La Nouvelle Ekoï : L'Hégémonie des machines (V3 d'Ekoï)

L’essentiel du jeu

Lancé de dés




    Le cavalier et ses pions.

    Partagez
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Jeu 16 Fév - 13:15

    *En pleine possession de ses moyens, Sven testa rapidement ses capacités en faisant quelques mouvements dans le vide, jaugeant sa capacité d'accumulation. C'était parfait. Comme si ce qu'il s'était produit dans le vaisseau n'avait jamais eu lieu. Circonstances.

    En revanche, ce qui avait lieu là bas ne lui plaisait guère. Ce qui sortait du vaisseau était loin d'être réjouissant. Ce qu'il avait détruit n'avait finalement contribué qu'à agrandir l'armée ennemie.

    Les auras des Cavaliers ne se sentaient plus, il en conclut que leur combat avait cessé. Si les filles de l'ombre - c'était ainsi qu'il avait décidé de les appeler - parlaient encore de lui au présent, c'était sans doute qu'il était en vie.

    Capable de réfléchir, il analysa la situation. Les créatures ennemies se multipliaient, et s'ils ne quittaient pas les lieux rapidement, ils seraient bientôt submergés. Il fallait réduire ce nombre avant l'affrontement final.

    A priori, vu la nature de ces créatures, elles étaient décérébrées. Ce qui signifiait qu'à l'instar des machines d'Ares, elles devaient probablement être contrôlées par un esprit supérieur. A en juger par la force de la Cavalière, elle avait sans doute le contrôle à des distances incroyables. En revanche, elle n'en restait pas moins faillible.

    L'affrontement avec Ares l'avait sans doute affaiblie, d'une part. D'autre part, même les plus grands maîtres psychiques ne peuvent pas se concentrer efficacement sur plusieurs situations simultanées.

    Quitter cette endroit, même rapidement, le rendrait détectable. Nul doute que ces créatures les suivraient, du moins une partie. Les mener dans un guet-apens n'était pas envisageable s'il s'agissait de l'unique situation...

    Il se tourna vers les deux filles de l'ombre : *


    J'ai trois questions, j'ai besoin que vous répondiez aussi précisément que possible :

    Ares est-il en état de commander ses armées ?
    Pouvez-vous communiquer avec lui sans être interceptées ?
    Ces créatures sont-elles, comme les machines d'Ares, contrôlées par un esprit-maître ?


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1351
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Pnj le Jeu 16 Fév - 14:22

    Nous ne sommes pas des machines, nous n'en savons rien!

    Le maître doit être survivant, mais en mauvais état, Tendïa est très forte. Sa tentative désespérée n'a servi qu'à nous permettre de fuir.

    Ses créatures sont contrôlées par Tendia et des relais, mais chacune dispose d'une volonté propre. Il ne faut pas y retourner, sinon nous nous ferons détecter. Il faut rentrer maintenant aider Ares à la suite du plan.

    *Les jeunes femmes étaient parfaitement catégoriques. Elles avaient bien cerné son intention d'y retourner et étaient bien décidées à y mettre un terme.*


    Tu n'es pas le stratège. C'est à Ares de donner les ordres. Il aurait déjà trouvé le moyen de nous envoyer un message si cela devait se faire.


    Il a besoin de nous avec lui^^


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Jeu 16 Fév - 14:29

    Eh ben j'espère qu'il a prévu qu'on ramène de la compagnie. Je doute qu'on passe inaperçus.

    *Il plia un peu les jambes, concentra son énergie, prêt à décoller.*

    Bon, accrochez-vous !

    *Il s'était fait sa trajectoire. Sortir de la caverne, bifurquer immédiatement dans la direction de la forteresse, courir sans s'arrêter jusqu'à destination. En espérant ne pas être bloqué.

    Il jaillit de la caverne, regardant les alentours. Les créatures s'approchaient toujours, et certaines avaient sans doute déjà détecté son odeur. Un bref tour d'horizon pour retrouver la forteresse, et il mit toutes ses forces dans ses jambes, comme si sa vie en dépendait.

    Le décollage marqua le sol à jamais, il faut dire que passer de 0 à 200km/h en 5 secondes n'est pas donné à tout le monde, et la poussée initiale avait laissés ses empreintes.

    Laissant derrière lui un grand nuage de poussière - vu le paysage, il n'aurait pu en être autrement - il fonça à travers la plaine, louvoyant entre les quelques roches pour ne pas freiner sa course, et arriva finalement à destination, à peine essoufflé.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1351
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Pnj le Dim 19 Fév - 16:39

    *Svenhyr couplé aux pouvoirs des deux jumelles passa complètement inaperçu contrairement à ce qu'il aurait pu croire. Durant le trajet il avait vu tous les décors en nuances de gris. Il savait, pour l'avoir déjà vécu que c'était la conséquence de la forme de brume que pouvait parfois utiliser Röd, chose qu'il lui avait déjà montré par le passé. Rien d'étonnant donc.

    De retour à la base, toutes les machines étaient en arrêt. La base elle même semblait momentanément avoir arrêté de fonctionner. Les jumelles étaient sur leurs gardes. Une fois Sven arrêté, elles sortirent de son ombre pour se mouvoir enfin par leurs propres moyens et lui firent signe de ne pas parler. Les armes au poing, elles se précipitèrent vers la salle de commandement.

    Les documents mis à disposition pour les différentes missions de ses hôtes étaient toujours en train de défiler sur les écrans. Des trainées de sang par terre leur indiquèrent par où était passé le cavalier. Elles les suivirent jusqu'au fond de la pièce et passèrent à travers le rideau de câbles, pour se retrouver dans une autre pièce. Le cavalier était là, torse nu, relié à ses machines par les poings et les pieds, ainsi que par la colonne vertébrale. Il semblait suffoquer, et les entailles violentes et suppurantes sur son corps montraient que le combat avait beau eu être court, le niveau entre lui et l'autre cavalière était bien différent. Il n'était effectivement pas de taille, seul.*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Dim 19 Fév - 17:17

    *Sven entra avec inquiétude dans le complexe. Certes, les machines étaient arrêtées, mais il ne semblait pas y avoir de présence "symbiotique", typique de l'armée ennemie. Il en jugea donc que ce silence de mort devait être la conséquence de l'épuisement d'Ares suite à son combat

    Suivant les deux filles de l'ombre, il fit le moins de bruit possible, masquant sa présence au possible. Lorsqu'enfin ils arrivèrent dans la salle de contrôle, les trainées de sang lui indiquèrent que son état devait être catastrophique. C'est un peu plus rapidement qu'il entra dans la salle de récupération de Cavalier.

    Le drow ne s'inquiétait pas vraiment du sort de cette créature. Malgré sa nature sensible, il le voyait malgré tout comme une cible à éliminer à tout prix. Mais dans le cas présent, le fait qu'il soit aussi affaibli risquait de provoquer bien plus de dégâts que prévu. D'une part Sighild et Rödschrek, sans compter que ce dernier n'était plus maître de son corps, et enfin l'armée ennemie qui risquait de se déverser sur le monde.

    Une seule question lui vint donc. Il avait la possibilité de soigner les vivants, mais était-il vraiment vivant ?*


    Un Cavalier est-il une créature vivante ?

    *Il ne voyait pas comment le formuler autrement.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1351
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Pnj le Dim 19 Fév - 17:24

    *Les deux filles acquiescèrent.*

    Tout ce qui vit dans l'astral est vivant, même si cela est proche du mort-vivant de votre monde. Nous mêmes sommes aussi vivantes. Les morts bloqués dans l'astral, ou qui ont choisi de s'y arrêter ne sont défunts quand dans une dimension pas dans l'autre.


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Dim 19 Fév - 17:47

    Ouais, j'aurai du me douter de la réponse. Est-ce que, à l'instar des vivants, vous disposez d'une énergie vitale qui alimente votre corps ?

    *Sven cherchait un moyen de soigner le Cavalier plus rapidement. Ils ne pouvaient se permettre, vu l'armée qui pointait le bout de son nez, qu'Ares soit hors service. De plus, cela constituerai sans doute une mauvaise surprise à la Cavalière si son ennemi revenait en pleine forme après être parti la queue entre les jambes.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1351
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Pnj le Dim 19 Fév - 17:57

    Oui...

    Vous êtes elfe noir vous pouvez la sentir, nous pensons.

    Aidez le!

    *Ces dernières phrases étaient presque implorées, les jeunes femmes s'inquiétaient réellement. L'une des deux cachait d'ailleurs des larmes.*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Dim 19 Fév - 19:04

    Bon... tenez moi les mains. Je vais tâcher d'harmoniser mon énergie sur la vôtre. Ca devrait nous permettre de le guérir.

    *C'était un exercice très difficile, qu'il n'avait jamais réellement tenté. Parmi tous les êtres vivants, il existait des milliers de différences en matière d'énergie. Mais la plupart des créatures d'Ekoï partageaient une énergie similaire, aussi l'intrusion de la sienne dans un corps étranger était-elle rapidement reconvertie par le corps hôte.

    Ici, son énergie risquait d'être rejetée, ce qui provoquerait encore plus d'épuisement pour celui qu'il tentait de soigner. Il devait donc re-canaliser ses forces et provoquer une harmonisation première avant de l'envoyer dans le corps d'Ares. Un exercice d'une grande complexité, puisqu'il devait forcer son corps à accepter une énergie étrangère très différente.

    Prenant les mains des deux filles de l'ombre, il commença par cumuler sa propre force. Les yeux fermés, il se concentrait sur les flux d'énergie de son corps, les flux extérieurs et ceux des deux jeunes filles.

    Petit à petit, le tourbillon de sa puissance se fit sentir à l'extérieur, alors qu'une brise se levait. L'air, de nouveau, semblait se teindre d'une couleur jaunâtre, tirant légèrement vers le bleu. Le vent augmentait de plus en plus fort à mesure qu'il se renforçait.

    Puis il commença à déverser son énergie dans les corps des jeunes filles, lui faisant suivre un cycle par tous les points de leur corps, comme le sang se répandant dans les veines, teintant cette force de leur essence. L'expérience n'était pas douloureuse, mais gênant et fatigante pour elles.

    Puis l'énergie revint à lui, et ce fut à son tour de suer à grosses gouttes, pour empêcher son corps de reconvertir cette force "étrangère". Il prit une profonde inspiration alors qu'il relâchait les mains des filles de l'ombre.*


    Allez... C'est parti.

    *Sa force augmenta d'un coup, provoquant une violente rafale dans toute la pièce, au point d'en faire bouger les câbles qui y trônaient. Le sol tremblait sous la pression de sa puissance intérieure.

    Tandis qu'il convertissait son énergie pour son nouvel hôte, son aura se teintait de bleu, puis de rouge, avant de s'assombrir dans des teintes pourpres, sombres. Ne subsistait de son aura d'origine que les bords, encore jaunâtres.

    Au poignet de Sven, son bracelet se mit à chauffer, comme provoqué par cette puissance anormale, au point de lui faire mal. Encore quelque chose d'anormal, mais il ne faisait rien de normal, après tout.

    Très vite, Sven fut empli d'une puissance énorme, qu'il tâchait de conserver en lui malgré tout son corps qui lui hurlait douloureusement de la chasser.*


    #Encore... un peu plus....#

    *Ses yeux le brûlaient, son sang circulait à une vitesse bien supérieure à celle d'un humain normal. Les dents serrées, les yeux fermés par la douleur, par ce scindement de son existence, il libéra encore plus de force, encore plus d'énergie, au point qu'elle se fit sentir comme le souffle d'une explosion.

    Il y était. Il devait garder le contrôle.

    Difficilement, il fit quelques pas en avant, et posa sa main sur le cœur d'Ares. C'était de là que tout devait partir.

    Il ne relâcha pas tout d'un coup, et c'était là le plus dur de l'épreuve. Il faisait couler cette force nouvelle dans le corps d'Ares, comme un petit ruisseau, puis une rivière, et de plus en plus fort à mesure que le corps s'habituait à cette nouvelle énergie.

    Et soudain, il n'eut plus la force de tout tenir. Les plaies d'Ares avaient bien entamé leur guérison, et l'énergie que conservait le drow fut libérée d'un coup dans le corps d'Ares.

    Le résultat aurait pu paraître probant, puisque toutes ses plaies guérirent instantanément. Mais intérieurement, c'était une autre affaire.

    Un trop plein de vie pouvait apporter des conséquences désastreuse. Privé d'un coup d'une force maîtresse, Sven poussa un hurlement de douleur tandis que tous les effets étrange de sa force s'estompaient d'un coup. Déchiré de l'intérieur, il tomba à genoux, cherchant à maîtriser de nouveau son corps contre ce nouveau manque, tandis que son bracelet de contrôle le brûlait encore plus fort.


    Quant à Ares, il put ressentir comme une force enivrante l'envahir à grande vitesse. Il pouvait se sentir plus fort, plus puissant que jamais. A un tel point que ça lui en faisait mal. Sa boîte crânienne semblait prête à exploser tandis que ses muscles grossissaient à vue d'œil. Son cœur battait à tout rompre. Des effet qui, au vu de sa puissances, ne seraient pas mortels, mais qui ne seraient supportables qu'après une bonne heure...*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1351
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Pnj le Dim 19 Fév - 19:54

    *Alors que la base dans son ensemble semblait se réveiller, le cavalier se mit à hurler. Un hurlement en partie métallique, donnant une ambiance encore plus glauque aux lieux. C'était un réveil particulièrement douloureux pour lui qui avait peiné à s'endormir. Son énergie, ou plutôt cette énergie étrangère, en trop grande quantité le brûlait.

    Il se replia sur lui même, alors que deux longues ailes d'os apparaissaient dans son dos, et lâcha une violente onde de mort tout autour de lui. Cette onde froide et sinistre raisonnant avec écho balaya tout ce qui était sur son passage. Elle ne détruisit pas ce qui était vivant mais les transperça d'un froid glacial effrayant.

    Se déconnectant de ses machines, le cavalier tenta de reprendre ses esprit, grognant, grondant de manière inhumaine. Tout le brûlait atrocement. A présent debout, des canines sayantes ayant poussé, Il tenta de répartir un peu cette énergie superflue sur les deux jeunes femmes. Maintenant requinquées, il n'empêchait qu'il souffrait encore. Il le savait pourtant, il devait se concentrer, se calmer.

    Le drow qui avait fait ça était sur le sol, épuisé, lui aussi en proie visible à de graves problèmes. Le cavalier se laissa tomber à genoux, ses longues ailes squelettiques servant de catalyseurs. Les jeunes femmes savaient de quoi il s'agissait.

    Elles se précipitèrent vers Sven cachant au mieux sa vue et le portèrent à l'extérieur de la pièce. Il ne devait pas voir ces ailes. Elles corrompaient la vie, et ce pouvoir n'était pas contrôlable.

    Une fois dehors, elles s'arrêtèrent, fixant avec étonnement le double Rödschrek s'avançant. Sentant le danger, l'esprit de Rödschrek avait eu la bonne idée de coller un masque sur son nez en suivant MAGGI, afin de se préparer à toute aggression. Les jeunes femmes n'eurent donc pas l'impression de voir en double. Leur réflexes furent cependant prompts, elles sautèrent dans les bras d'"Arfel-rod"*


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Rodschrek Nakaam le Lun 27 Fév - 2:49

    *Arfel vient d'arriver avec Röd dans le couloir... ce long couloir sombre et inquiétant. Elle le suivait de très prés, ne le lâchant pas d'une semelle, la panique augmentant avec les secondes.
    Ils s’arrêtent : en face d'eux, un Sven salement amoché et deux femme qui semblent s'occuper de lui. Quand enfin les deux femme les remarquant, leur regard semblent s'illuminer, et ni une ni deux, elles sautent dans les bras d'Arfel.

    La première réaction de la jeune femme, c'est le rejet. Elle les éloigne rapidement, un chouilla brutalement, les observant les yeux froncé. Puis elle envoie un regard vers Röd, du genre paniqué "C'est qui celles la ? qu'est ce que je dois faire ?"... "Puis elle fronce encore plus les sourcils, ultra jalouse, lui envoyant par télépathie...*


    #Elles t’accueillent souvent comme ça les autres femmes ?#
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1351
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Pnj le Lun 27 Fév - 3:23

    *Le drow est cloué par la scène. Il n'en revient pas de les voir, pire encore de les voir se faire rejeter ainsi. Il loue le masque qui cache la douleur sur son visage.*

    #Ce sont... ce sont... je les avais recueillies enfants... elles... elles faisaient partie de ma garde d'élite.#

    *Il s'arrêta un moment, ferma les yeux et soupira, l'heure n'était pas aux sentiments. Pourtant, si elles se trouvaient là, de par leur physique...*

    #Elles n'ont même pas pu atteindre l'âge adulte... Ma... ma mort officielle a du signer leur arrêt de mort à elles aussi.#

    *Les jeunes femmes quand à elles s'étaient éloignées, des mines déconfites et incompréhensives fichées sur leur visage. Elles ne comprenaient pas ce rejet, de l'homme qu'elles avaient tant attendu. Mais il devait avoir une raison, après tout il avait toujours été comme ça en publique. Elles retinrent leurs larmes et reculèrent, respectant ce qui était sa décision, baissant la tête en signe de respect et de soumission, comme Rödschrek avait pu le faire avec Elevân.

    L'esprit de Rödschrek s'avança vers sven et lui secoua les épaules.*


    Hey! ça va??? qu'est ce qui s'est passé?


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Lun 27 Fév - 3:34

    *Les mouvements étaient encore douloureux pour Sven et le fait que Rödschrek le secoue de la sorte ne l'aida clairement pas à se sentir mieux. Il tâcha de se libérer de son étreinte en se jetant en arrière, se cognant la tête contre le sol.*

    Aieuh ! Tu veux m'achever ou quoi ?

    *Son corps frémissait encore sous l'emprise de la douleur. Le phénomène de rejet avait été trop fort pour lui et il avait toutes les peines du monde à s'en remettre. Sans compter qu'il tâchait à nouveau de faire circuler sa propre énergie correctement, réouvrant ses portes internes, laissant couler le flux doucement, progressivement, pour régénérer son corps meurtri, et apaiser son esprit martyrisé par l'acte contre-nature qu'il avait commis.

    Il parvint néanmoins, au prix de gros efforts, à s'asseoir.*


    Y a eu des complications. Ares a du affronter Tendïa pour me sauver la peau. Aïe !

    *Cette fois, il sentait un peu plus la localisation de ses douleurs, et c'est au bras, précisément son poignet, qu'il saisit la source de sa douleur : son bracelet de contrôle, une sorte de bracelet fait de fils noirs et rouges agrémenté de quelques petites perles, le brûlait toujours aussi fort. Et sur son poignet, on voyait désormais très clairement la marque laissée par cette brûlure, comme s'il avait été serré à lui en couper le sang.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Rodschrek Nakaam le Jeu 1 Mar - 2:24

    *Arfel regarde les filles une seconde foi, étonné. Jamais elle n'avait vue ses jeunes filles dans la mémoire de son drow, certainement qu'elle n'avait pas tout vue. Pour le coup elle est très gêné d'avoir été agressive et d'avoir laissé sa jalousie s'exprimer dans une tel situation. S'excusant, elle met une main sur leur épaules, essayant de se mettre dans la peau de Rödschrek.*

    Désolée, je ne vous ai pas reconnu... Je... Je suis très content de vous revoir !!!

    *Elle laisse le grand drow ailé s'occuper sur le moment de Sven, mais voyant ses blessure, elle laisse les deux soeurettes.*

    Je peux t'aider a panser tes plais...?
    avatar
    Pnj
    Conteur très partagé

    Nombre de messages : 1351
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Pnj le Jeu 1 Mar - 14:12

    J'suis, j'suis désolé!

    *Le drow l'avait été à se rasseoir, et lui maintenant le dos. Il était inquiet et avait peur quand le lâchant il ne retombe.*

    Il l'a affronté? Et toi? tu... uhm...

    *Il se tourne vers Arfel rod en l'entendant. Ne voyant pas à proprement parler Sven, sa réflexion lui parait logique.
    Ainsi accroupi pour aider son ami, il doit déployer ses grandes ailes, ce qui lui donne une gestuelle assez animale, étrange, surtout venant de lui qui s'est toujours tenu si droit et si noble. C'est au final une voix féminine qui répond. Un grand silence s'est installé autour avant qu'elle ne parle. Plus de bruit de machines, même les jeunes femmes se sont accrochées à ce qu'elles pensent être leur maître par peur.
    A l'entrée du couloir, c'est une autre jeune femme qui se tient droite. Dans l'astral elle semble parfaitement humaine, si l'ont met à part cette espèce de brume qui gravite autour d'elle, et cet oeil rouge qui se voit même dans l'ombre du bâtiment. Elle attache ses cheveux de cuivre en queue de cheval tout en avançant.*


    'Faut croire qu'on est fait pour se recroiser où qu'on aille. Et vous avez l'air d'avoir besoin d'une dragonne d'âmes...


    _________________
    Personnage Non Joueur
    Pour vous servir...
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Jeu 1 Mar - 14:22

    Ce ne sont pas des blessures... Rien de soignable avec des moyens conventionnels, du moins. Je dois recentrer mon énergie. Je m'en remettrai.

    *Sven ne tenait pas à être observé dans cet état, à plus forte raison qu'il se savait instable, même s'il ignorait encore pourquoi. Il devait se concentrer pour que son corps revienne à la normale.

    L'intervention, pour le moins surprenante et inopinée de Fura, lui offrit d'ailleurs l'occasion de se recentrer. Malgré la surprise de la voir en ces lieux, en particulier après ce qu'avait dit le Cavalier à son propos, il ne s'étonnait désormais de plus rien concernant la dragonne d'âmes, dont les capacités semblaient illimitées.

    Ce qui la rendait d'autant plus dangereuse. Svenhyr avait de moins en moins confiance en elle, tant par l'aspect de ses pouvoirs que par ce qu'il avait déjà vu. Pourtant, l'optique même de sa famille aurait du le rendre plus tolérant, mais la peur qu'elle générait chez lui l'empêchait de juger avec discernement.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Rodschrek Nakaam le Mar 6 Mar - 13:55

    Fura ?!!!

    *C'est un cri étonnement et de soulagement qui sort du corps du grand bleu, mais c'est bien Arfel qui est derrière. De suite elle se jette dans ses bras pour l’accueillir ! Elle a été envoyé grâce a son père, c'est certain, il y a un espoir. Des fois qu'elle n'aurait pas remarqué que s'était elle et pas Rödschrek qui l’accueille, elle rajoute.*

    Euuuh... c'est Arfel.
    avatar
    Fura
    Patriote

    Nombre de messages : 723
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Fura le Mer 7 Mar - 21:03

    *La dragonne est tellement prise au dépourvue qu'elle manque d'en donner un violent coup de poing au drow. Heureusement pour Arfel, Fura parvient à se maîtriser assez pour ne simplement pas bouger. Quand elle comprend enfin à qui elle a à faire, elle lève les yeux au ciel.*

    Ooh le merdier...

    *Rödschrek de l'autre côté maintient encore Sven, mais il est plus occupé par cette nouvelle apparition. Quand aux jumelles, elles semblent ne plus rien comprendre du tout. Devinant la suite de l'histoire, le drow décide de les occuper afin qu'elles ne soient pas trop troublées par ces histoires d'âmes, en les envoyant surveiller l'arrivée de Tendia à l'extérieur, chose qui leur est plutôt simple à faire. Elles y vont sans broncher, comprenant qu'elles ne sont pas à leur place ici.

    La dragonne repousse gentiment mais assez froidement l'arfel-rod.*

    Je suis contente aussi de te voir arfel, mais me faire serrer dans les bras de... lui... brrr... non.
    Bon assis toi là, j'ai peu de temps pour agir, alors autant aller à l'essentiel.

    *Elle lui désigna le sol, contre un mur.*


    Assis toi là.
    Ah et ne jalouse pas le fait que j'embrasse ton homme, c'pas une affaire qui me plaît non plus, mais y'a pas 36 manières d'extirper une âme.

    *Elle préféra ne pas lui laisser le temps de répondre, une fois le drow-arfel assis, elle se pencha au dessus de lui, et l'embrassa comme promis. Arfel n'eut pas le temps de se plaindre ou d'être gênée, elle s'évanouit bien avant de réaliser ce qui se produisit.
    A côté de Sven, l'âme de Rödschrek partit en fumée.
    Arfel se réveilla à côté de Fura, et d'un Röd encore endormit. Elle était palpable, mais bien encore dans l'Astral, dans cette foutue base. La dragonne surveilla le pou du drow, tout semblait s'être bien passé.*


    Arfel, c'est ton père qui m'envoie, je te remmène. 'Faut réveiller cet imbécile avant.

    *Avec subtilité, elle envoya une raclée non méritée au drow qui se réveilla immédiatement. Il râla, preuve que tout allait bien. Alors que Fura, toujours aussi speed se préparait déjà à repartir, le drow se releva d'un bond et l'attrapa par l'épaule.*

    Attends attends! L'occasion est trop belle, je vais reformer votre lien... maintenant. Bouges pas. Vois ça comme un remerciement.

    *Il dessina un petit symbole dans le vide, près du coeur de la jeune femme. Celui ci se colla sur elle. Elle observa étonnée, avant de soudain sembler se rendre compte de quelque chose d'évident.*

    Attends... on dirait... c'est... la base d'Ares?

    *Sa voix avait changé sous le coup de l'émotion, se faisant plaintive, presque larmoyante. Le drow acquieça.*

    Va derrière la porte, j'ai tracé l'autre moitié du symbole sur lui hier. Tu n'as qu'à l'activer toi même, mais fais vite.

    *La dragonne avança d'un pas vers la double porte où se trouvait son compagnon mais elle s'arrêta.*

    Non... je ne peux pas... ce serait un cadeau empoisonné pour nosu deux que de nous retrouver maintenant alors qu'on ne pourra plus se voir.

    *Le drow acquieça, comprenant et respectant son choix.*

    Comme tu veux. Je te fais confiance pour rammener ma compagne en sécurité maintenant. Tu as du tricher d'une manière ou d'une autre pour venir, mais je sais que c'est dangereux pour toi d'être ici.

    *Fura acquieça tristement.*

    Viens Arrfel allons dehors. Tu grimperas sur mon dos, on va rentrer en vol...
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Jeu 8 Mar - 16:27

    *La disparition de l'esprit de Rödschrek se solda par un bruit sourd : Sven, désormais sans soutien, heurta le sol directement. Sans se relever, et un peu douloureusement, il parvint quand même à se plaindre : *

    Purée c'est pas une sinécure les voyages avec vous.

    *Allongé sur le sol, les muscles encore douloureux, il se contenta de regarder la scène sans plus de conviction. Il ne comprit pas bien cette histoire de lien à reconstituer, mais préféra ne pas trop y réfléchir.

    Malgré son état, il ne put s'empêcher de ressentir de la peine lorsque Fura, mue par l'espoir de retrouver son aimé, s'arrêta devant la porte, rempart semblant soudain infranchissable. Il n'avait jamais considéré la dragonne d'âme comme une réelle personne, en somme, mais là, il lui semblait ressentir la tristesse et le désespoir qui l'animaient.

    Il s'imaginait lui, derrière cette même porte, ne pouvant rejoindre son aimée que pour quelques heures, avant une éternité de séparation. Et pour la première fois, il la considéra comme une humaine. Pour la première fois, en fait, il la croyait capable de sentiments profonds et se croyait plus proche d'elle qu'il n'aurait jamais voulu l'admettre. A tel point qu'il en versa une larme, devant cette scène digne des grandes tragédies d'autrefois.

    La douleur ne lui permit cependant pas de s’appesantir trop longtemps sur l'affaire, et l'instant d'émotion passa finalement inaperçu. Les choses semblaient rentrer plus ou moins dans l'ordre. A cet instant, il se dit que Sighild lui manquait...*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Arfel Alcali
    Vétéran

    Nombre de messages : 1180
    Age : 30
    Date d'inscription : 05/11/2008

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Arfel Alcali le Sam 10 Mar - 3:44

    *Arfel allait protester, mais elle n'en a pas le temps que sont esprit sort du corps du drow, afin que Rod retrouve sa place. Elle allait aussi protester contre sa façon de le réveiller, mais la dragonne d'âme le fit tout aussi rapidement.

    Au final, elle est soulagé de ne plus avoir a jouer le rôle de son compagnon, mais inquiète, elle a peur de ce qui pourrait lui arriver dans cet étrange univers. Puis Fura hésite a retourner voir son ancien compagnon. Elle comprend en partie sa douleur, car être éloignés de cette façon est une véritable torture. N'osant rien dire, elle la suit, mais avant de montrer sur son dos, elle fait un rapide demi tour pour embrasser le grand bleu et le serrer fort dans ses bras. Rien de plus, pas un mot rien... de toute façon il sait bien ce qu'elle désire.

    Puis tout aussi rapidement elle l'abandonne pour rejoindre Fura et retrouver son corps.*
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Rodschrek Nakaam le Dim 11 Mar - 22:21

    *Le drow se laissa faire, une furieuse envie de la rejoindre et une étrange solitude le prenant d'un coup. Par égard pour Fura cependant il ne rattrapa pas sa compagne lorsque celle ci commença à s'éloigner.

    Il baissa les regarda un moment s'éloigner avant de revenir soudain à la réalité.*

    Merde Sven! j'suis désolé! euh...
    tu... tu veux que je fasse quelque chose pour t'aider? Je peux au moins t'installer contre un mur pour que tu sois un minimum soutenu. Où te porter jusqu'à une chambre...

    *Il se sentait inutile à le regarder ainsi, et sa peur grandissait à mesure qu'il imaginait ce qui avait pu lui arriver.*

    Vous avez affronté Tendia??? elle vous a pas suivi au moins?
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Dim 11 Mar - 22:40

    Purée t'es long à la détente, ta femme te fais vraiment tourner la tête mon vieux.

    *Sven souriait mais son attitude était forcée. Il avait toujours aussi mal et le moindre mouvement était un supplice pour ses muscles endoloris. Mais l'attitude de Rödschrek ne l'aidait pas à se sentir mieux. S'il commençait à s'inquiéter, ils risquaient de ne pas s'en sortir de suite.

    Il s'assit malgré tout, grimaçant, pour essayer au moins de paraître bien. Peine perdue.*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Rodschrek Nakaam le Dim 11 Mar - 22:51

    Oui!
    euh... enfin... tu réponds pas à mes questions...

    *Le drow soupira, afin de libérer un peu de stress et s'accroupi de nouveau près de Sven.*

    Bon... bouges pas... on peut pas te laisser là.

    *Il se campa bien sur une jambe et un genoux, posa une main dans son dos, l'autre sous ses genoux. Il ferma les yeux, Sven pu sentir des filets d'air s'agiter autour de lui, non pour le violenter mais pour aider Rödschrek à le soulever, et à le porter jusqu'à la chambre la plus proche.*
    avatar
    Svenhyr Zohokan
    Vétéran

    Nombre de messages : 3263
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Reconnu
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Svenhyr Zohokan le Dim 11 Mar - 22:54

    *Sven se laissa faire, ne voyant de toutes façons pas comment empêcher quoi que ce soit. Et l'idée d'un bon lit lui semblait dans l'immédiat bien plus intéressant que le sol métallique du couloir.

    Il ne dit rien. Ni sur ce qu'il venait de se passer. Ni sur ses inquiétudes. Et encore moins sur la douleur qui lui étreignait le poignet droit, bien différente de celle que lui infligeaient ses muscles.

    Que s'était-il passé réellement ?*


    _________________
    Je fais ce vœu, celui d'être le pilier et le bouclier,
    Celui d'être le sourire et la vie,
    Celui d'être le Bien qui transformera Ekoï.
    avatar
    Rodschrek Nakaam
    Vétéran

    Nombre de messages : 4076
    Age : 29
    Date d'inscription : 29/08/2008

    Feuille de personnage
    Organisation: La Citadelle
    Rang d'organisation: Membre actif
    Notoriété:

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Rodschrek Nakaam le Lun 12 Mar - 17:07

    *Rödschrek le posa sur son lit. Pas qu'il voulait sciemment choisir de le mettre ailleurs que dans le lit du couple, mais le sien, à part des autres, était simplement le plus proche de l'entrée, et Rödschrek avait beau être costaud, Sven pesait son poids. Il reprit son souffle après avoir posé Sven, vira rapidement ses affaires et positionna correctement ses jambes.

    Il voulu ressortir interroger le cavalier, mais une des jumelles lui expliqua la situation vis à vis de ce dernier.
    Il acquieça donc et rerentra.

    Il attendit que Sighild rentre, ou que la situation se débouche en rouvrant ses carnets d'étude et son journal. Moyen de s'occuper et de veiller Svehn silencieusement sans en avoir l'air...*

    Contenu sponsorisé

    Re: Le cavalier et ses pions.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Juil - 7:37