nouveau à ses oreilles. la peur reprit ces droits, mais cette fois, son courage aussi. Elle ne pouvait déterminer la nature de ces choses, mais après tout, elle avait déjà affronté des créatures du Dédale. mais pas seule...

    Elle se tourna violemment vers l'humaine*


    Non! il faut faire quelque chose!


    Dernière édition par Zephyran le Mar 6 Jan - 12:56, édité 1 fois
    avatar
    Lilith
    Citoyen

    Nombre de messages : 270
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Lilith le Lun 5 Jan - 20:52

    [ hrp : comme je te l'ai déjà dit, pour toi Lilith est une humaine, et non une dragonne. ]


    * Quand la jeune femme se releva, Lilith put voir à ses cornes que c'était une dragonne. Sa semi-transformation lui rappela en un sens celle de Fura... en même temps, Fura étant la seule autre dragonne qu'elle ait connue, la comparaison était simple à faire.
    Elle réfléchit très vite. Elle était sous forme humaine, donc ne pouvait rien faire pour le moment. Dans la salle, il y avait déjà plusieurs combattants, et Elevân était près d'elle aussi. *


    Bon, d'accord.
    Elevân, je reste dehors pour protéger les gens, et empêcher les bêtes de sortir.


    * Elle se transforma alors, un instant elle fut comme entourée de flammes, et son corps grandit énormément, et se changea pour devenir une grande dragonne noire.
    Elle ajouta de sa voix gutturale de dragonne : *


    Je pourrais aussi vous rebooster si besoin.
    avatar
    Nonsense Haunt
    Citoyen

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Nonsense Haunt le Mer 7 Jan - 2:04

    *Le woold s'élança dans la salle. Il ne pouvait rien faire pour les autres, il devait sortir. Des hurlements mélangés au ricanements se faisaient entendre, il y avait de quoi dégoûter réellement l'animal qui se contrôlait de moins en moins. Il sauta sur l'un des bourreaux ayant en vue Draphix, et l'attaqua directement au cou. Il voulait sortir, son côté humain, sa raison lui dictaient de sortir, mais l'animal lui préférait attaquer pour se protéger.*
    avatar
    Elevan Aldian
    Patriote

    Nombre de messages : 920
    Date d'inscription : 06/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Elevan Aldian le Mer 7 Jan - 3:32

    *Elevân pris soin de la femme que le l'étrange humain aux cheveux blanc lui avait apporté. Voyant la femme dans un état de grande peur, il l'aide donc a rejoindre l'extérieur en écartent des bourreaux, d'une lumière vive sortant des mains. Ensuite viens Lilith ! Sachant que c'est une dragonne, et donc de logique puissante, il acquiesce trouvant que c'est la meilleur solution. De son coté lui, se rapprocherait encore plus de la source noir génératrice de cette tuerie sans raison. Il veut le frère et couper ce fichu lien ! et il l'aura un jour même si ce n'ai pas aujourd'hui !!!

    T'en que l'endroit est encore assez éclairé, que les ombres ne pleinement pas trop de place, notre maitre flamme se débrouille comme un chef... se battant avec l'agilité de Nuada, et la précision de oiseau feu. Mais les ombres grandissantes commence a empiéter sur son énergie, alors il y met plus d'ardeur. Il aide encore a sortir des personnes ici et la. Son avantage par rapport a la plupart des gens d'ici, est qu'il sait comment se battre contre cette plaie... ayant déjà vue leur manière d'agir quand Rödschrek était dans l'esprit de se fille.*

    hj: juste pour le trip... un Elevân version dark avec une sale musique XD !!! http://www.youtube.com/watch?v=KvvYsHm7kL4
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Maïtaga Nakaam le Jeu 8 Jan - 2:47

    [Allez c'est parti! accélérons tout ça, ça a assez trainé :p]

    *L'entrée principale semblait sous contrôle... Le taux de bourreaux, non impressionnant jusque là semblait avoir diminué grandement. Mais l'un des chefs de meutes, tapis dans l'ombre gardait toujours Elevân à l'oeil. Tous les corps devaient être gardés, il s'agissait là des ordres prioritaires. Mais ce groupe qui osait s'infiltrer au cœur même de l'infestation était soit complètement inconscient, soit potentiellement dangereux. Les bourreaux, tous agissaient en meute, sachant que l'union étaient la principale caractéristique de leur puissance. Le chef calcula rapidement la situation. Le corbeau qui gravitait autour de lui vola en flèche directement vers l'elfe médecin. son pouvoir? une aura de douleur... Puis le chef lui même s'avança près à bondir, ordonnant avant de se faire voir à une vingtaine de créatures de séparer le groupe en deux. La suite des évènements aurait pour but de tous les isoler.

    Les ombres rampantes noircirent le sol avant de se rendre physique, créant un barrage entre Draphix / Nonsense, et les autres membres de ce qui avait été un peu avant un groupe réel d'individus.

    Les cinq plus gros animaux d'ombre attaquèrent les membres présents, laissant un moment les civils de côté.
    L'attitude du chef changea d'ailleurs tout à coup. Son regard obnubilé par l'elfe se plongea sur celui de la jeune femme à la transformation hideuse. Celle-ci s'avèrerait être la priorité des futurs combats.

    Ozone en retrait ne pouvait que voir une masse grouillante de créatures non identifiées apparaissant et disparaissant aléatoirement de ses capteurs.

    Au fond de l'immense bâtiment, s'entendaient d'ici des coups de feu, et partout les infâmes rires des bourreaux, et les cris des civils engoissés. Certaines machines se battaient pour laisser une chance aux organiques de s'échapper, sachant que par leur nature leur chance de survie était supérieure. D'autres fuyaient ou se cachaient.*


    Résumé de l'ensemble de la situation pour les sujets actuels et à venir :

    Spoiler:




    pas d'erreur sur les ekois en renfort, Lightrash est chargé de ramener ses troupes, nous verrons bien sa façon de réagir pour votre plus grand bien, ou pas...

    Rappel et définition des sujets :
    Lilith, Elevân, Zephyran : votre sujet est ici
    Draphix, Nonsense, ici
    Fura, Haku, tout continue ici
    Sorwin, Hurle, c'est ici ça ne change pas
    Ozone ton sky lag ne peut passer dans les complexes taillés pour des humanoïdes. En revanche le conservatoire étant un lieu de fêtes, de carnaval, de diversité culturelle également et de zone d'échanges important, le bâtiment est assez grand pour que ta Sky Lag même immense puisse y entrer. La logique veut qu'elle doive faire attention à ne pas toucher les piliers porteurs du bâtiment bien sûr Wink
    Je te laisse rejoindre le sujet qui te semblera être le plus logique.


    Dernière édition par Maïtaga Nakaam le Sam 17 Jan - 3:41, édité 1 fois


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!
    avatar
    Ozone
    Vagabond

    Nombre de messages : 15
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Ozone le Jeu 8 Jan - 20:10

    *il y avait des 100ene d'année que les Skylag ne faisaient plus la guerre. à cette époque, ils étaient parmis les êtres vivant les plus dangeureux qui puissent exister. c'est d'ailleur pour ça qu'ils avaient été créés.

    Aujourd'hui, il fallut à la vieille Skylag restaurer tous ses logiciel d'analyse de combat, tactique, defensif et d'attque. ce qui lui pris quelques secondes, mais qui lui semblait une éternité.
    Maintenant en mémoire à haut débit, cela lui permettait de réagir pratiquement instantanément de façon auto-réactive*


    #Système d'analyse militaire 5 chargé... Analyse globale en cours... déblocage des systèmes de sécurité... Analyse des cibles prioritaire... Systèmes déloqués... Taux de charge à 12,7%... Capacités globale oprérationneles à 98,1%... Cibles confirmées : Boureau... Courcicuitage Niveau 3 par Patch : Protection des habitant humains à ajouter à la liste...#

    *le gros dragon de metal s'avança directement vers l'interrieur de l'aubergeobar, pour se retrouver aupres du premier groupe qu'elle croisera sur son chemin : le groupe Lilith-Elevân-Zephyran*

    #Données tactiques : arrivée massive de cibles... instabilité des detections... Nouvel objectif : trouver la provenance#
    avatar
    Maïtaga Nakaam
    Personnage-conteur

    Nombre de messages : 83
    Date d'inscription : 23/11/2008

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Maïtaga Nakaam le Ven 16 Jan - 3:42

    Peu de temps après l'entrée d'Ozone dans l'aubergôbar, de grands bruits de moteurs se firent entendre, alors que de gros transports lourds de la flotte Ekoïenne passaient au dessus des bâtiments...


    _________________


    Tout n'est que question de points de vue... La folie n'est qu'une histoire de raison!

    Contenu sponsorisé

    Re: Les Bourreaux au conservatoire

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 16:43